Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ma vie est tout à fait fascinante

Note: 2.44/5
(2.44/5 pour 9 avis)

Pénélope est une illustratrice parisienne de 25 ans. Elle vit dans le plus petit appartement du monde, sous les toits. En compagnie de son chat rose, sa collection de chaussures et ses tracas quotidiens : sa réticence à faire du sport, sa mère envahissante, son chéri qui ne l'écoute pas, ses clients qui la paient en retard, son incapacité à mettre de l'autobronzant correctement et ses talons aiguilles qui se coincent entre les pavés. Heureusement pour elle, il reste les copines langues de vipère, les soldes, les séries télé, les week-ends à Londres, la presse People et les macarons à la fleur d'oranger.


BD-Blogs Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin

Pénélope est une illustratrice parisienne de 25 ans. Elle vit dans le plus petit appartement du monde, sous les toits. En compagnie de son chat rose, sa collection de chaussures et ses tracas quotidiens : sa réticence à faire du sport, sa mère envahissante, son chéri qui ne l'écoute pas, ses clients qui la paient en retard, son incapacité à mettre de l'autobronzant correctement et ses talons aiguilles qui se coincent entre les pavés. Heureusement pour elle, il reste les copines langues de vipère, les soldes, les séries télé, les week-ends à Londres, la presse People et les macarons à la fleur d'oranger. Pénélope possède un tas de petits défauts : elle râle, parle beaucoup trop, manque parfois de tact, arpente compulsivement les magasins, insulte les automobilistes sur les pistes cyclables, ne fait la vaisselle qu’une fois par semaine, dépense trois fois ce qu'elle gagne, passe la moitié de sa vie au téléphone, mange n'importe quoi, s'obstine à essayer de rentrer dans un 36, s'insurge (selon les saisons) contre le froid ou le chaud, reste des heures dans la salle de bains, et fait parfois preuve d'une grossièreté effrayante. Pénélope Bagieu nous raconte, dans cette bande dessinée, les petites histoires et péripéties de cet attachant personnage, tour à tour drôles, émouvantes et toujours passionnantes.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Janvier 2008
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Ma vie est tout à fait fascinante
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

04/03/2008 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, c’est sûr que six ans et demi après sa sortie, le paysage éditorial de la bande dessinée est un peu différent, presque envahi aujourd’hui par les publications de blogs – et particulièrement sur ce créneau « girly ». Mais bon, indépendamment de cette évolution, et même en en faisant abstraction, j’avoue n’avoir pas du tout accroché à cet album. C’est une suite de dessins qui ne m’ont pas arraché de sourire, et j’ai franchement eu parfois (souvent ?) l’impression de feuilleter un magazine féminin, avec juste une petite (toute petite ?) touche d’autodérision, et l’absence de publicité pour se distinguer. Bref, vraiment pas ma tasse de thé ! Le dessin quant à lui est correct (pour les personnages, car les décors sont absents), mais dans ce genre d’album, ce sont les textes qui font l’intérêt. Ou le manque d’intérêt !

17/12/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

A mes yeux, ce recueil de dessins d’ambiance n’est pas une bande dessinée puisqu’il n’y a pas d’enchainements de cases (ça, c’est dit). Nous avons donc droit à un florilège de pages avec pour chaque un thème, un dessin, un texte (comme vous pouvez le voir dans la galerie). Le dessin est très « girly » et dépouillé. Dans le genre, c’est pas mal du tout mais pas la peine de chercher un décor : Pénélope Bagieu se contente de l’essentiel pour illustrer son idée. Les textes se résument à deux trois phrases bien tournées. Les thèmes sont identiques à ceux que l’on trouve dans n’importe quel magazine girly. J’ai tourné les pages sans déplaisir (d'autant plus que ça se lit très vite) mais je ne pense pas avoir esquissé l’ébauche d’un rire durant ce laps de temps. C’est sympa. Dans une salle d’attente, ce genre d’album peut s’avérer utile et agréable à feuilleter. Mais là, chez moi, bien installé dans mon canapé, j’ai quand même trouvé ça très vain, peu drôle et pas marquant du tout. Bof, donc…

07/11/2012 (modifier)
Par Superjé
Note: 3/5

Un recueil de gags adapté d'un blog avec des gags un peu nombrilistes sur une femme un peu bobo avec un dessin tout en rondeur... Rien d'original apparemment. Et bien si ! Car Pénélope Bagieu/Jolicœur, active sur son blog depuis 2007 était vraiment « un » précurseur des blogs-BD girly, parlant des copines, du shopping, de la mode, des mecs et des chats, etc... Sans Pénélope Bagieu pour lancer la mode et avoir autant de succès, pas de Margaux Motin (une sorte de Pénélope en plus trash avec un dessin un peu plus recherché), ou de "Madeleine de Mady" (sorte de Pénélope en moins trash et au dessin plus doux), ou encore d’autres auteures comme Diglee, etc... Donc, même si aujourd'hui ça ne l'est plus du tout, à l'époque, "Ma vie est tout à fait fascinante" était un peu original. Malgré ses 94 pages, l'album n'est vraiment pas dense, les gags sont bien trouvés pour la plupart, même si ils ne sont pas super recherchés et pas toujours super drôles. Disons que les bobos parisiennes peuvent s'y retrouver. Notons que Pénélope Bagieu fait preuve quand même de pas mal d'auto-dérision. Le dessin lui est frais (même si on voit que les Notes sont choisies à différents moments du blog, au niveau de la maîtrise du trait). Il est simple, tout en rondeur, avec des couleurs basiques mais claires et joyeuses. On est dans un univers sucré, de filles, qui leur plaira. Sympa, frais, décalé…

22/06/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

Je vais faire court. Cette BD revient à habiller du vide. C'est profondément superficiel, narcissique, faussement humoristique... Que l'auteur ait un blog pour ça, ok, mais qu'un éditeur en fasse une BD, cela me dépasse. Le dessin n'a rien d'exceptionnel, je l'ai trouvé limite enfantin avec une touche féminine pour les rondeurs du trait. Je ne suis pas fan de la forme et je n'ai pas trouvé de fond. Comment faire pire ? Ce one shot ne m'était pas destiné, il représente même ce que je n'aime pas...

