Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Notes

Note: 3.81/5
(3.81/5 pour 21 avis)

Le célèbre blog de Boulet, enfin en album !


BD-Blogs Les prix lecteurs BDTheque 2008 Les Roux !

Dans Notes, vous trouverez sous la forme de billets d'humeur de nombreuses réflexions sur la vie quotidienne, la musique, la télé, les auteurs de BD, la nourriture en général et la péremption en particulier, sur le sexe et un peu sur Mireille Matthieu. Toutes ces réflexions sortent de mes carnets à dessin et servaient à alimenter un blog ouvert en 2004 sous les conseils de mes amis (Ils trouvaient que, je cite, ce serait quand même plus pratique que tes p+++ de mails groupés qui pèsent trois tonnes'). Ce premier tome est une compilation de la première année, les autres suivront sous peu. (texte : Boulet himself)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Septembre 2008
Statut histoire Histoires courtes 11 tomes parus
Couverture de la série Notes
Les notes (21)
Cliquez pour lire les avis

15/09/2008 | Altaïr
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Enfin lu cette série qui est considérée comme le chef d'oeuvre de Boulet. J'avais déjà vu quelques notes sur internet, mais globalement je ne connaissais pas trop le blog de Boulet vu que c'est pas trop mon truc de suivre un blog BD tous les jours. J'ai bien aimé dans l'ensemble quoique la qualité est inégale. Il y a des moments que j'ai bien aimés et d'autres moins. Le tome 8 qui regroupe principalement les récits que Boulet a fait durant les différentes 24 heures de la bande dessinée m'a paru plus faible que les autres vu que les histoires en question ne m'ont pas trop passionné et que je n'étais intéressé que par les notes que Boulet mettait entre chaque histoire. Ses notes partent un peu dans tous les sens vu qu'on peut passer de l'autobiographique à de la fiction et parfois le but de l'auteur n'est pas de faire rire. Je trouve qu'au niveau humour Boulet s'en sort bien même si certaines histoires humoristiques n'ont pas marché sur moi. J'aimais surtout lorsqu'il racontait des délires du genre sa vision de la fin du monde. Au final, c'est une série pas mal, mais je suis un peu moins enthousiaste que plusieurs posteurs à cause de plusieurs notes que je n'ai pas trop appréciées, ce qui fait que je ne donne 'que' 3 étoiles. Et puis si le petit format ne m'a pas dérangé la plupart du temps, il y a tout de même plusieurs notes avec plein de cases par pages et donc cela fait en sorte que les cases sont petites et lire des petites cases dans un petit format c'est un peu chiant.

01/03/2018 (modifier)
Par maelle
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

J'aime boulet. Je n'ai pas lu ses autres BD, Ragnarök, Donjon, mais je lis son blog avec assiduité. J'ai acquis les tomes de notes petit à petit, il y a quelques années, et je prends toujours beaucoup de plaisir à les relire. C'est réaliste, poétique, bien dessiné, dessiné à l'arrache, en couleur, en noir et blanc, on trouve des souvenirs d'enfance, des pensées profondes, des questionnements sur la vie de tous les jours, des anecdotes de vie, des rêves, des espoirs, des énervements... Bref, un peu de tout. J'apprécie beaucoup l'autodérision dont il fait preuve et le regard qu'il porte sur le monde, les petits chats mignons, les copains, les soirées, les scientifiques, les enfants. Etant parisienne je me retrouve pas mal dans certaines situations vécues et très bien racontées. Et puis le dessin... le dessin! Il peut paraître assez simple au premier abord (peut être un effet du noir et blanc) mais il y a toujours une foule de détails, avec plein de petits traits partout. l’alternance d'histoire en noir et blanc et en couleur, avec peu de détails puis avec une fouuule de détails, permet de varier les plaisirs et d'éviter une monotonie dans la lecture. les gros plans, les mises en abîme, les mouvements, c'est fluide et toujours très lisible. Les 10 ouvrages sont très denses et on les savoure, sous couette ou dans son canapé, ça ne se lit pas vite, ça se déguste. 191 pages qui me donnent à chaque fois le sourire, souvent une vrai rire qui sort, heureux d'avoir été trouvé... Et pour ne rien gâcher, il a réussi dans ces notes qui sont des synthèses chronologiques de ses billets de blog à faire ressortir des thèmes différents dans chacun des tomes: les rêves, la fin du monde, les sciences, le corps humain.. Bref, je conseille, à lire et à relire!

