Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

La Guerre des Dieux

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 4 avis)

Dix ans déjà que les Grecs assiègent en vain l’arrogante ville de Troie. Mais, le “plus rusé des Grecs” et roi d’Ithaque, Ulysse, veut en finir avec cette guerre, d’autant plus que d’étranges événements commencent à se produire. Magie et malédictions déferlent sur le camp des assaillants comme sur le champ de bataille. Certains murmurent que les dieux sont derrière ces phénomènes, et qu’ils marchent parmi les hommes, prenant ainsi part à leur combat...


Au temps de la Grèce Antique Chroniques de l'Antiquité Galactique Homère La BD au féminin Mythologie Mythologie Grecque Quadrants

Dix ans déjà que les Grecs assiègent en vain l’arrogante ville de Troie. Mais, le “plus rusé des Grecs” et roi d’Ithaque, Ulysse, veut en finir avec cette guerre, d’autant plus que d’étranges événements commencent à se produire. Magie et malédictions déferlent sur le camp des assaillants comme sur le champ de bataille. Certains murmurent que les dieux sont derrière ces phénomènes, et qu’ils marchent parmi les hommes, prenant ainsi part à leur combat... Librement inspirée de l'Iliade d'Homère, la Guerre des Dieux fait suite au Fléau des dieux en se projetant de la Rome galactique à la Grèce archaïque.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Février 2010
Statut histoire Série abandonnée (2 tomes initialement prévus) 1 tome paru
Couverture de la série La Guerre des Dieux © Soleil 2010

25/02/2010 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

En visite chez mon pote de la Fnac il y a quelques temps, je tombe sur cet album, il me le donne parce qu'il me dit que c'est de la merde et qu'il regrette de l'avoir acheté. En feuilletant, déja j'avais une petite idée du truc, et en effet, une fois chez moi, je le lis et je comprend ce qu'il voulait dire : cette Bd est carrément inintéressante ! Par honnêteté, je la rendrai à mon pote et il en fera ce qu'il voudra... Il s'agit encore d'Antiquité galactique comme Le dernier Troyen et Le Fléau des Dieux pour lesquelles je n'ai eu aucun intérêt, mais c'est bien de lire cette Bd pour se rendre compte et voir de quoi il s'agit. Bon vous aurez deviné que je n'aime pas du tout. Alors certes, c'est très librement inspiré de l'Iliade d'Homère, Mangin connait le contexte et reprend tous les personnages, c'est peuplé de héros grecs et de dieux camouflés sous des enveloppes de simples mortels. A priori, ça pouvait être séduisant par l'univers déployé, parce qu'après tout, dans Le dernier Troyen, j'avais quand même relevé 2 ou 3 éléments intéressants, mais ici non, la réalisation est totalement décevante, avec une narration embrouillée qui n'aide pas le néophyte en Mythologie grecque à rentrer dans ce récit, on finit par se perdre dans ces actions bordéliques, il y a même des trucs que j'ai mal compris. Et pourtant je connais bien la Mythologie ; le seul détail qui pouvait présenter une audace est la réutilisation du rôle d'Ulysse qui joue le rebelle, mais c'est tout. Cette accumulation de héros démythifiés ne me plait pas, et l'ensemble manque d'un évident souffle épique, sans parler des dialogues d'une banalité ressemblant à notre quotidien, j'avais parfois l'impression d'entendre parler les petits branleurs de mon quartier. Pour finir, le dessin n'est pas moche, techniquement il n'est pas mal, mais il est sans génie, quelconque et dépourvu de grâce. Cette Bd n'a donc rien pour plaire et rien pour m'attirer dans cet univers que décidément je n'aime pas, préférant la véritable histoire des héros grecs dans la guerre de Troie, comme on la voit dans le péplum de Wolfgang Petersen en 2004. En plus, je vois sur la fiche que la série est abandonnée ? il n'est pas difficile de deviner pourquoi, et ça incite encore moins à la lire...

