Née quelque part

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Johanna revient sur les lieux de son enfance, à Taïwan...


Carnets de voyages Chine Les Roux ! Mirages

Nadja est une jeune femme d'une trentaine d'années qui vit à Paris. Elle a vécu à Taiwan jusqu'à l'âge de trois ans et se prépare pour la première fois à y retourner. Ce retour aux sources tellement désiré sera pour elle une occasion unique de goûter une ultime fois ce parfum de l'enfance dont elle garde un souvenir heureux et fantasmé. Suivons ses pas...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Née quelque part
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

31/03/2008 | Spooky
Modifier


Par Ems
Note: 2/5

Je suis gêné pour juger cette BD. A la base, il y a une quête personnelle de l'auteur allant à la rencontre de Taïwan qui l'a vu naître. Son séjour va surtout lui faire comprendre quelles étaient les relations entre ses parents et pour quelles raisons. La narration n'est pas des plus digestes et je me suis senti étranger au récit, d'où la notation peu flatteuse. Le dessin est très gras. Pris case par case, il a un charme mais les planches m'ont souvent paru moches à cause des couleurs saturées. Il aurait fallu plus se dévoiler ou plus miser sur Taïwan pour offrir un récit intéressant. Le manque de positionnement est préjudiciable et retire l'intérêt pour le lecteur. Faire une BD en l'état n'était pas forcément une bonne idée.

25/04/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

« Née quelque part » ne m'a pas laissé le souvenir d'une bonne autobiographie. Je l'ai trouvée plutôt ennuyeuse et j'ai été très content lorsque je l'ai terminée. Le sujet de départ pouvait pourtant donner quelque chose de bien mieux que ça. Le problème c'est que l'auteur est trop pudique, ce qui est pour moi un grand défaut quand on veut faire ce genre d'ouvrage. Elle ne nous montre jamais ou peu ses sentiments et on ne sait pas du tout en quoi consiste son secret de famille. En fin de compte, elle ne fait rien d'autres que se promener en Chine et ça c'est vraiment chiant à la lecture.

19/04/2008 (MAJ le 19/04/2008) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Nadja, c’est Johanna. L’histoire contée dans cet album est le reflet de sa propre expérience. Fille d’un ethnologue initié aux traditions taoïstes, elle est née à Taïwan en 1967, à une époque où les Blancs étaient rares sur cette île en face de la Chine. Soucieuse d’en savoir plus sur ses racines, Nadja/Johanna interroge ses parents, qui sont relativement réticents. Johanna comprendra plus tard pourquoi : il y a un lourd secret de famille derrière tout ça. De ce secret, on ne saura presque rien. A peine peut-on subodorer la nature de ce secret avec une photo. Ce fut mon principal regret à la lecture de cet album. Que Johanna n’aille pas plus loin dans l’introspection, dans l’analyse de ses sentiments et de ses découvertes au fil de ce « pèlerinage ». Bien sûr, nous suivons une jeune femme cultivée, sensible et curieuse, mais finalement elle reste un peu hors de notre portée. Pourtant une telle histoire aurait pu contenir beaucoup plus d’émotion. Mais Johanna est quelqu’un d’assez pudique, qui ne se livre pas autant que d’autres auteurs adeptes de l’autobiographie. Il en reste tout de même un beau carnet de voyage, qui donne plutôt envie d’aller faire un tour à Taïwan. En prime, nous avons en fin d’ouvrage les notes et illustrations originales de Johanna quand elle est allée sur les traces de sa petite enfance.

31/03/2008 (modifier)