Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Petit Prince

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 10 avis)

Angoulême 2009 : prix jeunesse 9-12 ans. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : « Dessine-moi un mouton »…


Adaptations de romans en BD Albums jeunesse : 10 à 13 ans Angoulême : récapitulatif des séries primées Sfar

Suite à une panne de moteur, un aviateur a dû se poser en catastrophe dans le désert Sahara et doit tenter seul de réparer son avion. Le lendemain de son atterrissage forcé, il est réveillé par une petite voix qui lui demande : « S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! » Très surpris par cette « apparition miraculeuse », l'aviateur obéit, mais aucun de ses moutons ne convient au Petit Prince. Excédé, le narrateur dessine la caisse du mouton : « Ça, c'est la caisse. Le mouton que tu veux est dedans. » Jour après jour, le petit prince raconte son histoire au narrateur. Il vit sur une autre planète, l'astéroïde B612, « à peine plus grande qu'une maison ». Ayant assisté à la naissance d'une rose superbe — orgueilleuse, coquette et exigeante —, le Petit Prince découvre que l'amour... peut avoir des épines. Il décide alors de quitter sa planète et d'aller explorer les étoiles, en quête d'amis.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Septembre 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Petit Prince
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

21/09/2008 | iannick
Modifier


Je ne suis pas sûr que Saint-Exupéry ait besoin de Monsieur Sfar... Certes, la lecture n'est pas franchement désagréable, mais le dessin m'agace quand même par moment. La frontière entre "je me libère des conventions" et "j'ai la flemme de dessiner correctement" ne me paraît pas toujours très claire...

08/08/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'ai pas été trop charmé par cette adaptation du Petit Prince. Peut-être est-ce lié au fait que je n'arrive pas trop à saisir déjà le sens de l'oeuvre originale. Tout le monde connaît la célèbre phrase: "s'il te plaît, dessine-moi un mouton". Mais encore ? Qu'est ce que cela signifie réellement au fond ? Il faut garder l'esprit ouvert à toute sorte de rêveries d'enfants ? Cela philosophe sur le sens de la vie à coup de métaphores les plus variées. Cela donne également dans le côté poétique. C'est vrai qu'on aurait envie de protéger ce Petit Prince de toutes les agressions extérieures et du monde étrange des adultes. Il y a de l'émotion qui passe notamment à la fin quand vient l'heure des adieux. Sur la forme, la colorisation à outrance rend l'objet un peu spécial ... Je n'ai pas éprouvé un véritable plaisir de lecture comme j'aurais voulu. Pourtant, j'aime bien cet auteur. C'est sans doute que cette adaptation ne se situe pas dans l'univers de Sfar qui nous a tant étonnés par le passé. Et puis, les histoires tristes, ce n'est pas vraiment son créneau.

08/02/2010 (modifier)

Voici une entreprise impossible, adapter le roman d'Antoine De Saint-Exupéry en bande dessinée. C'est le nouveau créneau des éditeurs, il me semble, de vouloir faire des adaptations de roman, plutôt que de valoriser des scenarii originaux. "Le Petit Prince" est une œuvre essentielle de la littérature philosophique jeunesse avec ses différents niveaux de lecture. Elle a bercé mon enfance et je berce l'enfance des miens avec. Alors quand j'apprends qu'il va avoir une adaptation en BD, je suis réticent. J'ai peur qu'on brise le rêve. Mais je me lance. Je ne suis pas déçu. Le texte est là, il semble peu retravaillé et peu coupé, c'est une excellente chose car c'est la narration de Saint-Exupéry qui fait toute la magie du livre. Même la mise en dessin est pour cette œuvre une opération délicate car les lecteurs du "Petit Prince" connaissent les traits des personnages. Saint-Exupéry avait agrémenté son récit de magnifiques aquarelles et la plupart des personnages avait leur portrait. Ceux qui aiment le livre ont comme moi en tête la douceur des couleurs, la forme de la planète et de ses petits volcans. Nous connaissions l'allumeur de réverbère, le comptable, le renard et le roi, entre autres. Nous connaissons tous les personnages sauf… le narrateur. Le parti pris de donner vie et de l'importance au narrateur, en lui donnant les traits de De Saint–Exupéry me semble un bon choix. Un aviateur fatigué, entre la vie et la mort parlant à ce petit bonhomme tombé des étoiles. Si le choix semble logique, l'interprétation qu'en donne Joann Sfar est judicieuse. Le dessin de Joann Sfar reprend les personnages mais avec son style et sa patte. Je trouve que son interprétation est réussie. Il va dans le sens de l'auteur mais appose sa patte. Le principe à mon sens d'une adaptation réussie. Il est vrai que je n'ai pas pleuré à la lecture du chapitre sur le renard : "Apprivoise-moi" comme je pleure à chaque fois que je lis ce passage dans le roman mais je n'ai pas repoussé le livre. Au final, je trouve que "Le Petit Prince" est une très bonne adaptation du Roman d'Antoine de Saint-Exupéry qui, comme toute adaptation, ne remplace pas l'ouvrage d'origine mais le complète agréablement.