10/10/2017 (modifier)
Par Blue Boy
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Blue Boy

Il m’aura donc fallu attendre le numéro 9 de ces « Notes » pour qu’enfin j’ai le bonheur de découvrir cet auteur. Ce mec a un talent fou, on a l’impression qu’il dessine comme il respire, que chez lui le dessin est plus qu’un art, tout simplement un langage à part entière comme l’écriture peut l’être pour les écrivains. Le bougre confie d’ailleurs ne pas recourir aux croquis. A croire qu’il pourrait tout dessiner, aussi à l’aise dans le dessin humoristique que dans l’aquarelle, se payant même le luxe de réaliser des estampes japonaises. Il suffit pour s’en rendre compte de consulter son blog bouletcorp.com. La plupart du temps en noir et blanc avec ponctuellement quelques touches de couleurs, ces « beaux dessins plein de petits traits », qui pourraient évoquer Crumb ou Moebius, impressionnent aussi par leur fluidité, leur sens du mouvement et du cadrage, mais surtout par leur folle expressivité dans la caricature, engendrant chez le lecteur une irrépressible envie de rire. Boulet étant le personnage principal de ses histoires courtes tirées de son blog, il fait preuve de beaucoup d’autodérision, peut-être un moyen de ne pas se choper le cigare, ce qui serait tentant lorsque comme lui on possède un tel talent. Sa façon est telle de ne pas se prendre au sérieux qu’il parvient à nouer une complicité immédiate avec le lecteur. Déjà suffisamment torturé, Boulet s’accroche à son âme de gosse, on ne saurait le blâmer, mais ne lui dites pas que « les dessinateurs sont de grands enfants ». Ça a le don de le mettre hors de lui, du coup il a les arguments pour assassiner une fois pour toutes ce cliché idiot, comme il le fait dans le tome 9. Boulet est un auteur aussi talentueux qu’attachant, et ce seul tome m’aura suffit pour être définitivement conquis. Je vais de ce pas me mettre en quête des huit précédents…

02/01/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'ai pas vraiment apprécié le format assez petit de cette oeuvre humoristique qui regroupe les différents travaux de l'auteur sur des sujets de la vie quotidienne. Quand c'est minuscule, c'est difficile d'apprécier à sa juste valeur. Je veux bien que cela ne soit à l'origine que des notes. Cependant, la publication exige certaines commodités pour le lecteur. Je ne conseillerais pas l'achat à moins d'être le fan. Sur le fond, il y a des cases qui m'ont fait sourire car elles rappellent des situations existantes. Les références très actuelles me parlent également. Sympathique mais sans plus en ce qui me concerne.

09/06/2013 (modifier)
Par gruizzli
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur gruizzli

