Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Kamui - End of Ark

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Shinsaku et son frère sont deux orphelins élevés par le seigneur yoshimoto. Leur royaume est en guerre pour une ressource rare et mystérieuse « la pierre kamui ».


Gentosha Japan-Fantasy Shonen

Shinsaku et son frère sont deux orphelins élevés par le seigneur yoshimoto. Leur royaume est en guerre pour une ressource rare et mystérieuse « la pierre kamui ». Dans chaque royaume, certains hommes portent un emblème depuis la naissance qui leur confère un pouvoir supérieur venu des dieux. Même si les deux frères n’en possèdent pas, ils comptent bien prêter main-forte à l’armée de leur seigneur. Seulement les conflits entre états ne cessent de se répéter et shinsaku refuse d’accepter les horreurs de cette guerre perpétuelle.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Juin 2009
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Kamui - End of Ark
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/09/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Graphiquement, ce manga est assez enthousiasmant. Le dessin, dans une veine shonen classique, est soigné et plutôt beau. Les personnages sont bien rendus, les costumes très travaillés, les décors soignés et les scènes d'action pas trop mal rendues (même si le sang a tendance à gicler un peu trop abondamment). L'univers imaginé là a une touche d'originalité. Les lieux sont des provinces connues du Japon médiéval, à l'époque d'un conflit qui a réellement eu lieu entre les clans Imagawa et Oda. Mais dans ce Japon là règnent aussi des magies particulières. Tout d'abord la source d'énergie de la fameuse pierre Kamui qui permet aux habitants d'utiliser une technologie anachronique, pour une ambiance un peu steampunk. Puis des personnages marqués de tâches de naissance divines qui leur confèrent des pouvoirs surnaturels très puissants. Malheureusement, l'intrigue en elle-même est trop banale et trop cliché pour vraiment passionner le lecteur. Un conflit, des complots, un jeune héros aux pouvoirs latents dont on sent bien qu'il sera un jour le plus fort, de mystérieux personnages à la recherche de ce pouvoir, une vengeance... Le tout tiendra en 4 tomes mais le premier n'apporte rien de neuf au monde des shonen et aux récits médiévaux-fantastiques. Il y a une certaine immaturité dans les réactions des personnages et dans la tournure du récit. On sent en outre pas mal d'influences de mangas plus célèbres. J'ai noté quelques emprunts à Naruto notamment, par le pouvoir des iris du héros qui lui permettent de deviner les actions de l'adversaire d'une part, mais aussi par cette caste de personnages dotés de super-pouvoirs, leur look, leur façon de se comporter, leurs noirs complots secrets. Et on pourra sûrement trouver des ressemblances avec d'autres shonen. La narration est tout à fait correcte, le scénario se tient et n'est pas mauvais, mais tout cela me donne une telle impression de déjà-vu que je n'ai vraiment pas été captivé. Le récit se lit, divertit un peu, et puis s'oublie aussitôt. Il manque l'accroche qui fait les bons shonen.

11/09/2009 (modifier)