Gemma

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Maman est un agent secret !


Double vie Histoires d'espions Les Roux !

Alice est une femme ordinaire, mère au foyer, elle a un mari, deux filles et un père retraité. Elle fait les courses, le ménage, le repassage… Mais elle cache une double vie, elle travaille pour les services secrets, sous le nom de Gemma !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Août 2009
Statut histoire Une histoire par tome (pas de nouveau tome prévu) 2 tomes parus
Couverture de la série Gemma © 12 Bis 2009

06/09/2010 | Spooky
Modifier


Par Chéreau
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Voià une BD que j'ai découverte en cherchant, pour ma fille, des albums mettant en scène des héroïnes, dans des rôles valorisants et pas hypersexués. Ce qui est une sorte de défi dans le monde encore très masculin de la BD... Bref, Gemma répond tout à fait aux critères. Le dessin rappelle la ligne claire souple et dynamique des grandes séries du journal de Spirou dans les années 70-80. Avec des situations sans doute plus riches en adrénaline qu'à l'époque, aux références clairement cinématographiques. Je pense à une poursuite en voiture à travers les rues de Paris, où on se croirait presque dans Jason Bourne. N'étaient les deux enfants de Gemma, à l'arrière de la voiture, se demandant bien si leur mère n'est pas devenue folle... Les scénarios, efficaces et concis, tiennent systématiquement en un album et ne s'embarrassent pas de multiples histoires secondaires, l'action pure occupant déjà une large part des 46 pages réglementaires. On est quelque part entre Gil Jourdan et James Bond. Le fil conducteur de la série tient à la double identité de Gemma, espionne des services secrets français lorsqu'elle part en mission, maman poule le reste du temps. La ficelle a déjà servi au cinéma (la Totale, True Lies...) comme en bande dessinée, sous une forme un peu différente (Soda). Mais elle fonctionne. S'ajoute à cela la relation complexe qu'entretient Gemma avec son père, vieil original qui fut aussi son Pygmalion et son premier supérieur hiérarchique comme espionne. Mère, fille, épouse, espionne... la pauvre Gemma a bien du mal à faire tenir ses multiples vies ensemble. Et c'est ce qui donne du sel à ses missions : Gemma est un cas rare d'espion capable d'accélérer les opérations à l'autre bout du monde pour être à l'heure à un goûter d'anniversaire ou de prendre ses enfants au téléphone pendant une poursuite au Bengladesh. Une très bonne série pour pré-ados, qui parvient à renouveler le genre à partir d'un dessin et d'éléments de scénario assez classiques au départ.

16/09/2012 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Un gros bof pour ma part. Je sais bien que cette histoire est à prendre au Nieme degré mais je ne suis pas arrivé à accrocher à cette histoire de maman agent secret. Un genre de récit déjà vu à la télé, au ciné, déjà lu en BD ... Je ne suis pas arrivé à y croire une seconde tellement ca parait trop gros. Mais en plus j'ai eu du mal avec les tentatives d'humour qui m'ont paru pas très fine. Et que dire d'aristide le frère de l'otage ? Insupportable, je lui aurais bien collé des baffes. Le père de notre héroïne ? Pas mieux avec son entrainement militaire dispensé a sa gamine de 10 ans... Alors c'est vrai qu'avec du recul et de l'indulgence il est évident que ces traits sont volontairement grossis, et je suis persuadé que les ados adoreront volontiers. Mais moi je n'y suis pas arrivé.

14/07/2011 (modifier)
Par KIKI_93
Note: 4/5

J’aurais bien mis 5 pour la série, pour moi elle le mérite, mais une série sortie il y a plus d'un an sans avis, ne peut prétendre être une série culte, ... ou alors un culte solitaire? En revanche, je confirme, la note 4, franchement bien, donnée précédemment, pour les 2 tomes sortis et en attente du tome 3 annoncé. Vous connaissez peut-être la série télé Alias, mais ici "Sydney" a déjà enfanté 2 charmantes gamines qui sont complètement subjuguées, comme leur père et le lecteur d’ailleurs, par leur maman, Alice, alias Gemma, dont le propre père exploite les talents d’espionne et dont la mère disparue, réapparaît en coup de volant dans le tome 2. Nadge, la scénariste et ‘Fane le dessinateur, sont tous deux très efficaces pour nous donner un bon moment d'aventure et d'humour et même l'envie de relire. Ils sont dignes, en l’occurrence, de mes auteurs préférés comme Yann et Dany ou effectivement les pères de Natacha.

14/09/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Une vraie découverte avec cette Gemma. Voici une série qui n’a l’air de rien, mais qui est vraiment très bien écrite. On entre dans l’histoire de cette jeune maman, femme au foyer pour le commun des mortels, mais aussi agent de la DGSE de temps à autre, sur les traces de son père. Elle vit donc sa vie de mère de famille pépère et risque sa vie une fois de temps en temps. Je ne suis pas un spécialiste des agents secrets, mais je trouve que l’ensemble est bien fait, Alice n’oublie pas sa famille même au cœur de l’action. De plus Nadje a réussi à lui procurer un background intéressant avec son père désireux d’aider sa fille, mais aussi un peu absent par d’autres côtés, et ses filles aux caractères bien posés (probablement inspirées par les propres enfants de la scénariste) mais qui évoluent déjà au fil des deux premiers tomes. Il y a un petit côté Natacha –assumé d’ailleurs- dans le personnage de Gemma/Alice, et j’ai aussi cru voir des éléments « piqués » à la série télévisée Médium. Côté dessin, c’est ‘Fane qui s’y colle. S’émancipant un peu de sa période Franquin pour l’occasion, et même s’il y a encore des grosses cylindrées, le dessinateur s’illustre dans un registre encore semi-réaliste, mais plus efficace. Une franche réussite. Gemma, héroïne du quotidien, héroïne de l’ombre. J’attends déjà la suite !

06/09/2010 (modifier)