19/06/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

« La Guerre des Dieux » est le troisième volet des chroniques de l’antiquité galactique. Ayant beaucoup aimé « Le Fléau des Dieux » et apprécié « Le dernier Troyen », c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers cette nouvelle série. Le bilan est plus que mitigé en l’état... Le dessin est le moins bon des trois séries. Il n’est pas mauvais, loin de là, mais ne dégage aucune énergie. Les couleurs sont ternes et métalliques. Comme quoi, il n’y a pas que la technique... il faut aussi une âme. Mais ce qui m’a réellement posé problème, c’est le scénario. L’idée de base est bonne : les êtres humains se font la guerre pensant agir de leur propre chef quand, en réalité, ce sont les Dieux qui se jouent d’eux, participant à une sorte de « Risk » grandeur nature. Sur un fond de la Guerre de Troie de l’Iliade d’Homère, tout ça avait un bon potentiel. Mais la réalisation ne suit pas... L’histoire se passe en accéléré. Au lieu de prendre son temps dans la présentation de l’histoire comme dans les deux précédentes séries, Valérie Mangin se précipite dans l’histoire. J’ai l’impression de regarder un film en accéléré et de ne pas entrer dans le récit. Les transitions sont abruptes et mal amenées. L’ensemble reste assez superficiel et c’est bien dommage. Du côté positif, je mentionne tout de même le brave Ulysse, qui ne croit pas aux Dieux mais se retrouve être le pion principal dans le jeu de plateau géant auquel ils se livrent. C’est un bon personnage, intelligent et raisonnable. Je ne conseille pas la lecture de cet album pour l’instant, préférant attendre la sortie du second (et dernier ?) tome pour voir où tout cela va nous mener. Un 2/5 plein de déception.

06/06/2010 (modifier)

Dans la famille du Le Fléau des Dieux je voudrais le nouveau né… La commercialisation de séries dérivées d’un succès devient une norme dans l’univers de l’édition, hélas cette mode réserve rarement de bonnes surprises. Le graphisme rappelle fortement la série mère, et pourtant si le fléau des dieux comportait parfois des planches sublimes, il n’en sera jamais question dans cet opus. Les planches travaillées ne semblent pas avoir bénéficié d’autant d’attention, surtout dans la profondeur des décors. Ce manque de travail graphique apparent vient fortement laisser penser à une série vite faite pour profiter du ramdam que la série mère avait occasionné. Le scénario s’avérera sans surprise, nos « Dieux » bien facétieux choisissent ici de se divertir dans cet affrontement décrit par Homère. Sont ainsi revisités les différentes étapes du siège de Troyes avec une relecture faisant la part belle à nos humains devenus divins. Caractères fades et propos superficiels n’ont de cesse de s’illustrer, sans oublier des divinités désormais complètement futiles et puériles, très lointaines de leur image passée. Certes l’utilisation d’Ulysse comme rebelle finalement outil des jeux divins peut laisser penser à une relecture intéressante. Pour ma part il n’en a pas été et je referme cet album avec une impression de gâchis. Heureusement l’ensemble se lit très vite A oublier, la qualité scénaristique et graphique sont très loin ici de la série mère.

12/05/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Qui a lu Le Fléau des Dieux connaît ces êtres bien particuliers qui ont choisi de jouer le rôle des antiques dieux romains et grecs. Ce sont bien ceux-là que l'on retrouve ici, non plus dans une Rome Galactique mais dans le décor mythologique de la Guerre de Troie. Cette idée scénaristique est le point fort de la série. Il est intéressant de voir la façon dont ces dieux se jouent des vies humaines, manipulent les évènements et comment de leurs actes découle finalement la Guerre de Troie telle que l'Iliade la raconte, avec les mêmes personnages et les mêmes évènements. Et quand on connait cela, il est également captivant de voir le personnage d'Ulysse se rebeller contre les dieux auxquels ils ne croient pas avant que ceux-ci décident de l'impliquer directement dans leur effroyable jeu. Au rayon des reproches par contre, les dialogues ne sont pas formidables. Cela manque de lyrisme à mon goût et les dieux eux-mêmes bavardent comme des adolescents de banlieue devant un jeu vidéo. Si c'est voulu, ce n'est pas terrible. Je n'ai pas non plus été tellement séduit par le dessin. Il est techniquement bon, mais je le trouve trop illustratif, froid et pas très engageant. Les personnages ont en outre tendance à se ressembler ce qui embrouille certaines scènes d'action. Et puis il y a la colorisation très terne qui rend l'ensemble peu enthousiasmant. Bref, je ne suis pas vraiment sous le charme. La curiosité me poussait toutefois à savoir ce qu'il allait advenir dans le second tome qui aurait dû être le dernier de cette courte série. J'imaginais facilement une suite reprenant l'Odyssée dans ce même contexte de mythologie réinventée. Mais la série fut abandonnée et je reste donc sur mon impression peu convaincue.

25/02/2010 (modifier)