Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Amour infini que j'ai pour toi

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

L'amour infini que j'ai pour toi a remporté le « Prix de la meilleure bande dessinée portugaise 2011 » et le « Prix de la meilleure bande dessinée indépendante, Central comics 2011 » au Portugal et a suscité beaucoup d'enthousiasme au sein du lectorat portugais de bande dessinée alternative.


Premier livre de l’auteur portugais Paulo Monteiro, L’amour infini que j’ai pour toi est un recueil de dix histoires oscillant entre fantastique et autobiographie, réminiscence de l'enfance et construction de soi. Récits courts et animés d’une intense vision poétique, ils sont chacun réalisés avec une technique graphique différente, allant de la douceur de la mine de plomb à la dureté de la plume, en passant par de fins lavis clairs-obscurs.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Juin 2013
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série L'Amour infini que j'ai pour toi
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

09/05/2015 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur Yannou D. Yannou

Ne rejoignant pas du tout l'avis d'Erik je me suis motivé à mettre un commentaire ! J'ai trouvé les histoires pour la plupart très réussies et certaines très touchantes (notamment celle sur son père). C'est assez rare en bd et j'imagine que c'est une des raisons qui lui a ramené quelques prix. Autre particularité plutôt inhabituelle aussi en bd : les textes sont particulièrement bien écrits. Ce n'est pas de la "pseudo-poésie intellectuelle" ! Sachant qu'il y a peu de places pour les textes en bd par définition, l'auteur s'est juste pour une fois un peu raclé la soupière 5 minutes avant d'écrire. Le résultat est qu'en peu de pages il arrive à transmettre avec pas mal de finesse ce qu'il a envie de dire. J'ai adoré la plupart des dessins aussi, certains sont très très réussis. Tout ça pour dire que je vous conseille cette bd :)

10/05/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Mis à part le titre qui intrigue, il n'y a rien. Les illustrations sont en noir et blanc. L'auteur expérimente des techniques à chacune de ces 10 petites histoires qui n'ont eu aucun sens pour moi. Encore de la pseudo-poésie intellectuelle qui ne veut rien dire pour le commun des mortels ! Encore un délire à coup de pétards ! Cela m'a laissé totalement indifférent tant le style est froid. Maintenant, cela peut plaire à des lecteurs qui aiment les récits très courts qui sont oniriques, absurdes et surréalistes à la fois.

09/05/2015 (modifier)