Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Survivant

Note: 4.17/5
(4.17/5 pour 6 avis)

A la suite d'un tremblement de terre, un jeune homme se retrouve seul, sur une île déserte, sans moyen de communiquer avec l'extérieur et sans ressources. Après un temps à espérer qu'on viendra le chercher, il se rend compte qu'il est isolé et perdu. Débute alors une lutte pour la survie : trouver de la nourriture et un abri, lutter contre les animaux sauvages, faire du feu ....


Catastrophes naturelles Coupés du monde... Le meilleur du Manga Leedsha Seinen Survival

A la suite d'un tremblement de terre, un jeune homme se retrouve seul, sur une île déserte, sans moyen de communiquer avec l'extérieur et sans ressources. Après un temps à espérer qu'on viendra le chercher, il se rend compte qu'il est isolé et perdu. Débute alors une lutte pour la survie : trouver de la nourriture et un abri, lutter contre les animaux sauvages, faire du feu ....

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Novembre 2006
Statut histoire Série terminée 10 tomes parus
Couverture de la série Survivant
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

06/10/2009 | Pasukare
Modifier


J'ai lu la série sur les conseils prodigués sur le site et bien m'en a pris ! Malgré les 10 volumes (de plus de 300 pages chacun), le lecteur est littéralement embarqué dans les aventures du malheureux Satoru dès la première page. Attention, l'auteur a énormement détaillé les épisodes concernant la survie et, plus qu'une bande dessinée, il y a là matière à construire un véritable guide de survie en milieu hostile. Cela peut paraître indigeste au premier abord mais, au contraire, cela rend profondément réelle l'intrigue. Le scénario n'est pas en reste puisqu'il connaît de nombreux rebondissements à travers les tomes qui emmènent notre héros dans des situations bien atypiques et corsées ! Un Must du Survival et une énorme leçon de modestie face à mère nature. Un véritable coup de coeur, à conseiller aux amateurs de sensations fortes et autres passionnés du mode Survival. A posséder dans votre bibliothèque.

04/03/2011 (modifier)

L'auteur du mythique Golgo 13 nous a pondu là une belle série catastrophe. C'est bien raconté, joliment dessiné, il y a du suspense tout au long de l'aventure, et on y apprend même pas mal de choses en matière de survie. Un titre assez dur, comme souvent dans ce genre d'histoires, dans la veine du plus récent Dragon Head, mais quand même vachement mieux que ce dernier. Survivant doit figurer dans toute BDthèque qui se respecte, qu'on se le dise !

23/08/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Très très belle série. Certes, les grincheux diront qu'elle a peut-être un côté vieillot avec les vêtements typiques des années 70, certains comportements et sentiments qui font datés, voire moyenâgeux. Mais ce manga, que j'ai pu lire dans son intégralité -et ceci en 3-4 jours- est un bel exemple de choc des cultures, en même temps qu'une histoire formidable. Choc des cultures parce que Satoru connaît bien son environnement, et ce sont ces connaissances, même minimes, ainsi que son bon sens (sans oublier une dose de courage tout de même) qui lui ont permis de survivre dans l'environnement hostile qu'une série de tremblements de terre, ainsi que d'autres phénomènes, ont créé au Japon. Malheureusement ce n'est pas dans notre société occidentale actuelle que l'on apprendrait comment reconnaître certaines plantes comestibles, ou encore avoir quelques notions de géologie... Takao Saito remarque aussi cette dérive culturelle dans son pays, déplorant dans une interview donnée dans l'un des tomes que le Japon perde peu à peu le contact avec sa terre... Une formidable aventure car Satoru, malgré ses 13 ans -au début de l'histoire- parvient à nous toucher. C'est avec lui qu'on essaie de survivre sur cette île déserte, qu'on crapahute dans le Tokyo post-apocalyptique, qu'on essaie d'échapper à l'appétit vorace de prédateurs inattendus ou d'ennemis regroupés en bande. Car oui, loin de s'unir pour s'en sortir, les survivants tentent par d'autres moyens d'éliminer les intrus ou les plus faibles, qui devenaient plus des charges que des aides... Je pense que la plupart des situations -même si par moments on frôle le too much- sont assez bien vues et réalistes. Un seul regret : les vêtements de Satoru ne sont jamais abîmés ou presque, et ça nuit un peu à ce réalisme. Pour le reste, c'est vraiment très très bien, et la fin n'est pas vraiment un happy end, ce qui confirme ce réalisme...

22/08/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Avis sur les 6 premiers tomes J'ai emprunté cette série grâce aux avis de ce site. Je ne savais pas de quoi ça parlait et lorsque j'ai vu que c'était les aventures d'un type pris tout seul sur une 'ile', j'ai eu peur de lire un truc ennuyeux. Puis, au fil des pages, j'ai commencé à trouver l'histoire captivante et je me suis retrouvé totalement embarqué dans l'histoire au début du tome 2. L'auteur a un don pour rendre intéressants les gestes les plus banals. L'univers post-apocalyptique qu'il a créé est crédible (la seule chose qui me fait lever les sourcils c'est que le héros soit toujours vivant après tout ce qu'il a subi) et j'ai vraiment senti tout ce qu'endure le pauvre jeune homme. Je ne voudrais pas être à sa place. Les notes informatives que met l'auteur sont intéressantes et, dans mon cas, ça ne m'a pas du tout gâché le dynamisme du récit comme ça semble être le cas pour d'autres lecteurs. J'espère un jour tomber sur la suite. Si c'est du même niveau que les premiers tomes, je vais sans aucun doute mettre 5 étoiles.