24/08/2009 (modifier)

Encore un blog édité. Si l’on se réfère à la définition de Mc Cloud sur la BD (art séquentiel) : cet album n’est pas une BD. Bon en fait si puisqu’on pourrait assimiler la juxtaposition des pages comme une séquence, mais ce que je veux dire est que ce genre de production, s’il est idoine pour un blog devient limité pour une BD. En effet, il n’y a pas de scénario, il ne s’agit que de situations représentées le plus souvent sur une seule image avec comme thème récurrent une femme. Honnêtement ça lasse vite. Le dessin est adroitement épuré pour faire corps avec un message éclair typique de la pub avec énormément d’ellipses afin que le lecteur s’approprie le plus possible les propos. La ficelle est tellement grosse sous les airs minimalistes sympa branchouille qui a suffisamment d’humour pour se tourner en auto dérision, que je n’ai pas accroché du tout, et si l’album échappe à la note minimale, c’est parce qu’il y a je ne sais quoi dans le dessin de frais et léger. Les planches sont une succession de clichés aussi éculés les uns que les autres, aussi si les premiers font sourire, rapidement c’est l’overdose. Bref la lecture est agréable si on se limite à une planche par jour, sur un blog donc, pas sur une BD…

10/06/2009 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

"Ma vie est tout a fait fascinante" est un album de gags très féminins et très nombrilistes (qui a dit : ca va de pair ?). Pénélope Bagieu ne s'interroge pas sur la conjoncture économique, les questions de l'être et la situation géopolitique internationale. Elle parle d'elle, avec humour et ironie face à son propre nombrilisme (tout est dans le titre). C'est amusant, vite lu et bien dessiné. Le trait est efficace, il va à l'essentiel, on reconnait bien là le savoir-faire de la publicitaire. Voilà, maintenant, même si c'est assez drôle, cela ne vole pas très haut et tout de même rempli de clichés... le truc idéal pour égayer un magazine féminin, entre la page horoscope et les pages modes...

10/06/2009 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Pénélope, archétype de la fashion victime parisienne, raconte sa vie quotidienne et anecdotes dans ce petit album broché. En 1 page, 1 image souvent, ce qui est particulièrement adapté au format blog "1 jour 1 billet" dont l'album est issu, elle nous fait montre de son humour, notamment sur sa propre personne, de ses envies et complexes. Elle évoque son mec, son poids, les trucs qu'elle aime faire (le shopping avec ces chaussures ou ce joli sac à main hors de prix qui lui font de l'oeil, les séries télés ...), elle apparaît plutôt naturelle. C'est mimi, on sourit beaucoup, c'est plutôt une vie teintée de joie et d'optimisme que de carnet noir. Un bon petit moment.

14/02/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Eh bien moi cet album m'a très vite désintéressé... Pénélope Bagieu se met en scène dans des saynètes où sa féminité et son modernisme/parisianisme sont mis en avant. Certes, cela ressemble tout à fait à pas mal de jeunes femmes que je peux croiser tous les matins dans le métro parisien, mais pour le coup, je trouve ça bourré de clichés. Alors peut-être que Pénélope est elle-même un cliché ambulant ? Son dessin est sympathique, elle s'affranchit de nombreuses contraintes pour croquer avec simplicité ses mésaventures, mais je ne le trouve pas exceptionnel du tout. Intérêt très limité selon moi.

26/01/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Dans le petit univers de la blogosphère, j'avais pas mal entendu parler de Pénélope Jolicoeur et de son blog BD mais je n'avais jamais eu le courage de le visiter pour de bon. Je me rends compte cependant en lisant cet album composé de nombreux extraits de son blog qu'il s'agit là d'un bon cru dans ce domaine. Le dessin de Pénélope est simple mais très agréable. Le trait est maîtrisé et tout en rondeur. Agrémenté de petites touches de rose et autres vert pomme, il dégage une féminité volontairement affirmée. Les strips eux aussi suintent de féminité du moins dans la façon dont Pénélope se présente en tant que personnage. Elle en est presque caricaturale tant elle fait preuve de caractéristiques universelles de la femme moderne comme vous et moi... heu, non, pas moi... enfin comme la jeune femme à la pointe de la mode et qui s'assume. Un peu geek, fan de séries télé américaines, indépendante, un peu râleuse, gourmande, bavarde avec ses copines, soucieuse de son poids, et avec tous ses petits défauts qui la rendent d'autant plus attachante et charmante. Mais surtout, elle a de l'humour et réussit très bien à le rendre dans ses strips en une image ou à peine plus. C'est avec le sourire que j'ai lu presque chaque page et les rires n'étaient pas rares et tous francs. C'est une BD qui a égayé mon moment de lecture et les quelques minutes qui ont suivi. C'est le genre d'album où je pense qu'il doit être plaisant de piocher par-ci par-là tel ou tel strip pour se redonner un peu la banane. Une BD très féminine, très rose bonbon par moment, mais pleine d'un humour très rafraîchissant.

04/03/2008 (modifier)