Les Allumeuses

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Quand on est jeune et qu'on préfère travailler moins pour glander plus, ça peut vite finir en galère ! Alors quand Charlène et Olivia se retrouvent mises à la porte de leur petit appartement, il ne reste plus qu'à espérer de la chance, beaucoup de chance ! Repérées pour leur look de punkettes débridées, les voilà recrutées pour participer à la Pop Academy célèbre émission musicale de télé-réalité en recherche de nouvelles sensations ! Mais demander à ces filles de rester dans les limites de la décence semble voué à l'échec ! Enfin le retour du punk et la fin des chanteuses à voix !!!


La BD au féminin Musique Punk

Quand on est jeune et qu'on préfère travailler moins pour glander plus, ça peut vite finir en galère ! Alors quand Charlène et Olivia se retrouvent mises à la porte de leur petit appartement, il ne reste plus qu'à espérer de la chance, beaucoup de chance ! Repérées pour leur look de punkettes débridées, les voilà recrutées pour participer à la Pop Academy célèbre émission musicale de télé-réalité en recherche de nouvelles sensations ! Mais demander à ces filles de rester dans les limites de la décence semble voué à l'échec ! Enfin le retour du punk et la fin des chanteuses à voix !!!

Scénariste
Dessinateur
Cha
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Allumeuses
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

13/12/2009 | cac
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

J'ai trouvé cette petite BD très sympa et beaucoup plus complète que prévue. Le scénario parait déjanté, dans le second degré voir le troisième. Pourtant, dans les parodies nombreuses, il y a de la consistance. Certes les auteurs n'ont pas peur d'abuser de clichés et fournissent une copie faussement naïve. Le final en est un bon exemple et ramène le lecteur sur terre. L'humour m'a plu, la simplicité a du bon aussi. Le dessin est bon hormis la façon de dessiner les visages : les personnages n'ont pas de nez mais des gros yeux façon manga. C'est un style, une facilité je dirai, mais surtout le point faible de cet opus. A tout cela, je rappelle que cette BD coûte moins de 10 euros, j'en conseille donc l'achat. Un KSTR pas mal du tout.

03/09/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Charlène et Olivia sont deux nénettes un peu grunge et délurées qui vont allumer les stades. On commence par un petit coup de provocation en brûlant une culotte en public à la manière d’un Serge Gainsbourg mais tout en dédicaçant ce geste à un Président de la République à la manière d’une Madonna. Puis, on terminera en véritable apothéose après un parcours semé d’embûches. Il va comme y avoir une espèce de dosage entre les anecdotes d’une autre époque et d’une plus actuelle à l’image de la Pop Acadamy qui est devenue la seule échappatoire pour des gosses en quête de gloire et de célébrité. Travailler moins pour glander plus est leur devise qu’ils revendiquent ! Bref, une réaction excessive de deux héroïnes vis-à-vis de la société actuelle afin de provoquer le feu : de vraies allumeuses ! J’ai adoré cette histoire qui ne payait pas de mine car la fin a su véritablement me surprendre en changeant brutalement de registre comme si on retombait les pieds sur terre. C’est vrai que cela déménage avec ces deux là qui n’hésitent pas à braver les interdits de cette société de consommation, on ne s’ennuie nullement ! Il y a plein de vérités qui dérangent. Le tout est traité avec beaucoup d’humour, ce qui ne gâche rien. Quand j’ai commencé ma lecture, j’avais pourtant un mauvais a priori car le graphisme tout en rondeur avec ces gros yeux sans nez m’avait surprit. Puis, petit à petit, je me suis dit qu’il collait parfaitement à ce genre d’histoire très colorée. Il y a quelque chose qui véritablement transcende l’ensemble. Rarement, une bd n’a produit sur moi cet effet entre humour et réflexions plus profondes. C’est la marque d’une grande qualité. Débridé certes mais tellement amusant !

10/08/2010 (modifier)
Par Balgar
Note: 3/5

Nous voici devant un one-shot fort sympathique qui plaira à toute personne qui a un jour vibré au son des guitares saturées et textes engagés. La flopée de référence punk/underground et l'énergie graphique de Cha vont vous ravir ! Il pourra également faire rire toute personne atterrée par le mélange télé-réalité/musique. Et je pense même qu'il pourra plaire à d'autres. Sympathique pour son dessin ! En effet, Cha, bien connue du monde des blogs BD, nous sert son style unique sur une bonne centaine de pages. C'est coloré, expressif et original. Je vous invite à regarder la galerie et/ou son site pour le découvrir et l'apprécier. Sympathique pour le scénario ! Alors certes, ça peut paraître facile ces deux filles rebelles qui viennent foutre le bordel dans le monde audio-visuel, mais c'est tout de même un peu plus que de la simple dénonce et de la provocation jouissive. C'est aussi une histoire d'amitié, de convictions et de passions. Alors au final ? Une BD de bonne qualité, même s'il est vrai qu'elle ne va pas marquer le monde de la BD. Elle n'est pas indispensable dans sa bibliothèque, sauf pour les punks, les rockers et métaleux. Vous, vous allez adorer ! Et comme moi, vous pourrez l'acheter...

22/04/2010 (modifier)
Par cac
Note: 2/5

Les allumeuses est un duo de jeunes filles fashion-punk fauchées qui se fait repérer dans la rue pour participer à une émission télévisée. Mais siiii vous connaissez ces célèbres découvreurs de talents, à la recherche des jeunes espoirs de la chanson où on les filme dans un château entre 2 pages de pub de Coca-cola. Ce qui se veut une dénonciation gentillette de ce système où l'argent gouverne tout, les modes et le goût du public du moment qu'on vend ses produits, est un peu pénible à lire. Trop mièvre, trop manichéen avec une des 2 filles improbable, on n'y croit pas une seule seconde quand on la voit illustrer la pure rebelle provoc' de la société ("vous êtes tous des connards !"), brûler sa culotte et faire un slam à la suite. L'album se finit sur la véritable consécration du duo, tournée mondiale etc. tout cela à titre gracieux bien sûr, puisque le moindre billet de banque dans cette culture capitaliste c'est trooop le maaal ! Le dessin de Cha si j'admets qu'il a des qualités ne me plaît pas trop, il a un côté trop coloré et manga avec des visages grands yeux, bouches pleines de dents, pas de nez. En conclusion, un one-shot au scénario léger, passable si on est dans le public visé (12-14 ans je dirais) par la collection KSTR.

13/12/2009 (modifier)