Lanfeust Odyssey

Note: 2.56/5
(2.56/5 pour 18 avis)

L’heure est venue pour Lanfeust et son fidèle compagnon de route, le Troll Hébus, de rentrer au bercail ! Mais que leur réserve ce retour tant attendu sur Troy ? Que s’est-il passé en l’absence du détenteur du pouvoir absolu ? Que sont devenus ses amis ? Quels nouveaux mystères attendent le protecteur de Troy ?


Christophe Arleston Il y a 10 ans... Lanfeust Mag Le monde de Troy

Après avoir supprimé toutes les données concernant la planète Troy inscrites dans les registres galactiques, Lanfeust rentre sur Troy. Mais les choses ont beaucoup changé depuis son départ inattendu pour l'espace 16 ans auparavant. Que leur réserve ce retour tant attendu sur Troy ? Que s’est-il passé en l’absence du détenteur du pouvoir absolu ? Que sont devenus ses amis ? Quels nouveaux mystères attendent le protecteur de Troy ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Novembre 2009
Statut histoire Série terminée (cycles de 2 tomes) 10 tomes parus
Couverture de la série Lanfeust Odyssey
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

30/10/2009 | Ro
Modifier


Je note Lanfeust de Troy, des Étoiles et Odyssey comme une seule et même série. Non pas que je considère que le découpage en cycles soit dénué de sens, mais je trouve finalement qu'il serait dommage de se cantonner à celui de Troy et de ne pas lire les deux suivants par exemple. Chaque cycle, chaque album, enrichit l'univers et renforce le caractère des personnages (sauf celui du héros, héhé !). En refermant le dernier tome de Lanfeust Odyssey (qui sera bel et bien le dernier cycle, dixit les auteurs), je me suis dit qu'il n'y avait pas beaucoup de séries que j'avais suivi avec la même passion durant tant d'années, avec le même plaisir toujours renouvelé à chaque sortie et en me poilant toujours autant, et ce sur pas moins de vingt-six tomes ! Pour résumer mon avis sur les différents cycles, Troy est une grande aventure avec un grand A, drôle et épique; les Étoiles est mon cycle préféré, cela faisait bizarre au premier tome mais j'ai accroché dès le second, un space opera loufoque où les références et les conneries se bousculent au gré des sauts de planète en planète, avec une véritable évolution de Cixi, personnage le plus charismatique de la série avec le troll Hébus; vient enfin Odyssey qui, après un démarrage un peu raté sur les deux premiers tomes auxquels les auteurs ont finalement su trouver une utilité (géniale !), à partir du troisième tome le cycle a retrouvé tous les ingrédients des deux précédents et en a mélangé différents éléments de manière tout à fait savoureuse. Une BD culte qui a à mon sens marqué l'Histoire de la BD. Les notes détaillées des albums : 1. L'Ivoire du Magohamoth **** 2. Thanos l'incongru **** 3. Castel Or-Azur ***** 4. Le Paladin d'Eckmül ***** 5. Le Frisson de l'Haruspice ***** 6. Cixi Impératrice ***** 7. Les Pétaures se cachent pour mourir ***** 8. La Bête Fabuleuse ***** 9. Un, Deux... Troy ! **** 10. Les Tours de Meirrion ***** 11. Les Sables d'Abraxar ***** 12. Les Buveurs de Mondes ***** 13. La Chevauchée des Bactéries ***** 14. Le Râle du Flibustier ***** 15. Le Secret des Dolphantes ***** 16. Le Sang des Comètes ***** 17. L'Énigme Or-Azur - Première Partie ** 18. L'Énigme Or-Azur - Seconde Partie ** 19. Le Banni d'Eckmül ***** 20. La Grande Traque ***** 21. Le Piège des Sables ***** 22. Le Delta Bilieux ***** 23. La Méphitique Armada ***** 24. Tseu-Hi la Gardienne ***** 25. Le Stratège Ingénu ***** 26. Un Destin Karaxastin *****

25/09/2019 (modifier)
Par Jaydee
Note: 3/5

Voilà un nouveau cycle qui avait très mal commencé ! Les deux premiers tomes sont bâclés, insipides tant au dessin qu'au scénario. En cela mon avis rejoint celui des autres posteurs de ce site. Mais alors pourquoi conseiller l'achat et mettre une note correcte ? Parce que Lanfeust Odyssey commence réellement au tome 3. C'est comme si Arleston avait eu une idée pour démarrer son cycle et à ce moment on peut dire que l'aventure et les dessins redeviennent de qualité. Lanfeust et Hébus se lancent dans une épopée haletante et passionnante, face de de nouveaux méchants charismatiques. Et là je conseille réellement la lecture et l'achat. On peut même se passer des deux premiers tomes et commencer la lecture au 3. D'ailleurs, contrairement à ces prédécesseurs ce cycle est prévu en 10 tomes au lieu de 8, comme si les auteurs aussi ne comptaient pas les 2 premiers. Note Tomes 1 et 2 : 1/5 Note reste du cycle : 3.75/5

