Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Marion Duval

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 6 avis)

Quand on est une gamine dégourdie, qu'on a un père journaliste et un ami mystérieux, l'aventure n'est jamais bien loin.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Albums jeunesse : 6 à 10 ans Astrapi Ligne Claire

Marion Duval a 10 ans, elle vit seule avec son père à Paris, et le soir, elle fait ses devoirs ou regarde la télé. Aussi, quand suite à une blague, elle se retrouve en possession d'un bijou volé au Louvres le matin même, et que le voleur frappe à la porte, elle panique un peu. D'albums en albums, Marion se retrouve ainsi dans des situations impossibles, dont elle se sort en général tant bien que mal.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1983
Statut histoire Une histoire par tome 28 tomes parus
Couverture de la série Marion Duval
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

14/06/2002 | Thorn
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

De temps en temps, je jette un oeil en bibli dans le secteur jeunesse, sur les Bd qui sont offertes aux enfants aujourd'hui ; et je fus bien étonné et en même temps, heureux de voir une série de qualité perdurer autant depuis 1983, sans essoufflement malgré un nombre conséquent d'albums. Bon, je n'en ai lu que 3 qui étaient dispos, mais ça m'a suffi pour avoir un avis positif. Hourrah ! enfin, je trouve une bonne série à caractère éducatif et aventureux, remplie de péripéties et de voyages, puisque Marion et son père se rendent en plusieurs lieux différents. Une qualité narrative d'abord qui tranche avec pas mal de Bd sans grand intérêt destinées aux enfants, qui vise parfaitement une tranche d'âge bien précise, avec des scénarios remplis de suspense et souvent de péripéties, mais toujours vraisemblables, aux personnages variés et attachants. Une qualité graphique enfin, et c'est aussi important , car ça me console de toutes ces Bd modernes pour jeunes genre Kid Paddle ou Titeuf qui offrent des graphismes quelconques, trop épurés, ni faits ni à faire, tous dans le même style, bref assez laids à mon goût. Ce qui faisait la richesse des bandes jeunesse de mon enfance, c'est un dessin très vif et expressif ; ici, nous avons un dessin plus moderne mais qui reste dans une esthétique agréable, un style de Ligne claire joli à regarder , quels que soient les dessinateurs qui se sont succédés. Les décors sont réalistes et bien rendus (notamment le Sacré-Coeur de Montmartre, ou certains décors bretons). Voici donc une petite héroïne qui fait rêver ses jeunes lecteurs de son âge de façon saine, qui leur donne le goût de la BD, et qui est la grande vedette du petit mensuel Astrapi, avec lequel plusieurs gosses ont grandi ; ce ne fut pas mon cas, j'avais déjà passé l'âge, mais vu d'un oeil d'adulte, cette série me rassure en me disant qu'il y a encore de la bonne Bd enfantine de nos jours, à la fois intelligente et ludique..

10/11/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Commençons par le dessin : une ligne claire soignée qui ne souffre pas spécialement des divers changements de dessinateurs. Yvan Pommeaux, Philippe Masson et Louis Alloing travaillent dans des styles assez similaires et le premier, instigateur de la série et également scénariste, me semble avoir toujours gardé le contrôle de celle-ci. Il y a donc une belle unité de ton malgré les changements survenus. Les histoires sont, quant à elles, parfaitement adaptées au public visé (les 8-10 ans). C’est enjoué, dynamique, non dépourvu d’humour, empli de bons sentiments, peuplé de personnages attachants (sans oublier le fidèle animal domestique, chien ou chat en fonction des circonstances). Les intrigues sont bien ficelées quand bien même elles demeurent naïves (c’est une série jeunesse, il ne faudrait pas l’oublier). Rares sont les méchants réellement méchants et le happy end est de mise. Les cadres sont très variés et permettent au jeune lecteur d’aborder tout en légèreté des univers divers. Il n’y a jamais d’explications démagogiques, qui risqueraient d’alourdir la lecture, mais juste une manière de titiller la curiosité du lecteur qui pourra, à l’envi, approfondir le sujet au travers d’autres lectures. La série était publiée en magazine et, sincèrement, je pense que c’était une mine d’or pour celui-ci, qui pouvait utiliser les cadres proposés pour offrir au lecteur un petit dossier sur tel ou tel sujet (du cinéma à effets spéciaux aux îles bretonnes, en passant par les maquisards de la seconde guerre mondiale ou l’art moderne). C’est, pour cette raison, une série que je conseillerais franchement à un instituteur. Il trouvera régulièrement dans ces albums une porte d’entrée ludique vers des sujets divers. Une très agréable découverte ! Pas du même niveau qu’un Jules (qui reste pour moi la référence absolue dans ce domaine) mais peut-être mieux adaptée pour un public un peu plus jeune. Pour la note, j'hésite entre le 3/5 et le 4/5. J'opte pour cette dernière parce que je pense sincèrement que le public visé appréciera énormément cette lecture et son attachante héroïne (quoique pas toujours d'un caractère facile).

