Breath of Fire IV

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Terre des dragons...


Amnésie Animalier Dragons Fanas de Jeux video Mag garden Mon double et moi Shonen

Partie à la recherche de sa sœur disparue, la princesse Nina du royaume de Wyndia s’est aventurée dans le désert en compagnie de Cray, le chef du clan Woren. Elle n’est pas au bout de ses surprises : elle tombe coup sur coup sur un dragon puis sur le corps inanimé d’un mystérieux garçon… Le jeune Ryu ignore tout, lui aussi, de ce qui l’attend : héritier d’une civilisation perdue, il a le pouvoir de se transformer en dragon… et le devoir de se mettre en travers du chemin d’un empereur maléfique.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Janvier 2010
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Breath of Fire IV
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

13/09/2010 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Encore une adaptation tirée d’un jeu vidéo. On va suivre les aventures du jeune Ryu qui ignore ses origines et qui découvrira qui il est, au cours de son voyage pendant lequel il rencontre divers personnages. C’est une recherche des indices de son passé. On entre d‘ailleurs tout de suite dans le vif du sujet. Encore une fois, cela ne sera pas une série exceptionnelle mais dans la moyenne des productions actuelles. Pour une adaptation en manga, c’est plutôt satisfaisant aussi bien sur le plan scénaristique que graphique. En effet, un dessin tout à fait convenable avec un beau visuel. J’avoue que l’intrigue est un peu complexe et qu’il faudra s’accrocher à la lecture mais au final, on y parviendra. Le final sera quand même assez vite expédié. Je vais rester indulgent dans ma notation. Sympathique mais sans plus.

08/11/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Pas mal cette série… On est dans un monde typiquement fantasy, avec des créatures étranges, des dragons personnifiant les différentes puissances, des personnages d’origines diverses unies pour une ou plusieurs causes, et l’un d’entre eux irrésistiblement attiré par son double, sa moitié, un personnage qui demeure assez secret, et que contrairement à ce que laisse entendre les couvertures des quatre premiers tomes, Ryu ne croise toujours pas ! Le dessin de Hitoshi Ichimura –supervisé par Capcom- est d’une grande finesse, je dois dire que j’ai bien aimé certaines de ses planches, et carrément adoré les illustrations présentes en quatrièmes de couvertures (à voir sur la fiche de la série sur le site de l’éditeur). La fin (notons que cela se termine en 5 tomes, fait rare au Japon) est assez originale, j'aurais cru à quelque chose de plus manichéen. C'est un peu triste d'ailleurs, j'aurais aimé retrouver les personnages si particuliers dans une série plus longue, ou un spin-off les mettant en vedette. Bref, du manga de bonne tenue, agréable à lire et divertissant.

13/09/2010 (MAJ le 14/11/2010) (modifier)