Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Porte de Jade

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

La Porte de Jade" est une métaphore qui désigne dans la littérature chinoise traditionnelle le sexe féminin. La pensée taoïste, un des trois grands courants philosophiques asiatiques, conçoit l'acte sexuel comme un élément clé de la santé physique et spirituelle des êtres humains.


Chine Collectif Hentai Manhua Paquet

C'est en menant la femme au plaisir que l'équilibre entre le Yin et le Yang se reconstitue et que l'homme renforce son Qi, son "souffle vital". La Porte de Jade regroupe quatre histoires à l'érotisme tendre inspirées de classiques de la littérature chinoise. L'introduction à cet univers est assurée par une histoire de Chaiko se déroulant dans les années 20 chez un collectionneur de livres "jaunes" ou livres "d'oreiller", termes utilisés pour décrire les livres érotiques.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2009
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La Porte de Jade
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/07/2010 | Erik
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Je suis entièrement d'accord avec Erik. C'est une belle BD, les dessins sont jolis dans leurs styles, et l'intention est louable, à savoir la transcription en BD de plusieurs récits érotiques de la littérature classique chinoise. Ce qui est dommage, c'est qu'outre le fait que plusieurs histoires m'ont semblé simples et sans grand développement, j'ai eu l'impression aussi que c'était un peu creux. Les histoires s'enchainent très vite (elles sont d'ailleurs toutes très courtes) et finalement sans grande surprise. Par contre, le dessin est superbe, respirant la sensualité et l'érotisme. De ce côté là, il faut avouer que c'est une pleine et franche réussite. La colorisation renforce le tout, et le traitement est parfait. Les planches sont de toute beauté, surtout que le grand format permet de les apprécier pleinement (pour une fois qu'un manga est en grande taille !). Bref, le dessin est au poil, et à lui seul il vaut le coup d'oeil.

03/01/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Dernièrement, on découvrait un nouvel auteur chinois qui publiait en France « Love, fragments Shanghai ». Les lecteurs découvraient un auteur avec beaucoup de potentialité. On était tout d'abord surpris par un graphisme d'une beauté remarquable. Cela se confirme avec ce nouvel opus qui met en scène des récits érotiques de la Chine ancienne. Le dessin est à couper le souffle. J'ai rarement vu mieux. Pourtant Shaiko se fait assister par 4 autres dessinateurs de talent pour former tout un collectif. En ce qui concerne le fond, c'est une véritable ode à la sensualité. Les auteurs n'ont pas pu produire cette ouvrage dans son pays plutôt fermé sur la question. Pourtant quand l'Empire du Milieu devient l'Empire de la passion : cela donne lieu à une porte de Jade qui réactualise avec force et envie la tradition chinoise du récit érotique initiatique. Si certains récits valent le détour pour leur graphisme remarquable, d'autres sont un peu plombés par un scénario qui manque de surprise. Le dosage parfait n'a pas encore eu lieu. Gageons que la prochaine fois sera un sans faute...

01/07/2010 (modifier)