Le Journal Intime de Julian Pi

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Qui n'a pas eu un amour d'été, se demande Lorenzo Gómez, au travers des questionnements de Julian Pi. L'éducation sentimentale se décline en amours platoniques, sexe sans amour, refus et, avec un peu de chance, grace à d'inattendues rencontres, se transforme en grand amour.


Qui n'a pas eu un amour d'été, se demande Lorenzo Gómez, au travers des questionnements de Julian Pi. L'éducation sentimentale se décline en amours platoniques, sexe sans amour, refus et, avec un peu de chance, grace à d'inattendues rencontres, se transforme en grand amour. Avec des faits d'apparence si communs, l'auteur crée une histoire emplie d'une nostalgique tendresse qui se lit -et se relit- avec la même émotion qui nous fait parcourir les albums photos dans lesquels apparaissent, congelés, de petits fragments d'un passé dessinant avec des détails précis la carte intérieure de notre humanité. Lorenzo Gómez dépeint ces petits fragments de la vie avec sa personnalité et ses certitudes, mais surtout beaucoup d'humour et de recul.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Journal Intime de Julian Pi
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/03/2009 | Ems
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le journal intime de Julian Pi n'est pas un véritable journal comme on pourrait le croire d'après le titre. C'est plutôt l'évocation de la vie sentimentale d'un homme quelconque au look un peu binoclard. Bon, il se débrouille pas trop mal avec les femmes qui n'arrêtent pas de le harceler pour construire quelque chose de solide ce qu'il ne veut pas. Non, c'est encore un immature qui ne cherche que des aventures sans lendemain. Il y aurait toute une éducation sentimentale à refaire ! Le ton demeure léger comme finalement l'ensemble de cette bd qui ne fera pas date. Classique et sans grande originalité mais à la lecture agréable !

14/02/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Petite BD légère mais qui ne laisse pas une trace indélébile après cette lecture rapide. L'approche de l'auteur sur les relations homme/femme est intéressante mais l'ensemble est brouillon, ce qui nuit à l'intérêt global. Initialement, cette BD devrait être un ensemble d'histoires courtes. Ca se ressent car malgré l'impression de bloc, on passe parfois du coq à l'âne. Je pense qu'il aurait été judicieux de rester sur la première approche. Le dessin est simple mais très lisible. Le trait est gras et les quelques nuances de gris sont souvent foncées (trop ?). Le résultat n'est pas à la hauteur pour que je conseille l'achat.

01/03/2009 (modifier)