Sol Carrelus

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Sol Carrelus renoue avec la veine caustique et les dialogues corrosifs de Safari Monseigneur, dans un huis-clos costumé où la Momie, la fiancée de Frankenstein, un bossu, une sorcière et divers fantômes (entre autres) organisent leurs intrigues sur fond de lutte des classes.


Halloween

À peine Le Tricheur était-il paru que les très productifs et imaginatifs Ruppert & Mulot avaient déjà un nouveau livre achevé (sans parler des multiples projets en cours !)... Sol Carrelus renoue avec la veine caustique et les dialogues corrosifs de Safari Monseigneur, dans un huis-clos costumé où la Momie, la fiancée de Frankenstein, un bossu, une sorcière et divers fantômes (entre autres) organisent leurs intrigues sur fond de lutte des classes : c’est que les aristocrates masqués qui fêtent ici les “trois nuits de Samain” sont menacés par l’intrusion de villageois vengeurs, et qu’on se doute que tout ça finira mal. Sixième livre à L’Association du duo de choc Ruppert & Mulot, Sol Carrelus intègre la Collection Eperluette en s’agrémentant de subtils lavis à l’aquarelle, et ne décevra ni leurs admirateurs de plus en plus nombreux ni les jeunes gothiques en mal d’Halloween.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sol Carrelus
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

12/06/2009 | Ems
Modifier


J’étais impatiente de découvrir ce one-shot car son résumé m’avait alléchée : des gens se retrouvent à une soirée déguisée très spéciale, puisqu’après avoir bu une mystérieuse boisson, chacun des convives prend les caractéristiques de la créature (loup-garou, momie, bossu, etc…) qu’il incarne. Il y avait de quoi faire quelque chose d’assez délirant. Malheureusement, ma déception a été largement à la hauteur de mon attente ! Certes, dès le début, on est plongé dans une atmosphère étrange, une sorte de menace semble planer au-dessus de la soirée, mais tout est gâché par une mise en scène maladroite à mon avis. Les personnages sont peu nombreux, les dialogues souvent grinçants et plein de sous-entendus ne permettent pas de s’attacher à eux, et donnent même l’impression d’avoir raté un épisode. Plus gênant, le délire attendu n’arrive pas, car l’idée de départ est de mon point de vue très mal exploitée. Ca tombe le plus souvent complètement à plat. Les chapitres sont séparés par de courtes séquences de 2-3 pages où deux personnages se trucident mutuellement, de différentes façons. Mouais. La seule chose à sauver, à mes yeux, c’est le dessin, un noir et blanc très fin et élégant. Bref, grosse déception.

10/07/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Dernière BD du duo Ruppert et Mulot. La grande nouveauté se situe au niveau du dessin. On a toujours les mêmes personnages avec leurs visages si particuliers. Pourtant on dirait qu'il est fondamentalement différent. En fait, l'on a le droit à une colorisation en nuances de gris. Les productions précédentes étaient épurées et claires, "Sol Carrelus" est dense est sombre. Le rendu est superbe et colle à merveille au thème de ce one shot : une soirée d'Halloween dans un château. Diverses personnes sont invitées et sont déguisées en monstres. Quelques villageois s'invitent également à la fête. La suite est vraiment à découvrir. L'humour est omniprésent. Certes il est noir et cynique, mais quel régal. Pour ceux qui souhaitent découvrir ce duo d'auteurs, je conseille de commencer par cette BD qui est de loin la plus accessible et aussi la plus aboutie graphiquement.

12/06/2009 (modifier)