Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Ch'tis

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Quelques situations croustillantes sur les Ch'tis...


Bienvenue dans le Nord !

Les Ch'tis du lundi au dimanche. Les Ch'tis ne sont pas fiers, mais sont fiers d'être ch'tis ! Venus de partout, et n'allant nulle part, ils cultivent dans le Nord leur bonheur au jour le jour. Venez rire en partageant le quotidien des plus gaulois des Français, ardents défenseurs de la ripaille, de la fricasse et de la bibine ! Ils sont riches d'un trésor qu'on ne leur volera jamais : leur co eur ! En 44 planches d'humour, découvrez le portrait cocasse mais toujours tendre d'un peuple à l'humanité rare. (texte: BDnet)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2008
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Les Ch'tis

25/09/2008 | Nijal
Modifier


Par Nijal
Note: 2/5

Les deux "soeurs ennemis" que sont les éditions Jungle et Soleil -chantres de la BD dite "de supermarché"- semblent s'être donné le mot pour sortir en même temps (!) leurs album surfants sur l'un des principaux phénomènes médiatiques de l'année 2008: la récupération du succès du film "Bienvenue chez les Ch'tis". Récupération opportuniste, me direz-vous? Assurément. Le Nord-Pas-de-Calais n'est pourtant pas la première région de France et de Navarre à passer sous le moulinet de Jungle, les "Parisiens" et "les Bretons" en ayant déjà fait les frais. Avec "les Chtis", nous sommes cependant assez loin des moqueries -somme toute gentilles- dont ces deux populations ont fait les frais dans les susdits albums. En effet, les "gags" de cette BD semblent plutôt relever d'un hommage aux qualités supposées des habitants du Nord-Pas-de-Calais (sens de l'accueil, solidarité, jovialité, etc), et même les défauts (alcoolisme, misère, ...) sont tournés en qualités. Un peu comme dans le film? Certes, mais nous sommes TRES loin du niveau comique du film, sans le second degré qui faisait passer la pilule. Ici c'est souvent agaçant de niaiserie. Relevons quand même une différence avec l'album homologue sorti chez Soleil: le scénariste Pascaud a pris soin de faire des situations qui ne se lisent pas en deux coups de cuillers à pot. En outre, un gag sur deux est rédigé en patois du nord. Servie par un dessin très classique pour ce genre de production, cette BD, pas indigne pour un sou, ne fera pourtant pas "briller dans mon coeur le soleil que je n'ai pas dehors"... et c'est un ch'ti qui vous le dit!

25/09/2008 (modifier)