Alors, que dire de ces fameuses Notes .... Déjà, il faut reconnaitre quelque chose à Boulet : il dessine vraiment bien, surtout ce que j'admire c'est qu'il dessine vraiment tout et de façon très détaillée. De plus, l'ensemble des tomes présentent un large panel de styles, allant du style assez manga, parfois brouillon, parfois précis, parfois colorisé, parfois à l'encre etc .... Bref, il y en a pour tous les goûts et Boulet ne s'en cache pas, ce qui renforce ma note. Pour continuer sur le dessin, il faut aussi reconnaître qu'il est en fait très ... "simple" dans le sens ou ce qu'on doit comprendre est compris, on se casse pas la tête, mais pour autant il est précis et clair. Maintenant, parlons du scénario. Alors en soi, les Notes n'ont pas de scénario continu, même s'il possède des lignes directrices qu'il remet de temps à autres, ce qui donne l'illusion d'une histoire continue dans le tome. Il faut bien voir que cet album est la publication d'un blog (qui n'est normalement plus à présenter, enfin j'espère), mais je pense que c'est à nuancer. Comme explicité par l'auteur en personne dans son premier tome (ce qu'il qualifie de syndrome de Frankenstein), le blog c'est juste une suite de notes sans liens, avec parfois de l'humour, parfois du fan-art, parfois de la réflexion, parfois une tranche de vie, bien mélangé, et que tout séparé, ça passe. Mais dès qu'on assemble le tout, ça donne un monstre. Curieusement, c'est cette appréhension que j'avais avant même d'avoir acheté et lu les tomes, mais j'ai quand même tout acheté sur un coup de tête (en m'excusant que l'auteur au moins toucherait de l'argent pour un blog que je fréquente assidument). Et la je tire mon chapeau à cet auteur qui est décidément bien plus talentueux que je l'imagine. En effet, il a réussi un travail assez énorme en synthétisant son blog en albums qui se démarquent tous en prenant un thème pour centre de rotation. Ce thème est développé avec un point de vue personnel de l'auteur, et autour de ça les notes s'articulent comme une suite plus ou moins construite. De plus, les "bonus" du tome expliquent parfois, rajoutent des détails, mettent encore plus de mordant dans la lecture. Du coup on a plus l'impression d'assister à une exposition commentée avec Boulet comme guide : parfois on déambule en regardant, parfois il explique un peu, parfois il faut carrément faire le point ... etc ... La grande force de ces Notes, c'est qu'elles touchent un large public (la popularité du blog en faisant foi) et qu'elles sont à prendre comme des notes : on en lit une de temps en temps. Cependant, avec le livre, il est possible de tout avaler en un coup et le tome est suffisamment bien construit pour éviter l'indigestion, ce qui permet finalement d'apprécier son œuvre comme on le veut. Une page par soir ou le tome en entier, c'est au choix du lecteur. Enfin, je dirai juste à propos de l'édition qu'elle est bonne sans être excellente. Le format petit est utile pour le trimballer partout (testé et approuvé) et les albums se rangent facilement dans n'importe quelle bibliothèque. Cependant, certaines pages ou les notes étaient parfaitement lisibles à l'écran deviennent quelque peu dures à déchiffrer (je pense en particulier à la note pour ses 33 ans, dans le tome 3 p. 126). En conclusion, je pense qu'il s'agit là d'une œuvre qui rend totalement hommage au blog dont elle est tirée, et que Boulet est passé à côté des pièges qu'il redoutait. Même en connaissant bien le blog et en le regardant régulièrement, je ne peux plus m'empêcher de relire de temps à autres un passage ou le tome qui traine désormais sur ma table de chevet. Un 5/5 mérité et un coup de cœur qui n'a pas l'air près de se terminer.

29/10/2011 (modifier)

Cette BD me rappelle tellement de souvenirs... Simplement énorme, Boulet est l'un des meilleurs dessinateurs de bande dessinée française. Je ne sais pas combien de fois je me suis pissé dessus de rire en lisant ses notes. Boulet ne suit vraiment aucune règle, il fait tout ce qu'il veut sans suite logique et ça fait vraiment du bien à lire.

04/06/2011 (modifier)
Par Paul
Note: 4/5

Quel talent, ce Boulet. Il lui suffit juste de 2 pages pour me faire rire. Il a un sens inné du gag, une facilité déconcertante de la narration, un trait qui suscite vraiment de l'admiration. C'est simple, j'en redemande à chaque nouveau volume. Jamais sérieux, caricatural à outrance mais toujours assumé, on se retrouve forcément dans certaines situations. Bien sûr, sur 200 pages, il y a de l'inégalité. Mais sans lasser Boulet sait alterner ses scénettes de rire, de tendresse, et même de réflexion. Que demander de plus sinon passer un super moment de lecture. Alors si vous voulez passer pour un débile comme moi riant aux éclats dans un métro ultra monotone, allez vite acheter ces sympathiques Notes. Merci Mr Boulet !

