Les Voleurs de villes

Note: 2.17/5
(2.17/5 pour 12 avis)

Des morceaux de monuments disparaissent mystérieusement. L'équipe de Canal Choc enquête.


Journalistes Pierre Christin

En reportage à Jérusalem, Graziella Plattner et Charlotte Estève visionnent des images prise la veille au Mur des Lamentations. Elles tombent sur une anomalie visuelle qu'elles imputent tout d'abord à un défaut de filmage. mais non ! Un pan entier du mur a disparu dans la nuit ! Une partie des richesses architecturales de la planète est en train de s'envomler sans laisser de traces ; de la Mer Morte à Paris, les deux reporters de choc enquêtent. Ayant soulevé le coupable -un amateur d'art utilisant des moyens incroyables pour assouvir sa passion- les reporters parviennent en direct, à remettre les morceaux à leur place. Enfin, presque.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1997
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Voleurs de villes
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

13/05/2002 | Spooky
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Allons à l'essentiel, le dessin est bon dans un style réaliste et possède quelques envolées assez bienvenues, notamment lorsqu'il s'agit de montrer ces bâtiments volés. Les deux personnages féminins sont sympas. Comme dit précédemment c'est le scénario de Christin qui pose problème. Ce gars a quand fait quelques trucs vraiment intéressants mais là je ne sais pas, peut être une panne, un décalage temporel, bref voilà une bonne idée de départ qui est exploitée au plus mal. Ca va vite et la résolution du mystère est totalement abracadabrantesque, l'équipe qui mène l'enquête est hautement improbable. Le final et ce scientifique AA est risible. Bonnes gens passez votre chemin et relisez d'autres titres de ce scénariste.

27/02/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Le sujet est complètement abracadabrant. Christin s'embarque dans une idée de départ qui aurait pu être traitée autrement, car il ne propose pas une histoire vraiment solide ; surtout l'aboutissement et la révélation des disparitions de monuments ne sont absolument pas satisfaisantes, c'est beaucoup trop tiré par les cheveux, je n'ai donc pas été convaincu par cette explication, et d'autre part, on n'interloque pas les lecteurs pendant 50 pages pour tout foutre par terre à la fin, c'est très étonnant de la part d'un scénariste réputé comme Christin, la déception n'en est sans doute que plus grande encore. Mais si j'ai pu tenir jusqu'au bout, c'est uniquement grâce au beau dessin clair et bien lisse d'Aymond, tout à fait dans le style que j'aime ; ça lui a permis d'affiner son trait avant sa rencontre avec Van Hamme qui lui proposera Lady S., où il a au moins mis son talent graphique au service d'une série intelligente. A signaler aussi les personnages des 2 filles et ceux des 2 journalistes seniors qui sont également intéressants ; avec le dessin, ce sont les 2 réelles qualités de cette Bd très décevante par sa conclusion.

30/09/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Encore un scénario de Pierre Christin dont j'aime l'idée de départ, mais dont l'exécution est très moyenne. Au début, je voulais savoir la réponse au mystère et au fil des pages je me suis totalement désintéressé du récit et lorsqu'on a les explications je n'en avais rien à cirer. Je trouve que l'histoire est un peu trop longue et franchement cela prend pratiquement 50 pages aux personnages pour réaliser un truc que j'avais compris après 10 pages. Les seules points positifs sont le dessin qui est agréable et les deux vieux reporters que j'ai trouvés amusants et qui offrent les seules scènes qui m'ont réellement captivé.

23/08/2013 (modifier)
Par jul
Note: 2/5

Bof sans plus. L'idée de départ est plutôt pas mal. Très intriguant cette histoire de parties de monuments qui disparaissent à travers le monde. Mais le dénouement de l'intrigue est... bof sans plus. Tout est trop sage. Le dessin est de bonne qualité mais trop sage. C'est ennuyeux. Ca se lit correctement avec une bonne camomille mais ça casse pas des briques à un canard.

09/05/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Je ne sais pas comment retranscrire ce que j'ai ressenti à la lecture de ce one shot. J'ai apprécié le dessin bien qu'il soit des plus conventionnels. Les couleurs sont agréables. La partie graphique est globalement d'un bon niveau. Par contre le scénario est étrange. Il part sur un bon postulat qui embarque le lecteur puis l'histoire se la joue facile, trop facile même. C'est dur à accepter et l'immersion se transforme en indifférence. La fin m'a énormément déçu. Elle permet de supprimer d'un coup toutes les questions que l'on se pose... L'ensemble est très accessible mais sans grand intérêt.