18/02/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu cette série jeunesse avec des yeux d'adulte donc mon avis est peut-être biaisé par rapport au public cible. Côté dessin, il évolue grandement entre le premier tome et les plus récents. De même que Marion change de coiffure pour devenir plus moderne, le style de dessin se modernise et se bonifie aussi. Le premier tome est dans un style purement ligne claire, assez rond, pas toujours très maitrisé (les visages sont strictement de profil, de face ou de 3/4, rien d'autre) et manifestement destiné à des enfants. Tandis que dans les derniers tomes, le trait devient plus dynamique, plus maitrisé, plus moderne et un petit peu plus adulte. C'est pas mal dessiné, efficace, agréable à lire mais rien de vraiment exceptionnel. Côté scénario, c'est assez sympa pour une série jeunesse. Les intrigues sont bien construites quoique assez simples et naïfs. Nous sommes dans une série jeunesse, donc tout se passe bien pour nos héros, ils gagnent facilement et la chance leur sourit souvent, ce qui rend le scénario un peu simpliste parfois. Néanmoins, même avec des yeux d'adultes, cela se laisse très bien lire, avec même parfois un certain plaisir. Une bonne série jeunesse, saine, bien faite et intelligente.

02/09/2004 (modifier)
Par Piehr
Note: 3/5

Marion Duval est une série que j'ai découverte par le biais d'Astrapi un journal pour les 7-10 ans vraiment bien fait :) J'ai continué dans ma jeunesse à m'intéresser aux différents albums de la série (même si je n'ai lu que les 6 ou 7 premiers), car, je dois l'avouer, ca me plaisait bien ! Cette petite fille, Marion, qui n'a pas froid aux yeux et qui vivait toutes les aventures qu'à son âge nous aurions tous aimé vivre nous aussi, ca me bottait vraiment :). Les différents personnages sont assez attachants car très différents dans leurs comportements, ce qui donne à Y. Pommeaux un panel de choix scénaristiques assez dense pour qu'il se renouvelle à chaque tome. Les intrigues sont assez bien conçues (attention tout de même ! Marion Duval reste une bande dessinée pour enfants !!!), et les petits de 8-12 ans y trouveront leur compte, assurément ! Le dessin de Pommeaux a pas mal évolué au fil des albums. Assez minimaliste dans le premier tome, sont style s'est vite figé pour être repris ensuite dans Angelot du lac, autre série du même auteur. Les couleurs sont claires et sans dégradés, le trait fin et détaillé tout en restant accessible aux plus jeunes... Y. Pommeaux et sa compagne à la colorisation font du bien bon travail. En bref, l'achat est conseillé pour les enfants, mais dès l'âge de 13 ans dépassé, il est clair que l'intérêt s'estompe très vite... :)

08/08/2002 (modifier)
Par Nicoco
Note: 4/5

Bon là encore c'est de la bd pour enfants : ma note et le fait que je conseille de l'acheter valent pour des enfants. J'ai lu ça quand j'étais jeune et j'aimais vraiment beaucoup. Cette fille est comme tout le monde, on s'identifie donc très bien à elle et ses aventures. Le dessin est classique, pas trop complexe.

24/07/2002 (modifier)
Par Thorn
Note: 4/5

Je précise : cette BD est franchement bien, effectivement, mais pour un public de 8-12 ans. Les dessins sont clairs, les scénarios intéressants. On s'identifie (à cet âge là) assez facilement à l'héroïne, d'autant plus qu'elle n'est pas surhumaine, mais souvent fatiguée ou effrayée. Jusque là rien d'extraordinaire. Le petit plus, c'est qu'il y a de petits clins d'oeils savoureux, dans les dialogues ou dans la façon de mettre en page certaines cases, d'une qualité qu'on ne s'attends pas tellement a voir dans une BD enfantine. Du haut de l'esprit critique de mes 12 ans, j'ai étais conquise. Après relecture aujourd'hui, j'apprécie toujours autant, bien que l'aventure ne m'envoute pas, mais pour ces petits riens parsemés discrètement. Par contre, je réalise que les albums sont de qualité vraiment inégale : les trois premiers ont un peu mal vieillis, et à partir du tome 8, on tombe dans la facilité. Mais ceux qui restent sont des bijoux, à acheter si vous avez des enfants. Un petit bémol : le rythme de cette série est très lent, c'est probablement du à la mise en page et au dessin, mais il y a beau avoir de l'action, on a toujours l'impression qu'on prend son temps.

14/06/2002 (modifier)