Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Poker Face

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Un thriller palpitant avec le jeu en fil rouge


Jeux de cartes

Le "poker face" est l'attitude du joueur qui ne donne rien à voir à ses adversaires. Ce titre fait référence à l'armure intérieure que Tony Duarte va se constituer pour affronter ses ennemis dans une longue et mortelle partie. Tony Duarte, 25 ans, est brutalement confronté à un passé douloureux. Son père, Jean-Jacques Rossi, dit Jacky, dit Monsieur Jacques, vient de se loger une balle dans la tête en laissant une lettre qui ne fait aucun doute sur ses intentions d'en finir. Cet homme était un mythomane, joueur addict, flambeur et alcoolique. Il avait abandonné sa femme et son fils depuis des années. Tony se plonge alors dans le passé de ce père fuyant, menteur, escroc, mais aussi flamboyant...et qui lui a manqué. Remonter la piste de la vie paternelle est loin d'être une sinécure, celui-ci ayant manifestement croisé bon nombre de personnages troubles et dangereux

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Juin 2011
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Poker Face

12/08/2011 | Dogue-Son
Modifier


Par Yann135
Note: 3/5
L'avatar du posteur Yann135

Jean-Jacques Rossi est connu comme le loup blanc dans le milieu du poker. Il se serait suicidé d’une balle en pleine tête. Son fils arrive de Corse pour organiser son enterrement avec la ferme intention d’enquêter sur cette mort bien étrange. Il va donc plonger dans le monde des cercles mafieux et des parties clandestines, en quête de la vérité. L’histoire tient la route. C’est rythmé. Les parties de poker ne sont pas trop présentes. Le suspens est bien là avec de nombreux rebondissements mais nous sommes quand même bien loin d'un scénario à la Hitchcock. Le côté graphisme à quatre mains est plutôt réussi, même si ce n’est pas très original. L’atmosphère glauque et froide est bien mise en valeur. Un diptyque noir plutôt réussi avec tous les ingrédients attendus pour un tel récit. Les putes, la drogue, les flics ripoux, les parties clandestines, des meurtres… Une bonne surprise même si vous n’y connaissez pas grand chose au poker. All in !

04/05/2021 (modifier)
Par Dogue-Son
Note: 4/5

(modification après lecture du tome 2) L'histoire démarre à 100 à l'heure, les événements s'enchainent, le mystère s'épaissit, bref une bonne histoire même si les personnages déboulent et disparaissent à toute allure ce qui ne permet pas de les définir réellement, ce qui est un peu perturbant. Un dessin classique et efficace d'Erik Arnoux et de Chrys Millien. Le tome 2 est dans la même veine. Histoire très rythmée où les personnages vont et viennent de manière incessante, donc il faut s'accrocher pour ne pas être perdu. Le dessin est constant par rapport au tome 1, classique et bien fait, malgré quelques perspectives et anatomies étranges

12/08/2011 (MAJ le 10/06/2012) (modifier)