14/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Le Petit Prince est un livre que j'aime. Sa simplicité et sa poésie ont su me toucher mais aussi m'amuser, quand j'étais jeune et quand je l'ai relu il y a quelques années également. En cela, retrouver cette histoire et ses dialogues dans une adaptation en BD me fait plutôt plaisir et cela m'a permis de me remettre ce récit en mémoire. Malheureusement, l'adaptation de Sfar n'apporte rien de neuf et au contraire me semble très nettement inférieure au livre. Le dessin de Sfar ne me plait pas. Sa façon de dessiner les personnages m'agace et me les rend un peu antipathiques, ou du moins pénibles. Et surtout, le vrai souci, c'est que je trouve les dessins de St Exupéry dans le roman nettement plus joli et envoutant. Du coup, le graphisme de la BD est inférieur à mes yeux à celui du livre : c'est un comble. Quant à la narration, même si les textes du livre sont repris, je ne peux m'empêcher d'y retrouver une part de l'univers de Sfar que je n'aime pas trop, notamment dans la représentation de St Ex en lui-même, clope au bec et yeux boursouflés, façon vieux baroudeur bobo adepte de parlotte le verre à la main. Je n'ai donc pas été touché, rien à voir avec l'émotion qui me prend à la lecture de l'oeuvre originale.

09/07/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Calimeranne

Contrairement aux autres avis qui ont été donnés, j'ai beaucoup aimé cette adaptation du livre culte de Saint-Exupéry. On retrouve bien l'émotion et la poésie qui font toute la beauté de cet ouvrage, le texte ayant été finalement peu modifié. Je ne suis pas particulièrement fan du dessin de Joan Sfar, mais je le trouve ici plutôt réussi, même si certaines cases sont un peu ratées. La colorisation informatique ne m'a pas dérangée, je trouve l'ensemble assez joli. Et puis surtout, le visage du Petit Prince le rend très attendrissant, avec ses immenses yeux bleus et son petit sourire. Je conseille la lecture à tous ceux qui ont lu le livre, ne serait-ce que pour se faire son propre avis...

02/01/2009 (modifier)
Par Pasukare
Note: 1/5
L'avatar du posteur Pasukare

Cette BD est vraiment très désagréable à lire, le dessin est moche, les couleurs sont agressives et la mise en page est déprimante. Son seul atout est son scénario, qui nous replonge agréablement dans cette histoire simple, enfantine et poétique et pourtant tellement pleine de sens et avec une belle philosophie de la vie. Achetez l'original et laissez cette bd en rayon !

29/12/2008 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Bon ba voilà... Et une adaptation de plus qui ne tient pas vraiment la route. Erreur ou bienfait, je m'étais replongé dans la lecture de la version de Saint-Exupéry il y a 2 mois histoire d'avoir quelques cartouches et les idées fraîches pour me lancer dans une comparaison. Hélas, pour moi tout du moins, hormis l'histoire, le reste est incomparable ; et ceci est dû en grande partie à l'existence d'illustrations accompagnant l'oeuvre originale qui avaient forgé et façonné mon imaginaire sur cet univers. Et là Sfar n'est pour moi pas à la hauteur (pourtant j'aime son trait et ses autres BD en général !). Car si ces quelques ajouts à l'histoire ne m'ont pas vraiment troublé, c'est plus la transformation des personnages que le Petit Prince croise qui m'a gêné. Et oui, ça ne collait plus avec les images que j'associais à cette histoire. Pour ce qui est du dessin, Sfar est toujours aussi efficace, et certaines de ses cases sont magiques. Par contre les couleurs, et bien, je n'adhère pas... Je trouve ça trop marqué, trop franc et ne sert pas l'histoire. Bref, une fois de plus, s'attaquer à un monstre de la littérature n'est pas donné à tout le monde, même aux meilleurs dans d'autres domaines, et Sfar se casse les dents sur la couronne dorée du Petit Prince...

