Jules

Note: 3.9/5
(3.9/5 pour 21 avis)

2001 : Prix René Goscinny pour le tome 2. Jules est un pré ado tout ce qu’il y a de plus banal, quand un jour le ciel, ou plutôt l’espace, lui tombe sur la tête. Deux responsables de l’ASM (Agence Spatiale Mondiale) lui annoncent qu’il a été sélectionné pour participer à un voyage interplanétaire, qui doit se dérouler à la vitesse de la lumière…


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Dargaud Okapi Prix René Goscinny Science-Fiction, le best-of Séries à offrir aux jeunes ados

Jules est un gamin ordinaire qui vit dans une famille ordinaire. Il a un frère cadet qui arrête pas de l'ennuyer, il a un papa et une maman ordinaire et un cochon d'Inde aussi. Un beau jour, deux messieurs de noir vêtus lui rendent une petite visite. Ils viennent proposer à Jules une aventure extraordinaire. Ils affirment que jules a été sélectionné par de puissants ordinateurs qui ont recherché à travers la planète les meilleurs candidats susceptibles de participer à un voyage hors du commun. Il s'agit de tester un nouveau type de propulseur d'une puissance inimaginable qui permet d'atteindre la vitesse de la lumière. Un projet fantastique est né de cette invention. Un vaisseau interstellaire a été conçu et partira à destination de l'étoile la plus proche du soleil : Alpha du Centaure. Jules hésite mais l'arrivée de son petit frangin avec son cochon d'Inde dans une main et une fourchette menaçante dans l'autre le décide très vite à accepter. Jules rêvait justement de l'espace, fasciné par Star Wars notamment. Et puis, il paraît qu'il y aura aussi une fille de son âge. Le grand jour arrive, Jules embarque vers l'inconnu en compagnie de quelques personnages bizarres, tous un peu déjantés à leur manière. Et les surprises désagréables vont se succéder. Il apprend quand il est trop tard que la mission va durer huit semaines dans l'espace mais que cela correspond à huit ans sur terre. On ne lui avait pas précisé ce détail...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1999
Statut histoire Une histoire par tome 6 tomes parus
Couverture de la série Jules
Les notes (21)
Cliquez pour lire les avis

03/03/2003 | ganhima
Modifier


Par Canarde
Note: 4/5
L'avatar du posteur Canarde

Si vous avez un ado, il faut lui faire essayer: Bien-sûr, les dessins rappellent Tintin, et on s'imagine tout de suite un truc bien pensant, où les méchants sont punis et les situations un peu rebattues. Et bien ce n'est pas ça du tout. Il y a un réel contraste entre la ligne plate du dessin et les intelligences du scénario qui remuent vraiment des choses assez politiquement incorrectes, ou en tout cas à l'opposé du monde propret d'Hergé. Le grand frère haineux, la copine intelligente, la mère effacée devant son imbécile de mari, et qui s'échappe du stéréotype au fil des albums, des péripéties, des grosses blagues, et des sujets graves se mélangent dans une ambiance qui sautille du conventionnel le plus ennuyeux à la surprise la plus dérangeante, dans un va-et vient plein d'allant. Vraiment une manière réussie d'amener les enfants qui ont tendance à désirer l'ordre établi à se confronter à des situations légèrement angoissantes.

