Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Planetary - D'un monde à l'autre (Planetary : Crossing Worlds)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Recueil proposant les trois crossovers de l'équipe Planetary, avec The Authority, la JLA, et Batman.


Auteurs britanniques Batman Crossover Super-héros Univers des super-héros DC Comics Univers des super-héros Wildstorm Warren Ellis

Planetary/The Authority : La rencontre entre l'équipe la plus rentre-dedans et l'équipe la plus secrète, toutes deux imaginées par Warren Ellis. Judgement, Rhodes Island. Jenny Sparks et son équipe luttent contre des créatures monstrueuses en essayant de sauver un maximum de gens. Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'une autre équipe est sur le terrain : Elijah Snow, Jakita Wagner et Le Batteur, membres de Planetary. Planetary/JLA : Dans cet univers parallèle Elseworlds, l'équipe de Planetary joue les méchants, prenant le rôle de leurs ennemis habituels, les Quatre Voyageurs, et apportant à la fois la technologie et la domination au monde. Mais sur Terre se retrouvent trois héros qui vont se liguer contre eux, Diana Prince (connue sur une autre Terre sous le nom de Wonder-Woman), le surpuissant Clark Kent (Superman) et l'enquêteur de choc Bruce Wayne (Batman). Planetary/Batman : Se rendant dans la ville de Gotham City qui, dans leur univers ne possède aucun super-héros gardien déguisé en chauve-souris, l'équipe de Planetary va se retrouver projeter dans une suite de mondes parallèles où ils renconteront différentes versions de Batman.

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Octobre 2007
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Planetary - D'un monde à l'autre

14/10/2007 | Ro
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

J'ai adoré Planetary mais j'aurai pu me passer de ce recueil de 3 récits cross-over. Dans le premier on retrouve également l'équipe de Authority sans qu'il y ait de réelles interactions entre les personnages. Cette histoire fut publiée initialement dans le périodique N°7 de Authority sorti par Semic. L'intérêt est minime et comme souvent dans ce genre de production, il s'adresse aux fans inconditionnels. Le dessin est de qualité pour sa part. Dans le second récit, les membres de l'équipe de Planetary sont opposés à la JLA et plus particulièrement à Superman, Batman et Wonder-Woman. Les personnages ne sont pas ce que l'on connait, il s'agit de variantes avec des personnalités inversées. L'exercice n'a aucun sens à mon goût et l'histoire s'est révélée assez limitée et sans finalité. Il y a même des incohérences grossières. Le dessin est moyen, l'encrage est très gras. Le troisième et dernier récit est initialement sorti dans le périodique Batman Hors série N°2 chez Semic. C'est le plus intéressant et cohérent du lot. Les personnages sont eux-mêmes et sont en phase avec leurs personnalités des séries continues. La force du scénario est de mettre en contact l'équipe Planetary avec Batman en utilisant les spécificités de l'univers des premiers sans oublier les caractéristiques de ce dernier. Cassaday régale au dessin sans trop se forcer. Le résultat global vaut le détour pour les lecteurs de comics aimant ces personnages pourtant issus de 2 univers différents (Wildstorm et DC). En dehors de la curiosité, il n'y a pas trop d'intérêt à se focaliser sur ce recueil clairement dispensable mais non dénué de qualités.

29/05/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je suis un grand amateur de Planetary dont je conseille fortement la lecture, et j'aime aussi beaucoup les personnages de Batman, de The Authority et juste un peu moins la JLA. Je ne pouvais donc pas éviter d'acheter ce recueil de trois cross-over mettant en scène Planetary avec ces autres excellents personnages. Le résultat est de bon niveau mais je crains qu'il ne convainque que les afficionados de ces héros. La première histoire met en scène la rencontre, ou du moins un même combat mené en parallèle, entre la toute puissante et expéditive Authority et la très secrète et manipulatrice Planetary. Il est intéressant de voir comparées les méthodes de ces deux équipes toutes deux imaginées par le même Warren Ellis. Cependant, le récit est un peu bourrin et manque singulièrement de profondeur. C'est une sorte de grosse bataille rangée, comme souvent avec un danger apocalyptique à la clé que les héros vont devoir éviter. Les interactions entre les équipes sont quasiment inexistantes. Et le dénouement du récit est assez incompréhensible : j'ai eu beaucoup de mal à comprendre les explications du danger et comment Planetary fait pour éliminer aussi facilement la menace. Bref, pas très concluant mais joliment dessiné et tout de même plaisant à lire pour qui aime ces deux équipes. La seconde histoire nous emmène dans un univers parallèle et chamboule la donne. Planetary joue le rôle des méchants, prenant presque la position de ceux qu'ils combattent d'habitude, les Quatre Voyageurs, dominant la Terre depuis leur base sur la Lune, Terre à qui ils ont distribué une technologie très avancée mais qu'en secret ils maîtrisent totalement. Or cette technologie, ils l'ont obtenue en assassinant et en volant, tuant notamment les parents d'un certain Clark Kent et d'un certain Bruce Wayne, et massacrant l'île des amazones d'une certaine Diana Prince. Ces trois-là vont donc liguer leurs super-pouvoirs pour libérer le monde du joug de la tyrannie. Univers parallèle intéressant dans la façon dont il remet les choses en question, le récit est plaisant et intéressant, sans être trop complexe. La fin se résume cependant à une confrontation face à face des héros de talents similaires, Superman contre Ambrose Chase, Wonder-woman contre Jakita Wagner, et Batman contre Elijah Snow. Et les connaisseurs de Planetary me diront : et Le Batteur, quatrième membre de l'équipe, qu'en est-il ? Eh bien justement, c'est la petite touche en plus de ce récit, visible uniquement pour ceux qui ont réfléchi un peu et qui connaissent un peu la sournoiserie de Warren Ellis et son goût pour le non-dit. Même si on ne voit quasiment pas le Batteur, si ce n'est aperçu à un endroit surprenant en début de récit, il semblerait bien qu'il soit secrètement derrière tous les évènements racontés ici et que le dénouement soit exactement ce qu'il voulait qu'il soit. Le récit gagne donc en profondeur pour peu qu'on imagine vraiment que les choses se sont passées ainsi. La troisième histoire amène à se rencontrer l'équipe de Planetary et Batman... ou du moins de nombreuses versions de Batman. Et cette histoire est très réjouissante, voire très drôle à certains moments. En effet, Planetary s'étant rendu à Gotham City, ville où aucun justicier n'existe dans leur univers, ils vont se retrouver à sauter d'un univers parallèle à un autre et du coup à rencontrer plusieurs versions du même Batman. Très drôle de les voir face à l'assez ridicule Batman de l'époque de la série télé kitsch et gentillette. Hilarant de voir Elijah Snow, au moment où il veut botter le cul à ce batman d'opérette, se retrouver nez-à-nez avec le titanesque Batman - Dark Knight de Miller. Et ainsi de suite. Beaucoup de clins d'oeil et de réjouissantes références. Le scénario est léger et vite résumé, mais il m'a bien plu, fait rire et intéressé à la fois. Bref, voilà un album qui n'intéressera peut-être que les fans de Planetary, The Authority, et l'univers DC notamment Batman, mais je fais partie de ceux-là et j'ai passé un bon moment de lecture. Pas transcendant mais très plaisant.

14/10/2007 (modifier)