02/05/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Aussi gros lecteurs de BD européenne que je suis, je n'ai jamais encore lu un scénario de Pierre Christin. Je sais qu'il est l'auteur de la série de science-fiction Valérian et c'est presque tout. Alors, comme j'avais entendu que du bien, je pensais lire un chef d'oeuvre ou quelque chose de potable. C'est ça du Pierre Christin ??? Des personnages insipides, un scénario tarabiscoté, une fin indigne...:( Le concept au départ était pourtant intéressant. L'explication du phénomène beaucoup moins. Et ce final où tous les personnages repartent les bras dessus-dessous à la manière d'un banquet d'Astérix. Beurk... Heureusement, le dessin de Aymond sauve la mise du désastre. :*

12/08/2007 (MAJ le 29/04/2008) (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Oula, grosse grosse déception. Pourtant le titre laissait entrevoir quelque chose de fameux. Imaginez plutôt : des monuments et des immeubles se volatilisent comme par enchantement aux 4 coins du globe. Deux journalistes enquêtent... mais les résultats de leurs investigations se révèlent bien en deçà de ce qu’on pouvait espérer. Comme le souligne Ro, la résolution finale du mystère est aberrante de facilité. J’ai envie d’ajouter "tout ça pour ça". Restent les dessins de Philippe Aymond de très bonne tenue. Mais c’est bien peu de choses et surtout largement insuffisant pour faire passer l'arrière-goût d’amertume que laisse cette lecture. 80 pages dont le synopsis tient sur une feuille de papier à cigarettes, 'faut oser quand même !

25/06/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

C'est le dessin qui m'a d'abord plu et attiré dans cette BD. Un dessin net et limpide. Le trait et fluide et rond pour les personnages, à la manière d'un dessinateur comme Moebius ou plutôt comme Rouge. Et il est strict et architectural pour les nombreux bâtiments et monuments, rappelant un peu le style de François Schuiten (la double page sur la fin, par ses couleurs et son contenu, m'a franchement fait penser à une illustration des Cités Obscures). Mais c'est aussi la thématique fantastique et très mystérieuse de cette BD qui m'a fait me plonger dedans. L'ennui, c'est que j'ai un peu déchanté. Les auteurs reprennent les personnages et l'idée de la série Canal Choc : des reporters TV en mal de scoops surnaturels qui enquêtent sur des phénomènes à dimension internationale. Bon départ, pourquoi pas ? Mais j'ai eu du mal à y croire. Les relations entre personnages, leurs réactions face à l'inconcevable, leurs combines, tout cela fait dans ce récit d'un quelque chose de futile qui m'a empêché de prendre le récit au sérieux. Ils manquent vraiment de crédibilité. Et surtout il y a la résolution finale du mystère. Aberrante de facilité, d'explication scientifique foireuse, qui fait que toute la beauté du mystère tombe complètement à plat. Et ce n'est pas les dernières pages de conclusion de l'histoire qui relèveront le niveau. Grosse déception sur la fin et sur le fond qui m'empêche de profiter d'une très belle forme et d'une belle idée de départ.

16/05/2007 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Ce 2 / 5 est peut-être un peu sévère, mais il est à la hauteur de ma déception face à la fin de cette BD. Pourtant le dessin m’a plu immédiatement : un trait clair et un style réaliste comme je les aime. Et une héroïne tout à fait charmante... Pourtant le début de l’histoire m’a semblé original et prometteur : Une équipe de journalistes qui enquête sur la disparition de morceaux de monuments. Mais voilà, les multiples personnages secondaires masculins n’apportent rien du tout à l’histoire. Et que dire des explications finales approximatives, non vraiment ce n’est pas convaincant pour le coup. Un final qui vient vraiment gâcher les promesses de début d’album.

21/03/2007 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Ce one-shot de 80 pages est récent mais il semble vieux. Au départ on est intrigué par ces disparitions de monuments, mais la fin est particulièrement décevante. Les motivations de ce monsieur AA ne sont pas très claires et semblent un peu faciles. Je ne connais pas la série Canal Choc des mêmes auteurs, mais cela ne me donne pas envie de m'y intéresser. Les dessins sont pas mal même si je trouve les couleurs un peu pâles.

08/05/2003 (modifier)