Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Manuscrit Interdit

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Durant les années 1950, alors que le Tibet est brutalement envahi par les troupes chinoises, l’anthropologue américain Egon Bauer découvre à Lhassa un manuscrit qui pourrait révolutionner les Saintes Écritures.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Inde Tibet

Durant les années 1950, alors que le Tibet est brutalement envahi par les troupes chinoises, l’anthropologue américain Egon Bauer découvre à Lhassa un manuscrit qui pourrait révolutionner les Saintes Écritures. Il y est en effet relaté la présence de Jésus-Christ au Tibet de l’âge de dix-sept à trente ans !! À Hollywood, n’ayant plus de nouvelles de son père, Elen Bauer, accompagnée du détective Kevin McBride, décide d’entreprendre le voyage jusqu’au monastère où Egon résidait… avant que les Chinois n’y mettent le feu !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Juin 2009
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Le Manuscrit Interdit
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

04/06/2009 | Miranda
Modifier


Par fab11
Note: 3/5

A mon avis cette série ne restera pas dans les annales du 9ème art. Ce n'est pas que je me suis ennuyé durant ma lecture mais je ne garderai pas un souvenir impérissable de cette gentillette histoire. Pourtant le scénario pouvait paraître original car celui-ci nous faisait suivre les aventures d'un anthropologue, de sa fille et d'un détective privé qui lui sert de garde du corps qui partent au Tibet sur les traces d'un manuscrit qui remettrait en cause les dogmes de la religion catholique. Celui-ci prouverait que Jésus Christ serait mort dans ce lointain pays, on peut donc se douter que cette thèse puisse déranger un grand nombre de personnes dont les membres du clergé catholique. Ce genre de scénario remettant en cause une religion est assez fréquent en bande dessinée , on pense bien sûr aux séries Le Décalogue ou Le Troisième Testament. Je peux simplement dire que cette série aurait du être mieux pour sortir du lot. L'intrigue aurait pu être plus accrocheuse et il aurait fallu un peu plus d'action car on parcoure cette trilogie sans passion et presque sans envie. De plus cette série se lit presque trop rapidement pour qu'elle réussisse à nous donner l'envie de s'y replonger un jour. Par contre le dessin de Paolo Grella vaut vraiment le coup d'œil. Je suis resté en admiration devant certaines cases car ce style est très agréable ainsi que la colorisation qui est splendide. Cette trilogie plaira aux fans d'aventures exotiques dont le thème principal est la religion et aux amateurs de beaux dessins. Par contre l'achat est dispensable, un emprunt à la médiathèque serait plus judicieux.

23/02/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a eu ces dernières années pléthores d’ouvrages concernant de supposé faits mettant en cause le dogmatisme de l’Eglise depuis le fameux roman Da Vinci Code. La bande dessinée n’a pas été en reste (voir Le Triangle Secret ou Le Décalogue ou encore Le Troisième Testament qui sont la référence en la matière). Le manuscrit interdit s’inscrit dans cette lignée avec l’idée un peu saugrenue que Jésus aurait vécu au Tibet. C’est vrai qu’après le frère de Jésus, on aura tout vu ! Fort heureusement, le récit ne va pas suivre une trace ésotérique ce qui va différencier cette série des autres évoqués ci-dessus. Non, cela s’inscrit plutôt à la manière d’un Indiana Jones à l’ère du maccarthysme. C’est presque une histoire d’amour à l’eau de rose avec tous les clichés habituels. On se demande si on ne préférait pas l’aventure ésotérique. Cela avait pourtant bien commencé par une scène d’introduction montrant la douloureuse invasion du Tibet par les chinois en 1951. Le dessin nous mettait dans l’ambiance des films de la grande époque hollywoodienne. On ne sera finalement pas grand-chose de ce manuscrit interdit car l’histoire a pris une autre tournure plus classique. Bref, c’est un genre d’appât qui ne pourra que décevoir une partie du public. Pour autant, on passe un agréable moment de lecture même si on doit avaler de grosses ficelles.

