Vamps

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Publiée aux États-Unis en 1995, cette saga culte est éditée pour la première fois en France. Cette épopée vous propose de suivre les aventures d’un quintet de vampires motardes cherchant à fuir le vampire qui les a "créées". C'est un road movie vampirique.


DC Comics Les mediums Vampires Vertigo

Howler, Screech, Whipsnake, Skeeter et Mink sont cinq jeunes et belles femmes. Mais elles sont aussi des vampires. Ce soir là, alors qu'elles chassent pour celui qui a fait d'elles des créatures de la nuit, un certain Dave, elles décident de se débarrasser de ce dernier au moment où, enivré par le repas qu'il vient de faire en tuant des motards, il est le plus faible. Elles l'écartèlent, le démembrent et Howler lui plante un pieu dans son torse. Elles l'enterrent à divers endroits en même temps que les cadavres des motards. Howler qui se sent libre a une autre mission à accomplir : retrouver son enfant et se venger de ceux qui le lui ont enlevé et fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. La route va être parsemée de cadavres. Mais un détective privé va se mettre sur leur piste pour aider la police, surtout qu'il sera aidé par une médium qui semble être liée à Howler.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Février 2011
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Vamps
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/08/2011 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Les femmes fatales attirent incontestablement les lecteurs. Nous avons droit à une sorte de clan dans le genre Hell's angels composé de 5 femmes mi-humaines, mi-vampires. Elles ont très faim et s’en prennent à des hommes innocents qui tombent littéralement sous leur coup de dents. Fort heureusement, il y a un inspecteur qui mène l’enquête suite aux cadavres qu’on retrouve ici et là. Les scènes de dévoration sont assez difficiles à soutenir pour des regards jeunes. Curieusement, les auteurs ne montreront pas tout notamment lors des scènes de séduction. Bref, c’est assez étrange comme démarche. C’est comme une espèce de feuilleton américain en plusieurs épisodes avec une trame. Cela se suit bien mais c’est un peu répétitif dans l’action avec toujours les mêmes scènes. Il n’y a pas de véritables profondeurs psychologiques qui auraient permis de relever un peu cette BD.

04/08/2011 (modifier)