Le Nuage noir

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Paru dans ''Charlie'' en 1982. Mélange de genres. Aventure et complot humoristico-politico-futuriste.


Charlie Mensuel La vie en suspension Le Premier Futuropolis (1972-1994) Rodolphe

Paru dans ''Charlie'' en 1982. Mélange de genres. Aventure et complot humoristico-politico-futuriste. Lettrage : Anne Delobel Couleurs : Yves Lencot et Picotto

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1984
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Nuage noir
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

10/01/2010 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà un album bourré de qualités – mais aussi, dans une moindre mesure, de défauts. Mais les premières l’emportent largement sur les seconds ! En tout cas, il est injustement méconnu, c’est certain. C’est la couverture qui m’a d’abord attiré, avec ce vaisseau reprenant l’habillage de la fusée de Tintin, ou de certains dessins de Stanislas. Puis, une fois ouvert l’album, le dessin lui aussi m’a paru beau et original. Pas exempt de défaut – les personnages sont un peu figés, et il y a un air désuet que je ne saurais expliquer. La colorisation est elle aussi datée. Mais il se dégage de l’ensemble un charme indéniable. Ajoutons que Mr Picotto n’hésite pas à emplir ses pages d'une foultitude de détails : bref, malgré quelques bémols, l’univers graphique est captivant. L’histoire est elle aussi captivante, même si j’aurais bien vu un diptyque, voire plus au lieu de ce one shot, car un certain nombre de points auraient pu être développés, et la fin, finalement assez simpliste, et brutale, m’a laissé quelques regrets. Pour le reste, c’est une histoire sympa, qui pique des idées un peu partout : il y a un peu de la guerre des étoiles (le congrès des Canton rappelant le sénat galactique, les îlots des cantons rappelant la cité des nuages dirigées par Lando Calrissian…). C’est de l’aventure mâtinée de Science-Fiction, avec des peuples vivants sur des terres /astéroïdes, sortes d’îles, un complot (mené par les « Chiens Noirs » déjoué par un ado, Lucas, Gaspard (le proprio de l’étrange engin qui m’avait intrigué sur la couverture) et une improbable « sorcière « , Polly Morfik (quelle look !), le trio étant aidé de pirates, du peuple des « Bleus »… C’est parfois manichéen et naïf, souvent foutraque, mais c’est original et poétique, avec une certaine dose d’humour (situations et dialogues), les qualités gommant finalement les défauts entrevus. Au point que mon principal regret est que les auteurs n’aient pu ou voulu poursuivre ou plutôt développer cette aventure, il y a avait clairement matière à… C’est une lecture rafraichissante, et en tout cas un album qui mérite un petit détour…

05/12/2015 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Première surprise en ouvrant cette BD de 25 ans : elle est en couleur. La colorisation parait parfois flashy dans les premières pages mais elle se révèle rapidement très belle et très détaillée comme le trait qu'elle accompagne. Mr Picotto a un coup de crayon vraiment très beau : le dessin fourmille de détails, certaines cases pleine page sont superbes. Le scénario mêle beaucoup de genres différents et m'est apparu impossible à classer. L'histoire est dense, on a l'impression parfois qu'il manque des pages tant ça va vite. De nos jours, certains auteurs auraient fait plusieurs tomes à la place de ce classique 48 pages. Le récit peut paraître manichéen car il se révèle être une satire politique sous couvert d'aventure, de fantastique et d'humour. Le fond est judicieux car universel. Il m'est apparu presque logique. Note finale : 3,5/5 Je suis content d'avoir découvert cette BD. On connaît le parcours de Rodolphe depuis, j'aimerais connaitre les autres productions de Mr Picotto car il a du talent.

10/01/2010 (modifier)