Les Z

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Retour sur une famille qui a marqué le grand banditisme français...


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide 1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Les sagas familiales Paris

Les Z, comme Zagur, sont quatre frères juifs d'Algérie qui dans les années 1950 rejoignent Paris. Ils vont devenir l'une des familles les plus influentes du grand banditisme français. D'Algérie, à Miami en passant par Paris, voici une incroyable saga familiale dans l'esprit du Parrain, dans la grande tradition des polars français à la Melville ! (texte : 12 bis)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Février 2011
Statut histoire Série abandonnée (non reprise suite à disparition de l'éditeur) 1 tome paru
Couverture de la série Les Z
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

19/02/2011 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je ne suis pas parvenu une seule seconde à avoir de la sympathie pour cette famille de malfrats. On part d'un évènnement dramatique qu'est le massacre sanglant de Sétif pour nous raconter l'émergence d'une fratrie juive qui a quitté l'Algérie dans les années 50 et qui a pénétré le milieu parisien pour monter dans la hiérarchie du crime organisé. On sait par la première scène qu'ils vont sévir jusqu'à Miami. Je veux bien qu'il y ait des valeurs comme celle de la famille mais on ne peut adhérer et avoir ne serait-ce que de l'admiration pour des mafieux sans foi ni loi qui n'hésite pas à violer pour le plaisir de se sentir dominant. Il y a comme une ambiance du film oscarisé Le parrain mais sans atteindre le niveau. Malka fait pourtant de son mieux pour nous décrire cette époque violente. Les tournures que prennent l'histoire sont classiques et il n'y aura pas de réelles surprises dans le scénario. Visiblement, la série a été abandonné. Les conséquences ont été tirées d'une manière ou d'une autre.

20/03/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Les Zemmour sont une famille, originaire d'Algérie, qui beaucoup fait parler d'elle dans les années 1950 à 1970. S'inspirant de leur histoire, le scénariste Richard Malka propose donc une histoire très proche, avec ces quatre frères pied-noirs qui "montent" à Paris dans les années 1950 d'une part pour retrouver qui a tué leur frère aîné, mais aussi pour faire leur trou dans le milieu. Petit à petit, grâce à leur efficacité, leur bagout et leur rage, ils vont parvenir au sommet de l'échelle mafieuse, à la fin de ce premier tome en fait. Je suis curieux de lire la suite, car c'est plutôt bien raconté, l'ensemble paraît plausible (forcément, c'est une histoire vraie un peu romancée), et puis le dessin de Frédéric Volante, que je découvre à cette occasion, est vraiment intéressant, un peu dans la lignée d'un Stalner, même si je trouve qu'un petit effort pourrait être fait sur les visages des protagonistes. A suivre donc.

19/02/2011 (modifier)