Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Route des falaises

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Ici le lecteur suit le narrateur dans un parcours de la côte maritime d'un bout de terrain vraisemblablement imaginaire.


Rodolphe

Ici le lecteur suit le narrateur dans un parcours de la côte maritime d'un bout de terrain vraisemblablement imaginaire. On peut alors à chaque lieu nous laisser conter une petite histoire, véridique ou légendaire. Tel cet homme qui en hommage à ses trois oncles sculpta une locomotive à même la falaise ou cette femme qui désira telle une pharaonne que ses servants la suivent dans la mort et qu'on détruise tous ses biens par le feu.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1986
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Route des falaises
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

30/09/2007 | cac
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Une jolie idée de Rodolphe qui en 7 récits courts, brosse 7 tableaux rapides en 7 lieux d'une falaise imaginaire qui sert de dénominateur commun, le tout situé dans un pays indéterminé qui peut très bien être en France ou sur les côtes britanniques ou irlandaises. Inspiré sans doute par des uchronies nébuleuses et visionnaires, Rodolphe a conçu cet ensemble de récits en forme de pays imaginaire de rêve , c'est très onirique et limite contemplatif avec des hommes qui tentent de voler tel Icare avec des ailes dans le dos, ou d'autres qui sculptent des locomotives dans la pierre... d'habitude, je ne suis guère client de ces ambiances poétiques étranges, mais ici, il y a quelque chose d'indéfinissable qui ne m'a pas rebuté. Le dessin de Tournadre que j'avais découvert récemment sur Un cercle magique, n'est pas désagréable, mais il peine un peu à s'adapter et à adhérer pleinement à cet univers onirique, le style est flou, en mode aquarelliste, ça donne certes une sorte d'identité mais ça ne correspond pas vraiment à ces idées rêveuses, dommage, il m'aurait fallu un dessin plus marqué. Cependant, c'est quand même une Bd étonnante et déconcertante qui intrigue suffisamment pour qu'on s'y intéresse.

29/06/2020 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

D'ordinaire, j'aime les décors poétiques et oniriques à base de landes battues par le vent et de falaises au dessus de la mer. Mais ces histoires courtes ne m'ont pas plu. Même si leur côté absurde ne me gêne pas, elles sont trop courtes mais surtout trop lugubres à mon goût. Elles fleurent un peu le début des années 80 par leur style désuet. Le dessin réalise ne m'a pas séduit et fait preuve de quelques défauts. Et la poésie de l'ensemble ne m'a pas touché car trop souvent orientée vers la tragédie et la mort. Je ne trouve pas le résultat terrible.

12/07/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Un drôle de recueil de nouvelles. Les personnages sont atypiques, excentriques par bien des points. L'on assiste à la fin de ces vies en contemplant leurs destins tragiques. Chaque histoire peut être lue indépendamment mais les lieux propres à chacune se suivent sur une falaise (d'où le titre). Le dessin est sobre, fin et universel. Les couleurs type aquarelles, sont pastelles et appropriées. Ces nouvelles mélancoliques mélangent le réel et l'imaginaire. Plus de 20 ans après l'édition de cette BD, elles n'ont pas pris une ride et se révèlent intemporelles. Etonnant et original, je conseille la lecture de cet album.

28/02/2008 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

On peut retrouver dans ces quelques histoires, qu'on peut qualifier de nouvelles, un parfum de la rêverie initiée par Rodolphe dans certains de ses autres titres comme L'Autre Monde par exemple. Ici le lecteur suit le narrateur dans un parcours de la côte maritime d'un bout de terrain vraisemblablement imaginaire. On peut alors à chaque lieu nous laisser conter une petite histoire, véridique ou légendaire. Tel cet homme qui en hommage à ses trois oncles sculpta une locomotive à même la falaise ou cette femme qui désira telle une pharaonne que ses servants la suivent dans la mort et qu'on détruise tous ses biens par le feu. Le dessin est assez réussi, dans un style réaliste appréciable. Dommage que cela soit si court tant on aimerait avoir plus à lire de l'imagination de ce scénariste.

30/09/2007 (modifier)