12/04/2010 (modifier)
Par zbah
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Attention, manga OVNI. Disons-le de suite, Survivant aura son public, et ses détracteurs, ou plutôt que détracteurs, des gens qui passeront complètement à côté. C'est un ouvrage ascétique qui nous est servi ici, 10 tomes, longs, lents, un petit format où on se fait mal aux yeux, un noir et blanc tranché, parfois confus. Un jeune homme (14 ans au début), et un groupe d'amis visitent une grotte un week-end. Un tremblement de terre, il se retrouve seul, perdu, plus personne, un tsunami submerge la montagne qui, devenue île, isole le jeune homme. Que s'est il passé, comment va-t-il survivre ? On ne sait rien de plus que notre héros, et c'est parti pour un récit de survie qui a pour personnage principal la Nature. Tout réapprendre, la sortie de la grotte est une sorte de nouvelle naissance (l'auteur ne s'en est pas caché, vue la forme de l'ouverture), et les premiers pas de notre nouvel homme seront difficiles, âprement difficiles. Peu d'action, on suit le survivant dans ses échecs, comme ses réussites, et la réussite s'acquiert ici, forcément, après une bonne dose d'échecs. Le héros doit être patient, le lecteur aussi. C'est un ouvrage brut de décoffrage, tout a son importance quand on est réduit à survivre : aller à la selle, faire pipi, se nourrir, se protéger, tout acte du "quotidien" prend des proportions insoupçonnées. Tout est ici retranscrit aux petits oignons, une psychologie forte en non-dits, des situations que leur simplicité rend épiques. La nature devient source de peur et d'oppression, l'homme souverain se voit relégué en bas de l'échelle. Seuls les forts s'en sortent (l'ouvrage est plutôt darwiniste), une rencontre avec une rescapée au deuxième tome viendra appuyer cet axiome (très bel exemple de déliquessence psychologique). Je me suis abîmé dans la lecture de ce manga, j'ai été happé. C'est poignant, intéressant, éducatif, de bout en bout. Pourtant c'est rempli de faiblesses, le format trop petit, le dessin parfois inidentifiable sur certaines planches, des visages pas très expressifs, un caractère très "constipé" (manque de nutrition ? [rires] ) de tous les protagonistes (oui il y aura d'autres survivants...), l'auteur n'est pas un grand dialoguiste non plus, et le ton est un petit peu trop détaché et scolaire dans les commentaires qui jalonnent l'ouvrage. Tant pis, pour les défauts, on ne vit qu'une fois ! Note maximale, must-have, coup de cœur et tout le bazar, Satoru, tu le mérites, tu en as vraiment trop bavé, et nous avec.

06/04/2010 (modifier)
Par Pasukare
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pasukare

A la recherche de séries sur le thème des catastrophes naturelles (après avoir entamé La Submersion du Japon et Tokyo Magnitude 8), je suis tombée sur de très bons avis concernant cette série de la fin des années 80, publiée en France entre 2006 et 2008 par, je cite, "le pionnier du manga gekiga et l'un des derniers monstres sacrés du manga encore vivants" (également auteur de Golgo 13, auquel je vais probablement m'intéresser d'ici peu). Bien qu'inégale et non exempte de défauts, cette série est une grande série. Passionnante et instructive, elle est beaucoup plus mature que Tokyo Magnitude 8, alors que son personnage principal est bien plus jeune que les héros de ladite série. J'ai littéralement dévoré certains passages, la quête et le voyage dans un Japon dévasté (et très joliment dessiné) de Satoru, poussé par le désir de retrouver sa famille et l'instinct de survie sont très prenants. Ses rencontres diverses et variées sont assez édifiantes, entre la jeune fille un peu tête à claque du début, les hommes égoïstes et qui s'empressent d'appliquer la loi de la jungle dès que l'occasion se présente et ceux qui profitent de la faiblesse des leurs sous prétexte de volonté divine, on finit par se dire qu'il est bien mieux seul et en tous les cas, qu'il n'y a vraiment rien à tirer de l'espèce humaine, ou du moins des adultes … "Survivant" a aussi des défauts. Au niveau du scénario, certains passages sont assez peu crédibles, ou pas assez réalistes (les effets de la sous alimentation sur le physique par exemple). La narration, qui se veut instructive est parfois barbante. L'auteur s'est bien documenté sur les phénomènes tectoniques, les modes de survie dans un environnement hostile ou l'influence des dérèglements climatiques sur la flore et la faune mais l'accumulation des apartés pédagogiques finit par lasser et casse un peu le rythme. Au niveau du dessin, il est très soigné et détaillé, petit bémol (tout à fait pardonnable et c'est vraiment histoire de pinailler) tout de même sur la physionomie du héros avec sa carrure évolutive et parfois approximative. La fin est belle sans être complètement "joyeuse", une bonne initiative qui conclut avec brio ces 10 volumes.

06/10/2009 (modifier)