04/07/2014 (modifier)
Par Superjé
Note: 4/5

Elle est quand même forte cette série. Biologie, religion, sciences, éthique, médecine, mythologie, physique, écologie, éducation, politique, les thèmes sérieux abordés y sont nombreux, une manière comme une autre de sensibiliser ou de faire de la vulgarisation à un jeune public assez tôt (même si l'auteur critique pas mal certains travers de l'homme, l'obscurantisme, l’irresponsabilité des adultes face au monde, entre autres...) Je ne suis pas loin de penser que cette série est une des meilleures (sinon la meilleure) séries de BD jeunesse (même si le tome 5 me parait légèrement moins bon, car assez lourd et un poil caricatural). Les premiers tomes sont quand même extrêmement ambitieux, voire prétentieux (dans le bon sens du terme), et ne sont, pour moi, pas toujours aptes à remplir ces prétentions (par exemple, dans le premier tome, la série se voulait être une série de SF jeunesse, sérieuse et consciente de l'impact des personnages sur les environnements, mais un des aliens était attaqué de façon totalement gratuite). Mais les tomes 3 et 4 ne souffrent d'aucun défaut, tout est intelligemment pensé, écrit et construit pour que ces albums soient lisibles et appréciés autant par les enfants (ce qui facilitera je pense un hypothétique dialogue avec les parents) que les adultes. En plus, Emile Bravo prend beaucoup de risques avec ses personnages et ose chambouler leurs univers (l'âge, l'environnement familial), ce qui est osé et que j'apprécie (les enfants ne sont pas habitués à lire dans leurs séries BDs des environnements de vie autant bouleversés). Le dessin est lui aussi très bon : une espèce de 'nouvelle ligne-claire', en plus contemporaine et très efficace. Ce dessin faussement naïf et les tronches délirantes des personnages plairont autant aux adultes qu'aux plus jeunes...Les couleurs simples, claires et belles donnent vraiment la dimension jeunesse à l'album. Le dessin est donc très sympathique et très lisible. Jolie, riche, dense, culturelle, écrite de manière fort intelligente ; en voici une très bonne série.

02/08/2013 (modifier)
Par gruizzli
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur gruizzli

Je sais, 5/5 ça parait beaucoup, mais bon sang, qu'est-ce que cette BD le mérite. Je suis tombé amoureux de cette série dès que j'ai lu le premier tome, il y a de ça 8 ans (et quelques). Et depuis, je n'ai pas déchanté. Cette série, ce n'est presque que du positif. En fait, non, c'est uniquement du positif ! Les aventures de Jules, c'est des personnages attachants, énervants, amusants, normaux, surprenants, terriens ou pas, scientifique ou un peu ralentis, bref une tranche de population classique (sauf pour les extra-terrestres qui sont quand même plus rares). C'est aussi des aventures amusantes, qui se déroulent un peu partout, autour de plusieurs thèmes qui permettent à Émile Bravo de glisser plusieurs explications scientifiques, des petites précisions, des analyses ou des points de vue. C'est aussi un dessin superbe (je l'adore !) qui reste en tête, certaines cases simplement hilarantes avec les têtes des personnages. Un excellent plus. Et enfin, Jules c'est aussi un humour absolument extra, distillé partout et dans toute ses formes : dialogues, situations, quiproquos, absurde... On en a tout le temps sans interruption, ce qui donne lieu à de nombreux fou rires (mal appréciés quand on les lit dans le magasin, mais c'est dur de se retenir). Le cocktail final, qui pourrait parfaitement être indigeste, est simplement délicieux, et passant parfaitement dans tous les âges. On rit à tout âge, on réfléchit à tout âge. C'est véritablement une perle, un superbe bijou que nous offre Émile Bravo, et ce sur l'ensemble des 6 tomes qui sont d'égale qualité à mes yeux. Les péripéties sont toujours aussi géniales, et que dire de la famille de Jules ! J'accroche complètement. Une série qui peut s'offrir à tout âge, sans modération, et qui est parfaitement adapté aux jeunes, pour leur donner le goût des bonnes BD ! Mon coup de cœur du moment. Pour finir sur un jeu de mot pourri et archi prévisible, je dirais à l'auteur : "Émile, Bravo !"

17/01/2012 (modifier)