28/02/2011 (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Dans l'ensemble ces notes m'ont bien fait marrer, à tout le moins sourire. C'est assez dense et long à lire pour un bouquin qui a un volume semblable à un manga. Pour ma part j'ai assez peu fréquenté le blog de cet auteur et donc j'avais un œil neuf sur ces histoires du quotidien, un peu délirant parfois comme avec cette raclette mutante qui revient de manière récurrente. Boulet parle aussi de ses séances de dédicaces, de sa procrastination manifeste (au moins un point commun) et de haine envers les joueurs de djembé. Le dessin est très inégal, parfois soigné, d'autres moins, je pense qu'il doit y avoir quelques années d'écart et que la chronologie n'est pas respectée, mais toujours avec cette chevelure de feu comme point focal. Il fait souvent preuve de bonnes idées pour illustrer son état d'esprit que ce soit une colère ou une joie. Bref un bon moment, et je pense que ça peut se relire facilement de temps en temps.

13/05/2010 (modifier)
Par Seb94
Note: 4/5

Après lecture des trois tomes actuellement disponibles, je dois admettre que Boulet est un sacré raconteur d’histoire. Toutes ses petites notes m’ont souvent fait rire ou m’ont rappelé des scénettes de la vie quotidienne déjà vécues. Boulet a la faculté de partir d’un petit rien, d’un fait anodin et banal, pour nous entraîner dans des scènes absurdes à souhait, ou rire et parfois même poésie s’entremêlent. Il a vraiment l’art de magnifier le quotidien par son sens de la narration, la moindre petite activité devient alors une grande aventure, toujours sous le signe de l’humour et du décalage. Le dessin peut parfois donner l’impression d’être vite fait, mais on constate au contraire qu’il est en fait vraiment maîtrisé. Boulet s’essaye à différents styles, on peut d’ailleurs ressentir une recherche et une évolution au fil des tomes. En résumé, des histoires courtes, amusantes, légères et parfois même touchantes, le tout saupoudré d’un sens aigu de l’observation.

25/08/2009 (modifier)

J'ai rencontré Boulet avant de connaître son œuvre. Il était venu sur notre île pour participer à un petit festival de BD. Il est drôle et charmant. Après son départ je me suis jeté sur ses ouvrages et son blog. Si ses BD sont sympathiques et drôles, le blog est pour moi sa plus grande réussite. Maintenant qu'il est publié, mon avis s'en trouve conforté. Boulet dans ses "Notes" expérimente différents styles graphiques, différents styles de narration, différents univers. Les dessins ont la beauté de leur légèreté. Je m'explique : on sent que le dessin est fait vite, sans souci de bien faire ou de faire "fini" et ça rend bien. Le dessin rapide montre que Boulet maîtrise parfaitement la technique. Le dessin passant d'un style d'inspiration manga à un style plus classique franco-belge, Boulet nous montre l'étendue de son talent. Boulet a un vrai sens de la narration, ses histoires simples à l'esprit geek sont bien dans l'air du temps et sont drôles. Les préoccupations de l'auteur sont, la plupart du temps, de l'ordre du quotidien. Je me retrouve facilement dans ses histoires ou elles réveillent en moi des souvenirs estudiantins de la vie en collocation par exemple. Ce panaché de styles et l'humour qui se dégage du tout font de cette BD une véritable réussite. Au départ je me demandais quelle pouvait être la nécessité d'acheté un recueil d'histoires que j'avais déjà lu gratuitement sur l'Internet et si la démarche était seulement marchande. Mais le recueil est épais et mine de rien, la lecture d'une BD sur papier reste plus agréable que devant un écran, en tout cas je m'y attarde plus longtemps. Seul bémol, à mon sens les planches rajoutées pour donner un fil conducteur à l'ensemble me semblent superflues. Je ne suis pas sûr qu'il y ait nécessité d'ajouter du lien. Mais si je dis ça, c'est peut-être que je suis un lecteur assidu du blog et que je suis habitué à ce style d'histoires courtes.

13/08/2009 (modifier)