14/12/2015 (modifier)
Par zébu
Note: 2/5

Après un Lanfeust de Troy excellent et un petit tour dans les étoiles plus que préjudiciable, voilà notre héros et son compagnon de toujours (Hébus) qui reviennent sur leur bonne vieille planète d'origine pour vivre d'autres aventures. Pour moi l'ensemble sonne comme l'archétype même de la série commerciale qui joue simplement de sa notoriété pour attirer le client. Car disons le franchement au niveau scénaristique on atteint des sommets en matière de médiocrité et de platitude ; à des années lumières d'un certain souffle épique que l'on pouvait ressentir en lisant la série mère. Même la qualité des dessins est à la baisse avec des seconds plans bâclés ou des couleurs parfois criardes. Alors, certes, mon avis ne prend en compte que les deux premiers albums mais cela me suffit amplement puisque je ne compte pas pousser plus loin "l'aventure" avec ce héros qui ne méritait pas de tomber aussi bas. Néanmoins, par respect pour ce héros que j'affectionne et puisque ce diptyque a quand même su me divertir très légèrement, je ne mettrai pas la note minimale. Bref dans cette série on continue la dégringolade scénaristique amorcée dans les derniers albums de Lanfeust de étoiles. M. Arleston, pour l'amour de la BD, laissez ce pauvre Lanfeust tranquille et passez à autre chose. Note 1.5/5

21/03/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

L'Odyssée, celle d'Ulysse, avait entre autre l'avantage après l'Illiade, d'être neuve, nouvelle. Et puis j'ai l'impression qu'Ulysse était nettement moins con que Lanfeust, parce que même au sixième degré je ne goûte pas mais alors plus du tout son personnage. C'est simple c'est à se demander comment il a pu réaliser tout ses exploits précédents! Est ce le cycle de trop? Les séries dérivées assèchent elles l'imagination? Je serais tenté de le croire, dans tous les cas ici il me semble que nous avons là une tentative de retrouver un feu d'origine qui hélas ne prend pas.

02/11/2014 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Tome 1 et 2 : (achat uniquement pour ces 2 tomes) Nous voici de retour sur Troy. Encore une fois j’ai autant apprécié cette suite que les deux autres « Lanfeust ». Évidemment c’est moins épique, l’histoire est plus courte, on ne peut pas comparer des aventures de huit tomes avec un simple dyptique, d’autant que le premier tome doit refaire la présentation des nouveaux personnages ainsi que d’exposer ce que sont devenus les anciens. Ça donne une impression de platitude à certaines planches mais c'est un passage obligé pour constituer une bonne base à l’histoire. Le second tome d'ailleurs se rattrape largement, l’action y reprend sa place ainsi que l’humour. Finalement je n’aurai qu’un seul reproche, j’aurais vu une Cixi un peu plus différente physiquement que la précédente, ne serait-ce que dans la coiffure ou la couleur des vêtements, par contre son pouvoir est excellent. Le dessin est toujours aussi sympa, même avec les couleurs de Besson, peut-être un peu moins nuancées que celles de Guth, mais elles savent garder une certaine continuité visuelle. Au risque de me répéter, j’estime que les « Lanfeust » forment un tout, Arleston aurait pu en faire une série unique du premier au dernier tome, incluant les suivants s’il y en a, je ne peux ni amputer une quelconque partie de l’histoire, ni noter différemment ces séries. L'’univers est toujours aussi agréable et les personnages toujours aussi attachants. Tome 3 : ou plutôt C'est la dégringolade, on est en plein marasme scénaristique, je ne pensais pas dire ça un jour d'une B.D. de Lanfeust, moi qui étais partante juste pour le plaisir d'être dans cet univers, mais mon enthousiasme était trop fort et on va droit dans le mur avec ce grand n'importe quoi et un Lanfeust qui ferait presque pitié tant son statut se dirige lamentablement vers le bof dans toute sa splendeur. Même le graphisme s'est dégradé, c'est pourtant le même coloriste que le tome 1... mais le dessin aussi est moins détaillé et plutôt grossier. Les auteurs sont à bout de souffle et l’asphyxie les guette. Je ne sais pas si même par curiosité je lirai la suite.

