Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yann et Julie

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Haine, amour, trahison, heures de colle, vacances à la ferme et mercredi pluvieux sont le pain au raisin quotidien de Yann le ''Je sais tout'' et de Julie ''L'enquiquineuse''.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Les Roux !

Haine, amour, trahison, heures de colle, vacances à la ferme et mercredi pluvieux sont le pain au raisin quotidien de Yann le ''Je sais tout'' et de Julie ''L'enquiquineuse''. A l'aube de l'an 2000, la guerre des sexes rebondit de plus belle et ce n'est pas triste. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2000
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Yann et Julie
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

19/05/2010 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, Cortegianni est meilleur dans l'aventure que dans l'humour pur. Cette série, qui me fait parfois penser à une version moderne de 'Corinne et Jeannot', en est la preuve. Comme le dit Ro, la chute est souvent facilement devinable et pas très crédible à cause du comportement des personnages qui a fait en sorte que la chute se produise. Sérieusement, les personnages agissent de manière tellement stupide que je me demande comment ça se fait qu'ils soient encore en vie. Il y a même des fois où je ne comprenais pas pourquoi tel personnage avait telle émotion (genre quelqu'un devient furieux sans véritable raison). Il n'y a rien de naturel dans cette série à gags uniquement sauvée par le dessin de Bercovici.

05/06/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'ai pas été convaincu du tout par cette série jeunesse. Pourtant le dessin est assez sympa. On reconnait bien le style de Bercovici (Les Femmes en blanc) que j'apprécie moyennement d'ordinaire, mais je le trouve ici assez soigné et plaisant à la lecture. Mais c'est l'humour de ces histoires courtes qui m'est passé à côté. La série met en scène deux collégiens : Julie, une sympathique rousse assez entreprenante, un peu enquiquineuse, et Yann, un garçon un peu chiant, qui a facilement la grosse tête et qui râle pour un rien. Ils sont amis sans qu'on sache trop bien pourquoi. Et il leur arrive des petites aventures du quotidien, dans la rue, à l'école, à la maison, etc... L'ennui, c'est que j'ai trouvé ces personnages sans crédibilité aucune dans leurs comportements. Ca n'a presque jamais manqué : à chacune de leurs histoires courtes, il y avait un ou plusieurs moments où je me demandais : "mais pourquoi il ou elle réagit comme ça ? C'est pas logique !". J'ai clairement eu le sentiment que Cortegianni, le scénariste, poussait les évènements et faisait réagir les personnages de telle manière à amener trop artificiellement les possibilités de gags. Tant et si bien que je voyais à chaque fois le gag lourd arriver avec ses gros sabots et que ça m'a gonflé.

19/05/2010 (modifier)