Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Ella Mahé

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Ella Mahé, jeune restauratrice de manuscrits anciens, réalise son rêve le jour où elle débarque en Egypte. Sa rencontre avec un jeune archéologue va bouleverser sa vie. Ce jeune archéologue recherche la tombe d’une princesse de la 18e dynastie. Cette princesse sans nom avait une particularité physique peu commune : des yeux vairons, l’un noir, l’autre bleu. Tout comme ceux d’Ella Mahé…


Egypte Egypte Ancienne La BD au féminin

Elle s’appelle Ella, Ella Mahé. Restauratrice de manuscrits anciens, elle profite d’une commande du musée du Caire pour visiter quelques-uns des hauts lieux historiques de l’Égypte ancienne. Sur le site d’Abou Simbel, elle rencontre Thomas Reilly, archéologue, petit-fils d’Henry Reilly, qui mit à jour dans les années 20, avec l’équipe de Howard Carter, la tombe de Toutankhamon. Marchant dans les pas de son grand-père, Thomas recherche la tombe d’une princesse de la 18e dynastie. Cette princesse sans nom avait une particularité physique peu commune : des yeux vairons, l’un noir, l’autre bleu. Tout comme ceux d’Ella Mahé… Ella Mahé est une série chorale écrite par Maryse et Jean-François Charles. Le premier cycle comptera quatre tomes. Il nous transportera dans l’Égypte moderne et ancienne. Il sera illustré par cinq dessinateurs différents. Jean-François Charles s’intéressera à la partie contemporaine (dix planches par tome) ; les quatre évocations historiques (36 planches chacune) seront dessinées par quatre auteurs différents : André Taymans et la découverte de la tombe de Toutankhamon (tome 1), Francis Carin et le creusement du canal de Suez (tome 2), Brice Goepfert et le Moyen Âge (tome 3), Christophe Simon et l’Antiquité (tome 4). Les 4 albums sortiront à dates rapprochées. Une année seulement séparera la sortie du tome 1 en octobre prochain de la sortie du tome 4.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Octobre 2010
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Ella Mahé

11/10/2010 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je n'ai jamais eu de fascination pour l'Egypte pharaonique comme certains fous d'Egypte que je connais, mais avec cette Bd, je suis entré sans aucun ennui dans l'histoire parfaitement élaborée par le couple Charles qui a scindé le récit en plusieurs périodes. Ces 2-là s'y connaissent pour rendre un récit romanesque et captivant en vue d'intéresser tout type de public, ils l'ont déjà prouvé et là, ils en font encore la démonstration, avec peut-être moins d'éclat qu'ils ne l'ont fait sur India Dreams, mais tout de même très réussie. Le concept est habile : introduire l'héroïne dans sa progression à travers l'Egypte contemporaine, puis passer le relais à différents dessinateurs pour aborder le passé de cette princesse des sables énigmatique, en utilisant un intéressant gimmick (l'héroïne lit un journal ou se fait conter un récit par un autre personnage). Cette méthode bien agencée permet les changements de graphisme sans perturber le lecteur et crée ainsi un vrai recul, formidablement documenté avec tout le sérieux dont savent faire preuve Maryse et J.F. Charles. Si je suis entré aussi facilement dans cette histoire, c'est sans aucun doute aussi à cause de dessinateurs que j'apprécie beaucoup, que ce soit Taymans qui fait revivre la découverte du tombeau de Toutankhamon par Howard Carter, Carin qui décrit avec un soin poussé le percement du canal de Suez, Goepfert qui retrace la partie croisades, ou Ch. Simon qui revient au règne d'Akhenaton et Nefertiti en présentant enfin cette fameuse princesse aux yeux vairons. Tous font preuve d'un grand talent graphique ; j'ai particulièrement aimé le trait de Carin qui a bien amélioré et peaufiné son dessin depuis le style un peu rigide qu'il adoptait sur Victor Sackville. Il offre aussi 2 belles pleine-pages sur le canal en construction qui sont un régal à scruter en détail. Ce premier cycle de 4 albums constitue donc un bel ensemble dont le soi-disant manque d'originalité m'importe peu parce que l'histoire est habilement développée et procure un vrai plaisir de lecture ; il se termine par un mot adressé à Ella Mahé, "See you soon baby" préfigurant un autre cycle. Bon, ce premier cycle me suffit pour l'instant, il est riche, passionnant et très soigné, mais s'il y a vraiment une suite, je suis preneur, faudra voir l'évolution. Une très belle aventure exotique et propice à l'évasion.