Alors oui... C'est la note maximum... Note que l'on attribue qu'en cas de cultissimité bédesque ! Et pourtant. Je risque le tout. Que l'on dise que je n'ai pas de goût, que c'est un peu exagéré, que c'est bien mais quand même, que c'est trop généreux... Et bien tant pis. Je le donne ce 5/5. Cette goldstar, ce trophée ! Pour cette série que j'ai découverte en septembre 1998 dans un numéro d'Okapi lors de sa toute première prépublication ! J'avais 10 ans. Et j'ai découvert que la BD pouvait être aussi autre chose qu'Astérix ou Tintin ! Et depuis j'ai suivi avec grande fidélité les aventures de Jules. Chaque fois, la sortie d'un nouveau tome me faisait sentir une fébrile mais néanmoins raisonnable excitation. Et devenu adulte, je trouve toujours cette bd exceptionnelle. Sur le dessin d'abord, qui est tout à fait agréable et harmonieux, sans être non plus époustouflant, mais qui a LA qualité indispensable de la réussite chef-d'oeuvrique : le rythme ! Le sens du gag, de la trogne mortellement drôle qu'on peut regarder des minutes entières sans être lassé et se marrer à chaque relecture ! L'humour est tout à fait génial ! Il y a du Don Rosa, voire du Bill Watterson chez Bravo ! Les gags sont fantastiques, certaines répliques sont hilarantes et les personnages sont tous plus étonnants les uns que les autres. (Tim, Roméo, le père sont des must have seen !) Sur le scénario ensuite, et l'aisance avec laquelle de sérieux thèmes sont abordés. L'éthique, la relation filiale, l'évolutionnisme, la religion... Les nombreuses références au cinéma et à la littérature parsemées au fil des œuvres sont tout à fait croustillantes et Jules fait sans doute parti des BD jeunesses les plus intelligentes que je connaisse. Merci Monsieur Bravo d'avoir su rendre une œuvre jeunesse autant accessible qu'intelligente et passionnante ! Jules... Sans honte, est ma BD culte...

12/11/2009 (MAJ le 24/08/2010) (modifier)
Par tolllo
Note: 4/5

C’est un ami qui m’a prêté cette série vraiment sympathique. Je ne m’y étais jamais intéressé au vu de son aspect qui fait penser à une série jeunesse. Finalement je suis assez convaincu. Elle est intelligente, drôle et terriblement bien remplie. De plus contrairement à bien d’autres séries ciblées enfant celle-ci n’est pas aseptisée. Elle ne rentre pas dans une norme définie, un cadre ou des préjugés. Elle ose aborder des sujets importants, mais le fait rudement intelligemment. C’est rare de voir un personnage principal malmené par son auteur dans une série jeunesse, car oui, rien ne lui est épargné. Même si tout finit bien pour lui, il a de quoi être marqué par la vie. Il y a une histoire par tome. Mais il y a une certaine continuité dans l’histoire. Les personnages évoluent et changent parfois radicalement, on se demande même au début de la série comment le scénariste va faire pour s’en sortir ! Le grand point fort de cette série jeunesse, c’est d’avoir réussi à faire une histoire SF qui reste assez réaliste pour pouvoir se permettre d’y incorporer des éléments complètement surréalistes. Le tout est franchement drôle, mais ce n’est qu’un plus car les histoires ne sont pas insipides, non, elles sont bourrées de péripéties bien pensées, intelligentes, voire inattendues. On a même le droit à des explications scientifiques sur la relativité, le temps, le clonage et une foultitude d’autres choses. Il y a également des réflexions terriblement humaines ; l’amour, la famille, la place du père, sa propre place au sein de la fratrie, les changements de comportements, les changements physiques, l’amitié, tout y est, et tout y est bien traité. Une série jeunesse ? Assurément, elle plaira aux jeunes, mais elle fera aussi le bonheur des parents. Un bon moment, c’est touchant, intéressant et drôle ! (15/20)

07/05/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Ah mais c’est très bien Jules ! La principale qualité de cette série, selon moi, c'est sa capacité à surprendre le lecteur, à l'emmener là où il ne s'attend pas. Les péripéties sont multiples, inventives sans être trop fantaisistes, on reste dans une certaine mesure dans le crédible. Même si parfois on a l'impression qu'Emile Bravo navigue à vue, c'est très divertissant, et il y a même une part pédagogique (sur la bioéthique, etc.). C’est un peu le genre d’histoire que j’aurais aimé écrire à l’adolescence… Ce charme est prolongé par le dessin, qui en effet se situe dans un style daté, mais pose d’emblée le public auquel est destinée la série : les adolescents. Bref une série très sympathique. 3,5/5.

