Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Max - Les Années 20

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les nouvelles aventures de Max Costa, un « spin-off » autour du personnage du roman « Le Tango de la vieille garde », écrit par célèbre romancier espagnol Arturo Pérez-Reverte.


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles Adaptations de romans en BD Auteurs espagnols Barcelone Editions du Long Bec Paris

Dans les années 20, le beau Max travaille comme groom dans un palace barcelonais et arrondit ses fins de mois dans des dancings en se mettant à la « disposition » de riches clientes d’un certain âge. Mais il rêve d'une vie de luxe et de liberté, très loin d'une des villes les plus dangereuses d'Europe. Le chemin le plus court pour parvenir à ses fins est le crime... mais Max est-il prêt à en payer le prix ? Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Juin 2018
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Max - Les Années 20
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

16/02/2020 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Lorsque les éditions du Long Bec ont annoncé leur disparition, je me suis rendu compte que je n'avais rien lu d'eux ! Il me fallut donc réparer cette erreur et j'ai commencé avec cette série qui était bien cotée sur internet. Max est le personnage d'un roman que je ne connais pas. Un rapide coup d’œil sur Google m'indique que le roman raconte l'histoire d'un gigolo danseur qui aime bien séduire les riches femmes pour ensuite les déposséder. C'est un spin-off qui est en fait une préquelle. On va suivre les aventures de Max dans les années 20 jusqu'en 1928, année où se déroule le roman. On va voir comment un pauvre gars qui semble être condamné à une vie de larbin va tomber dans le crime et il va subir des épreuves qui vont lui faire perdre sa naïveté et son innocence. Je n'ai pas lu le roman et ce n'est pas nécessaire pour comprendre le récit, mais j'ai l'impression que l'avoir lu m'aurait permis de mieux comprendre quelques éléments du scénario. Par exemple, les auteurs mettent souvent en avant la bague que Max a volée durant son premier crime et qui est très précieuse pour lui. J'imagine que cette bague joue un rôle important dans le roman ? C'est une bonne série quoique cela prit un moment avant d'embarquer dans le récit. Il faut dire que c'est un peu décousu par moment. Un des buts des auteurs est de montrer les années 20 et ils réussissent bien. On va avoir droit aux quartiers malfamés de Barcelone, aux combats qui sévissaient au Maroc et aussi au Paris de l'époque où Montparnasse supplante Montmartre comme le quartier artiste à la mode. Le résultat est pas mal, quoiqu'il manque quelque chose pour que ça sorte du lot. Il faut dire que le destin de Max est un peu cousu de fil blanc et les péripéties qu'il vit ne sont pas surprenantes. Je ne dis pas que je devinais ce qui allait se produire, mais lorsque Max subissait un événement dramatique, cela me semblait normal. Par exemple, lorsqu'il est dans l'armée, je me suis dis 'ah tiens c'est normal on va montrer comment un jeune comme lui s'est endurci !'. Le dessin est dynamique, quoique j'ai un peu de difficulté par moment avec la manière dont l'auteur dessine les visages. Ah oui il semble adorer dessiner des femmes nues avec des gros seins, quel homme de goût ! Chaque album est accompagné d'un dossier très instructif et intéressant.

16/02/2020 (modifier)