25/11/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Ella Mahé nous plonge au coeur de l'Egypte, ce pays où vécu l'une des premières grandes civilisations de l'humanité. Ce lieu divin est devenu un véritable enjeux pour tous les archéologues de la planète comme une sorte d'Eldorado. Pour l'instant, ce récit va se scinder en deux parties temporellement différentes marquées notamment par un graphisme totalement différent. Je dois avouer que j'ai nettement préféré le style graphique du début car le second nous propose directement et sans ménagement la fameuse ligne claire chère à Hergé ou à Jacobs. Bref, il y a carrément un changement de dessinateur et cela se ressent cruellement. On devine cependant qu'il y aura une 3ème partie se déclinant au temps de l'Egypte ancienne sur les traces d'une princesse de la 18 ème dynastie. Au niveau du scénario, il n'y aura pas grand chose de nouveau. On prend les mêmes ingrédients (une aventure amoureuse, la malédiction du pharaon...) et on recommence ! Cependant, je dois bien admettre qu'il y a une efficacité remarquable dans la mise en place de ce récit romanesque presque intemporelle. On voit que les auteurs le couple Maryse et Jean-François Charles s'y connaissent fort pour raconter des histoires. Il ne reste plus qu'à surprendre le lecteur ce qui ne sera pas chose aisée. Au rayon des bonnes nouvelles: la sortie des 3 prochains tomes sera assez rapide.

13/11/2010 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Un tome d'ouverture plaisant mais très classique. En effet cette mise en place ne surprendra pas tellement ses lecteurs tant les techniques narratives employées et les fondations de l'histoire semblent avoir été déjà vues. Pour autant on rentre facilement dans cette histoire, bien aidé, il faut le reconnaître, par les dessins. 2 styles graphiques se mélangent au fil des pages selon que l'action se situe dans le présent ou à travers la lecture d'un journal relatant des évènements anciens. Ce mix graphique est vraiment réussi, les 2 dessins sont soignés et très agréablement colorisé. Une série à découvrir, notamment pour les amateurs de l'Egypte et sa mythologie mais il faudra attendre les prochains tomes pour mieux évaluer l'histoire.

20/10/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Un premier tome assez décevant. On est dans les lieux communs avec une héroïne contemporaine qui ressemble à une mystérieuse princesse-guérisseuse de la 18ème dynastie égyptienne, un étrange archéologue et l’évocation des fouilles du site de Toutankhamon. L’ensemble est réalisé avec soin mais manque de piquant. Très bon travail au niveau du dessin. Tant J.-F. Charles qu’André Taymans nous livrent de planches bien élaborées et riches de détails. L’opposition des deux styles est intéressante, mais la majeure partie de ce premier tome est illustrée par Taymans dans sa traditionnelle ligne claire. Ce sera d’ailleurs encore le cas des tomes suivants, J.-F. Charles se contentant d’illustrer une dizaine de planches par tome. Il ne se passe pas assez de choses dans ce premier tome introductif pour que j’en recommande l’achat mais je jetterai un œil à sa suite, car l’ensemble est très soigné à défaut d’être palpitant. De plus, le couple Maryse et Jean-François Charles s’est associé à une belle palette d’artistes et ce sont Francis Carin, Brice Goepfert et Christophe Simon qui s’occuperont respectivement des tomes 2, 3 et 4. Là on est entre le 2/5 et le 3/5. Au bénéfice du doute, et parce que l’album est soigné, j’accorde un petit 3/5.

11/10/2010 (modifier)