01/07/2009 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Bon bon bon... Comme Greg, ma déception fût grande aux vues des nombreuses critiques plutôt élogieuses... Serait-ce l'apanage de ce premier et unique tome que j'ai lu, ou les autres sont-ils du même tonneau bouchonné ? Graphiquement, ça fonctionne, mais dans le genre original on repassera... Ca fait même vieillot et daté, les cadrages et le découpage n'arrangeant rien... Pour ce qui est de l'histoire, si l'idée générale est sympa, c'est cousu de fils blancs et d'énormités qui ne m'ont pas permis de rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé les personnages horripilants, Jules mis à part ; l'humour tant vanté, des plus communs, mis à part 2/3 gags qui m'ont fait sourire (pas rire, hein...) Bref, même si cette série cible un jeune public, je n'ai pas été séduit, loin s'en faut, et je ne suis pas sûr que le public visé s'y retrouve non plus.

24/06/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, Émile Bravo est un excellent auteur ! J'ai adoré tout ce que j'ai lu de lui jusqu'à présent et 'Jules' ne fait pas exception à la règle. Bien que ça soit une série jeunesse, j'ai trouvé les albums très réussis et captivants. Bon. J'avoue que je me suis un peu ennuyé en lisant le tome 4, mais le reste est très bon. Les personnages récurrents sont attachants (sauf le frère de Jules, mais je pense que c'est fait exprès) et les personnages secondaires souvent réussis (vive le père Antoine !). Pour ceux qui auraient peur de lire la série parce que c'est adressé aux jeunes, rassurez-vous, les adultes ne vont pas s'ennuyer. Bon. Certains pourraient trouver qu'il y a des invraisemblances dans le scénario (personnellement, je ne pense pas qu'une agence spatiale enverrait des enfants dans l'espace), mais l'humour loufoque et les dialogues excellents vont faire oublier cela.

18/11/2008 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 4/5

Jules est un petit bonhomme ô combien sympathique à qui il arrive des aventures extraordinaires. Lui pourtant déterminé à suivre un parcours de vie classique, se retrouve vite dans de drôles de situations. Son quotidien se voit ainsi transformé à tel point qu'il est un peu perdu. Mais malgré toute cette étrangeté autour lui, Jules grandit peu à peu comme un enfant "normal", avec ses doutes, ses questions et ses envies. Ce qui m'emballe surtout, ce sont les thèmes abordés : clonages, voyages spatiaux, extraterrestre,... sujets que l'on rencontre peu en bande dessinée pour les plus jeunes. Et c'est ma foi très bien abordé, on se prend à réfléchir tout en s'amusant. La teneur des propos scientifiques n'est peut-être pas fondée, mais cela permet quand même de prendre le temps de se poser des questions et d'envisager certains sujets autrement. Le paradoxe avec les "soeurs" de Janet est envisagé de façon normale, Emile Bravo choisit ainsi de faciliter la compréhension de son lecteur. Je reste sous le charme de cette série pleine de fraîcheur et de bonne humeur ! Petit aparté spécial pour le troisième tome qui m'a fait franchement rigolé, les répliques de Roméo, le frère de Jules, sont quasiment cultes ! Pour ceux qui ont lu, Roméo, en subtilité, répond au scientifique enfermé dans les grottes des : " Mais j'm'en fous, d'sa vie" ou des " Qu'est-ce qu'i'raconte, King-Kong ?", cela me fait mourir de rire. Les situations sont hyper bien senties et bien retranscrites, un moment de bonheur. Et pour dire, je l'ai lu deux fois d'affilé tellement j'ai apprécié ! Ne passez pas à côté de cette série !

07/03/2008 (MAJ le 07/03/2008) (modifier)
Par AlainM
Note: 4/5

J'ai découvert cette série très discrète grâce à un libraire. Elle mêle allègrement humour, amour, famille, science et science-fiction. L'auteur parvient avec des mots simples et beaucoup d'humour à parler de thèmes aussi sérieux que le clonage, la relativité, la mort et le rapport de l'homme à la nature. Série principalement destinée aux jeunes et adolescents, elle plaira néanmoins à leurs parents. A consommer sans modération et à recommander à ses amis.

20/07/2004 (MAJ le 20/01/2008) (modifier)