28/11/2008 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Grand fan du roman "Le Petit Prince", j'étais curieux de voir l'adaptation de Sfar et lorsque je l'ai vue à la bibliothèque, je l'ai tout de suite empruntée. Finalement, je la trouve pas mal, mais je n'ai pas eu beaucoup de plaisir à la lire. Sfar ne fait que retranscrire le roman sous forme de bande dessinée et comme je connais déjà le texte par coeur ça m'a un peu embêté. Toutefois, ça ne serait pas grave si Sfar avait réussi à garder l'atmosphère du roman, mais ce ne fut pas le cas. Je n'ai pas ressenti les émotions des personnages alors que c'est le cas dans le texte original. Ça reste quand même sympa, mais sans plus.

28/11/2008 (modifier)
Par manu
Note: 1/5

Mon dieu que c'est laid !!! Sfar m'a parfois séduit sur ses scénarii comme l'excellent Les Olives noires qu'il a malheureusement laissé tomber semble-t-il. Plus rarement sur ses dessins mais je reconnais qu'il maîtrise bien l'aquarelle (qu'il n'a malheureusement pas utilisée au détriment d'hideuses colorations informatiques). Ici, il n'y a ni l'un ni l'autre. Les médias ne manqueront pas de mettre un piédestal à cette oeuvre mineure et commerciale. Un conseil : achetez l'original qui est mille fois mieux que cette daube qui fera pourtant les couvertures des magazines, comme un certain Sarkozy omniprésent. Non à la pensée unique !!!

01/10/2008 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Bien que je connaisse la trame du « Petit prince » d’Antoine de Saint-Exupéry, c’est la première fois que je découvre ce roman et ce, sous la forme d’une adaptation bd réalisée par Joann Sfar ! Par conséquent, je ne peux en aucun cas juger de la fidélité de cette adaptation par rapport au roman. Je pense qu’il est inutile de raconter le début de ce récit car l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry est suffisamment connue de tous. Toutefois, pour ceux qui ignorent ce roman, sachez qu’au cours de son périple, le petit prince visite sept planètes où il rencontre des personnages assez cocasses… J’ai lu cette adaptation bd sans déplaisir et sans plaisir aussi. En fait, ce récit est ponctué de nombreuses réflexions sur les hommes qui ne me sont pas apparu aussi intéressantes que je le pensais. Quant aux péripéties du petit prince sur les planètes où il s’est posé, je les ai trouvées assez marrantes et irréelles mais elles sont –à mon avis- très décalées de l’ensemble de l’histoire, un peu comme si le voyage du petit prince était une historiette à part par rapport à l’ensemble du récit. Cependant, l’ensemble m’a offert un moment de poésie et de folies imaginaires qui ont su me toucher même si le récit ne m’a pas complément convaincu. Les personnages du petit prince et de l’aviateur me sont apparus assez fascinants et marquants. Au niveau du dessin, le lecteur retrouvera le trait caractéristique de Joann Sfar : on aime ou on déteste. Moi-même, il m’a fallu un bon temps d’adaptation pour apprécier pleinement son coup de patte. Au niveau de la narration, Joann Sfar est –à mon avis- un des meilleurs conteurs dans le monde de la bd actuellement et « Le petit prince » me semble sur ce point très correct. A noter que les contours de cases sont nets alors que d’habitude, chez ce dessinateur, ils sont faits à la main. Par contre, je n’ai jamais aimé la mise en couleurs informatiques des œuvres de cet auteur, je préfère quand Joann Sfar la réalise lui-même en aquarelle (comme dans Klezmer et le dernier tome de Pascin). Cette adaptation bd du « Petit prince » m’est donc apparue assez plaisante à lire car l’histoire est accrocheuse. Elle propose des personnages très attachants et une ambiance poétique qui a su me toucher. Cependant, je trouve que l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry souffre de quelques longueurs et de séquences hautement surréalistes qui m’ont semblé en décalage par rapport à l’ensemble du récit. Dommage que Joann Sfar n’ait pas lui-même colorisé à l’aquarelle ses planches car je n’aime pas cette mise en couleurs informatique.

21/09/2008 (modifier)