Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Brassens

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Adaptations ou histoires inspirées par les chansons de Georges Brassens.


Collectif Hommages collectifs Musique

Adaptations ou histoires inspirées par les chansons de Georges Brassens. Récits de 1 à 5 pages par des auteurs tels que Blanc-Dumont, Dany, Edika, Ferrandez, Franz, Gibrat, Godard, Gotlib, Lax, Ptiluc, Solé, Oger, Prugne, vink, Tronchet, Dimitri et bien d'autres encore... 37 adaptations de chansons telles que Brave Margot, Marinette, Chansons Pour l'Auvergnat, Auprès de mon arbre, Le gorille, etc etc...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1989
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Brassens
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

23/10/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'aime beaucoup les chansons de Brassens, j'apprécie l'idée de lui rendre hommage en BD et il y a parmi les auteurs qui s'y sont attelés de grands noms et des auteurs que j'aime beaucoup pour leurs oeuvres et leurs talents graphiques. Mais je n'ai jamais tellement compris le concept et l'intérêt de l'adaptation en BD de chansons. Qu'avons-nous au final ? Une majorité de récits qui se contentent de mettre en image ce que raconte la chanson. Peu d'intérêt sauf dans de rares cas où l'émotion passe aussi bien en image qu'en chanson et si le dessin est très beau. J'ai par exemple bien aimé l'adaptation de l'Auvergnat par Lax dans ce domaine. Quelques planches se contentent aussi d'illustrer sans parole la chanson, n'apportant pas grand chose à mes yeux. Il y a également quelques récits simplement inspirés de la chanson ou évoquant l'homme Brassens en lui-même, mais ils sont rarement emballants. On y sent souvent un peu le travail de commande, l'auteur sincère mais qui finalement n'avait pas grand chose à dire ou qui n'arrive pas à l'exprimer de manière touchante. Et puis, même s'il y a de grands artistes dans le lot, il y a aussi certains dessinateurs que j'ai trouvés très moyens, avec des planches tout juste potables à mon goût. Au final, je me suis un peu ennuyé à la lecture de cette BD hommage. Cela m'a nettement plus donné envie de réécouter du Brassens que de continuer à parcourir les pages de l'album. Je retiendrais quelques planches quand même comme celles de Dany pour la Brave Margot, celles de Lax dont je parle plus haut ou encore la fin amusante que Solé ajoute à la chanson Marinette, mais je ne suis vraiment pas fan de ce type d'ouvrage dans son ensemble.

23/10/2009 (modifier)