Krull

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

"Bienvenue dans le monde des contes gothiques de Toppi ! Tous sont au rendez-vous : crapaud enchanté, kobold maléfique, sorcière ensorcelante et (...) ogre abominable en quête de petits enfants dodus" (Editions Mosquito)


Auteurs Italiens Sergio Toppi

• KRULL Krull est le nom de l’effrayant ogre qui se rend chaque soir dans le village endormi pour remplir sa besace avec les enfants les plus dodus. Il les ramène ensuite à son épouse qui semble plus terrible encore que lui. • CHAMPIGNONS Dans une forêt, un gnome et un crapaud discutent. Le premier jalouse au second sa capacité à changer d’apparence et à ainsi séduire de jolies princesses. • LE ROI ET LE CORBEAU La statue de pierre d’un grand roi guerrier sombre dans la nostalgie. Elle se plaint à son ami corbeau de ne plus pouvoir parcourir les terres qui furent siennes jadis. • HORTRUGE La belle Hortruge vit seule dans la montagne. Seuls les animaux lui rendent visite dans son chalet. Et jamais ces derniers n’en ressortent comme ils étaient venus. • PUPPENHERSTELLERSTR. 89 Un vieillard indigent semble contraint de se séparer de son dernier bien de valeur : une poupée de porcelaine.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2009
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Krull
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/03/2010 | Aurélien V
Modifier


‘Krull’ regroupe cinq contes du fameux auteur italien : • KRULL (première publication en 1984) : 2,5/5 Krull est le nom de l’effrayant ogre qui se rend chaque soir dans le village endormi pour remplir sa besace avec les enfants les plus dodus. Il les ramène ensuite à son épouse qui semble plus terrible encore que lui. • CHAMPIGNONS (première publication en 1983) : 3/5 Dans une forêt, un gnome et un crapaud discutent. Le premier jalouse au second sa capacité à changer d’apparence et à ainsi séduire de jolies princesses. • LE ROI ET LE CORBEAU (première publication en 1997) : 2,5/5 La statue de pierre d’un grand roi guerrier sombre dans la nostalgie. Elle se plaint à son ami corbeau de ne plus pouvoir parcourir les terres qui furent siennes jadis. • HORTRUGE (première publication en 1987) : 2,5/5 La belle Hortruge vit seule dans la montagne. Seuls les animaux lui rendent visite dans son chalet. Et jamais ces derniers n’en ressortent comme ils étaient venus. • PUPPENHERSTELLERSTR. 89 (première publication en 1982) : 3,5/5 Un vieillard indigent semble contraint de se séparer de son dernier bien de valeur : une poupée de porcelaine. Le dessin de Toppi est comme toujours magnifique, mais les récits ne m’ont par contre pas vraiment emballé. De manière générale, je pense que le talent de l’auteur est mieux exploité dans les récits d’aventure (Le collectionneur et Île pacifique, p. ex.) que dans les contes (à l’exception notable de Sharaz-De). En outre, les différentes histoires de ce recueil sont trop courtes. La dernière, celle qui m’a le plus plu, aurait franchement gagné à ce que la chute ne soit pas aussi précipitée. Bref, à lire par curiosité, mais certainement pas à acheter…

20/03/2010 (modifier)