17/02/2011 (MAJ le 29/07/2012) (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je ne pensais pas lire cette série car j'avais abandonné la lecture de ''Lanfeust des Étoiles'', mais j'ai lu que quelqu'un d'autre avait lu ''Lanfeust Odyssey'' sans lire ''Lanfeust des Étoiles'' et puis cela serait un peu bête de ne pas lire cette suite alors que j'avais lu toutes les autres séries de cet univers. J'ai donc lu le premier cycle et je ne sais pas trop si c'est bon ou mauvais. Le fait de ne pas avoir lu les derniers tomes se passant dans l'espace ne m'a pas trop gêné hormis le fait que j'ai été un peu mélangé avec Cixy qui a le même nom que sa tante et lui ressemble comme deux gouttes d'eau. J'aime bien le fait que les histoires soient prévues en deux tomes. Sinon, pour le moment, le scénariste est en petite forme. Si j'ai trouvé certains passages sympathiques, je n'ai pas trop aimé la fin qui me semble vite expédiée et les combats étaient ennuyeux. Malgré cela, j'ai été globalement diverti, la narration est toujours fluide et le dessin est excellent. J'ai même envie de lire les prochaines aventures de Lanfeust.

22/11/2011 (modifier)
Par gdev
Note: 2/5

L’atout de cette série, c’est certainement de nous présenter les personnages connus du premier cycle, qui ont vieilli. Cet aspect avait retenu toute mon attention dans les derniers tomes de Lanfeust Des Etoiles, avec notamment le personnage de Cixi, et ici, je me suis amusé de voir un Nicolède, une C'ian et un chevalier Or-Azur vieillis, mûris, et affublés d'une progéniture. J'ai assez apprécié cette présentation des personnages, y compris la jeune Cixi, qui semble avoir hérité de sa tante du même nom le même caractère impétueux. Tout cela sent bon un renouveau maîtrisé. Dans le même temps, on retrouve Hébus et Lanfeust de retour sur Troy. Ces personnages, on ne les connaît que trop bien, ce qui explique certainement l'impression de déjà-vu dans les situations présentées les concernant. Toutefois, je trouve que leur retour dans le monde de Troy, 16 ans après l’avoir quitté mais n’ayant pas vieilli, a été mal préparé. Ils se retrouvent un peu en décalage avec leur monde qui lui, a évolué et leur retour initial au conservatoire semble tomber un peu comme un cheveu sur la soupe. De plus l'odyssée promise sur la couverture se transforme en petite quêtouille qui ne nécessitait pas forcément le talent de notre Lanfeust. Parce que finalement, à part un petit aller retour entre le castel or-azur et un arbre situé au milieu d'une rivière, cet album est plutôt creux et la quête est rapidement bouclée, voire bâclée. J'aime les grandes aventures de Lanfeust, qui l'amènent toujours vers de nouvelles contrées et peuplades, et le voir étriqué dans une histoire en deux tomes, dont le rythme est un peu mou, m'a fait un petit peu mal au cœur. Pour cette série (en deux tomes pour l’instant), on crée de nouveaux méchants dont on comprend mal les ambitions et les motivations (car, pour occire Nicolède, fallait-il vraiment inventer cette histoire de château qui s'écroule, d'arbre magique à faire pousser ?), mais dont on sent bien que l'on entendra plus parler. C'est donc une quête qui ne portera pas vraiment à conséquence pour la suite. Dans ces conditions, notre aventureux Lanfeust est réduit à mener une toute petite quête de rien du tout, sans envergure (heureusement qu'il y a un clin d'œil sympathique à se grande aventure originelle, on aurait presque oublié ses exploits passés !). C'est dommage. On est loin, bien loin, du Lanfeust de Troy et des Etoiles. Quant aux dessins, ils évoluent encore pour se sipmplifier dans une fausse intention de modernité. Dynamiques et pétants de couleurs, ils sont parfois assez peu travaillés : on ne s'embête même plus à dessiner des yeux, des nez et des bouches aux personnages au second plan. Si le bestiaire et l'environnement restent intéressants, le physique des personnages semble râté (on ne ressent plus la sagesse de Nicolède, par exemple). Alors, forcément, je suis un peu déçu par cette petite ballade de Lanfeust, qui n'a rien à voir avec les épopées qu'il a déjà traversées. « Lanfeust Odysséy » ne tient pas ses promesses : j’ai bien reconnu un vague Lanfeust, mais je cherche encore l’odyssey. Sous ce label, j’ai un peu peur que l’on colle plusieurs petites histoires qui finalement, auraient pu être vécues par n’importe quel nouveau héros du monde de Troy.