06/11/2012 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Miranda

Je me suis littéralement jetée sur cette série pour son graphisme à tomber à la renverse, car non seulement il est magnifique mais en plus il a le don d'être apaisant. Les couleurs sont sublimes, dans des tons chauds et les visages sont incroyablement expressifs et bien dessinés, quel que soit l'angle de vue le personnage reste lui-même. Si je devais émettre un tout petit reproche, ce serait sur les femmes que je trouve d'un niveau un peu en dessous, et je précise bien un peu, là je fais ma tatillonne. Côté scénario c'est assez bon, bien que ce ne soit pas le genre d'histoires qui plaît habituellement, le manuscrit qui remet en cause telle ou telle religion, où certains vont tout faire pour découvrir la vérité et d'autres tout pour la cacher, c'est un sujet qui a été traité bien trop de fois et qui est devenu lassant. Mais, j'avoue que j'ai eu un grand plaisir à la lire, car c'est bien traité, la psychologie des personnages est fouillée et le dépaysement est total. On part littéralement en voyage, on remonte le temps vers les années 50, on se retrouve au Tibet et quelques fois à Los Angeles dans son milieu cinématographe. Certes le dessin est pour beaucoup dans le plaisir de lecture, mais le ton est différent des autres productions qui basent tout sur l'action et qui virent souvent au carnage à chaque page, le suspense est l'ingrédient de base de cette série, l'ambiance est plutôt posée et c'est original. Tome 3 Ce dernier tome reste agréable à lire et à regarder, par contre j'ai trouvé la chute un peu facile et frustrante, le mystère reste entier, même si l'on apprend ce que contient le fameux carnet, et si je me souviens bien on le sait déjà au tome 2, ça ne change rien et ne prête à aucune conséquence, le carnet reste tenu secret et l'Histoire suit son cours. Au final le récit se consacre plus au personnages qu'à l'intrigue de fond. Je laisse un 3/5 mais retire l'option d'achat, c'est distrayant mais sans plus.

04/06/2009 (MAJ le 15/07/2011) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le premier tome de cette série m'a enthousiasmé mais le second a un peu calmé mes ardeurs. J'ai beaucoup aimé au départ cette ambiance qui m'a rappelé Indiana Jones. Le département d'anthropologie d'une université américaine a envoyé un chercheur au Tibet pour des études qui pourraient bouleverser les dires de l'Evangile, ce dernier se retrouve aux prises avec l'invasion Chinoise, sa fille, aidée par un détective privé d'Hollywood au look de notre bon Harrison Ford va partir à son aide, tandis que s'affrontent à distance autorités communistes et dangereux MacCarthistes américains. Le scénario, les décors et l'époque fonctionnent bien et sont soutenus par un dessin de très bonne qualité. Je me suis cru dans un bon film dans la lignée des Indiana Jones, l'humour en moins ceci dit. Mon intérêt a hélas un peu décru avec le second tome. J'ai en effet trouvé que l'intrigue se complexifiait inutilement, avec trop de personnages certes réalistes mais dont je ne vois parfois guère l'intérêt. En outre, le rythme est dense et j'ai eu l'impression que les clés de l'intrigue se modifiaient trop rapidement, l'objectif des personnages changeant page après page. C'est une bonne chose car les choses avancent vite et le tout est ambitieux, mais à force, j'ai eu du mal à être captiver et à vraiment prendre du plaisir à la lecture. Le scénario part en outre un peu trop vite sur l'histoire de Jésus Christ, lui inventant un tombeau, des pouvoirs magiques et toute une histoire au Cashemire indien qui parait trop peu crédible sorti comme ça du chapeau. Je lirais tout de même la suite avec intérêt car malgré ces petits reproches, c'est quand même une bonne BD.

11/10/2009 (modifier)