10/02/2011 (modifier)
Par azerty
Note: 1/5

On ne le dit jamais assez " trop c'est trop". Et là je trouve que c'est vraiment le cycle de trop... Lanfeust aurait dû rester dans les étoiles... Pourquoi continuer ? Le scénario ? Il n'a rien d'extraordinaire.... Et le plus inquiétant c'est que je le trouve vide. De plus j'ai une sensation de déjà lu... Une lecture chaotique et décousue, aucun plaisir à la lecture... L'humour ressemble a celui de Lanfeust De Troy mais malheureusement en complétement raté... Résultat : des blagues grossières voire vulgaires... Pour les dessins , on a la sensation d'un travail bâclé, rien de bien agréable à lire. Ce n'est pas non plus catastrophique mais Tarquin a fait mieux dans le passé... Bref un travail qui aurait dû être plus murement réfléchi... Au delà de ça, ce cycle est-il vraiment nécessaire ? La lecture des cycles précédents nous comble amplement...

22/12/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

J’avais bien apprécié le cycle Lanfeust De Troy. J’ai ensuite zappé Lanfeust Des Etoiles (‘faudra que je le lise quand même). Et me voila plongé dans la suite "Odyssey". A la lecture de cet opus, j’ai vraiment l’impression que ni Arleston, ni Tarquin ne prennent encore du plaisir à faire vivre Lanfeust. Une baisse notable de la qualité des dessins est à déplorer. Tarquin nous avait habitués à mieux ! Je passe sur les facilités scénaristiques mentionnées par Ro. L’histoire se laisse lire mais elle ne m’a à aucun moment captivé ou plus simplement amusé. Je me suis ennuyé ferme. Bref, je crois qu’il faudra aux auteurs une bonne dose de magie pour enchanter leur lectorat ! Pour moi, la magie n’opère plus. Edit du 11/10/2010 Je viens de lire le second tome qui clos le cycle. L'impression mitigée que j'ai eue avec le premier opus s'aggrave encore. C’est confondant de facilité scénaristique. A la rigueur, la trame aurait pu passer dans la série Trolls De Troy avec un humour bon enfant. Mais pas avec la série mère. On sent le filon épuisé. La série est sous perfusion. C’est la suite de trop.

13/11/2009 (MAJ le 11/10/2010) (modifier)

MAJ parès tome 2 Avis sur tome 1 Avec appréhension j’ai finalement lu ce premier opus du troisième cycle. Et force est de constater qu’après de nombreuses dérives commerciales de qualité incertaine, un retour aux fondamentaux caractérise ce premier opus. Exit les allusions private joke, les délires complets, l’espace ou je ne sais quelle autre ajout : retour à Eckmul. Hélas cela ne suffit pas à redonner toute la fraîcheur des premiers opus. Car, si les personnages ont maintenant des enfants, les caractères des enfants (et même le physique) se rapprochent beaucoup trop de leurs aînés pour apporter une touche de nouveauté ou de diversité. Si les ambiances et les univers semblent moins chaotiques et les aventures moins extravagantes, ce qui apporte une touche plus stable et structurée, les nouveaux personnages ne donnent pas au lecteur une nouvelle raison de s’enthousiasmer. Les dessins me paraissent également loin de la qualité et la précision originale. Traits moins précis et colorisation moins recherchée n’empêchent pas un ensemble vivant de qualité où ambiances et arrière plans nous plongent dans l’aventure pour nous faire vivre un récit crédible pour le lecteur. Au lieu d’être vraiment bien, il n’est que bien. Ce tome initial nous permet de nous réconcilier un peu avec le monde le Troy sans être extraordinaire par trop de facilités scénaristiques. Pas mal, il faudra néanmoins me convaincre dans les tomes futurs pour un éventuel achat. Tome 2 Ai çà se gâte, il n’y a plus d’idée, un peu comme si la source était tarie. Le scénario semble ne mener nulle part, il ne suffit pas de quelques bastons, et quelques bons mots pour faire un bonne BD. Même si l’idée de cette nouvelle créature était attrayant, le côté politique semble complètement superficiel, alors çà fait plaisir de revoir le sage jeune, mais bon à finir par tous rajeunir on finit par douter… Bof pour la non crédibilité qui s’accroit d’avantage et l’intrigue qui piétine. A noter que le dessin reste de bon niveau.

02/08/2010 (modifier)