Jo, Zette et Jocko

Note: 2.45/5
(2.45/5 pour 31 avis)

Jo, Zette et Jocko, le plus malin des singes et compagnon de toutes les aventures fantastiques de ce petit garçon et de cette fille, un trio inséparable qui vit des aventures exotiques.


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Ecole Estienne Paris Journal Tintin Les Singes Ligne Claire

Jo, Zette et Jocko, le plus malin des singes et compagnon de toutes les aventures fantastiques de ce petit garçon et de cette fille, un trio inséparable qui vit des aventures exotiques. . .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1951
Statut histoire Une histoire par tome 5 tomes parus
Couverture de la série Jo, Zette et Jocko
Les notes (31)
Cliquez pour lire les avis

24/02/2002 | Téo
Modifier


Par GEORGES
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

désolé pour les "Bofs" mais un double plaisir pour moi car c'est mon enfance de rêve de vitesse et de record..et puis cette retrouvaille car cette voiture ressemble ( de loin ) à la Voisin type C6 record de vitesse à Montlhery qui a été restauré récemment par un ami...

02/10/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Cette série me paraît franchement désuète. J’ai eu l’occasion de lire tous les albums en bibliothèque, étant gamin, et ils ne m’avaient pas franchement marqué. Je viens de relire les quatre premiers albums, et le moins que je puisse dire, c’est que ça confirme que ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Je trouve d’ailleurs qu’il ne doit plus y avoir beaucoup de jeunes à y trouver de l’intérêt, et que le nom d’Hergé sur la couverture est peut-être le seul attrait – commercial s’entend – de cette série. Que dire alors ? D’abord que c’est long, lent, très (trop ?) verbeux. Cela manque clairement de dynamisme : je trouve ça vieillot. La narration bien sûr, mais aussi les effets comiques (gags, chutes peu drôles, souvent à base de chocs durant des courses poursuites, le franchement dépassé gag de la peau de banane utilisé plusieurs fois !...). Les intrigues sont donc poussives, et aussi souvent hautement improbables, les gamins Jo et Zette étant les pendants de Tintin (comme Jocko est une sorte de Milou simiesque), puisque à la fois invulnérables, honnêtes et toujours « du bon côté », prêts à résoudre les enquêtes qui leur tombent dessus. Capables aussi, au débotté, de conduire un char sous-marin, ou un prototype d’avion. Ils déjouent toujours les menées des méchants. A la fois improbable et prévisible. Improbable jusque dans certains détails d’ailleurs (comme cette cure d’amincissement ultra rapide de Jo et Zette en dernière page de l’album « Le Manitoba ne répond plus »). Pour poursuivre sur la comparaison avec Tintin – dont je ne suis pas du tout fan (voir ma critique), on ne trouve ici rien de ce qu’Hergé a pu y mettre pour dynamiser sa série. Ici (dans le diptyque Manitoba/Karamoko), le savant est nettement moins loufoque et sympathique que ne le sera Tournesol. Mais pas de poil à gratter comme le sont Haddock, les Dupon(d/t) ou la Castafiore par exemple. Je suis peut-être un peu dur et ai fait abstraction du temps passé depuis la première publication, mais je ne suis pas fan d'Hergé. Bref, les jeunes générations peuvent sans regret se passer de la lecture de cette série (un emprunt en bibliothèque peut suffire pour confirmer mon avis).

04/01/2015 (modifier)
Par McClure
Note: 2/5

Qu'elles sont difficiles à noter nos séries d'enfance. Lorsque tout jeune on les a découverte, elles avaient le goût de la nouveauté et peu de concurrence pour leur porter préjudice. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Et Jo, Zette et Jocko est peut être une de celles avec Quicke et Flupke qui a le plus morflé avec le temps. C'est vieillot, les histoires et aventures sont peu intéressantes et irréalistes, les personnages sont au mieux fades mais ils me semblent maintenant même agaçants. Le déroulé des aventures est linéaire et sans surprise. Que ça a vieilli. Un des exemples de série qui aura du mal à passer les générations, contrairement à Tintin ou Astérix. Le dessin en ligne claire est typique de cette époque et se démarque également trop peu de Tintin et de Quike du coup on a une impression de série dérivée surfant sur le succès de.... uniquement par le rapprochement graphique.

20/07/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

En lisant certains avis négatifs, je trouve que c'est un peu facile de cracher sur cette série qui à une époque a dû rendre des gosses heureux, surtout quand ce sont des trentenaires ou des quadras qui n'étaient donc pas nés dans les années 50, car il faut se mettre en situation: à cette époque, il n'y avait pas autant de choix en Bd qu'aujourd'hui. Je l'ai découverte dans les années 60, et je me souviens l'avoir bien aimée, même si elle est bien en-dessous de "Tintin". Hergé a conçu cette série en 1936 à la demande du journal Coeurs Vaillants qui voyait en Tintin un personnage sympathique, mais n'ayant pas d'attaches familiales conforme à la ligne éditoriale du dit journal: les jeunes lecteurs devaient suivre un exemple sain. Ainsi naquirent Jo, sa soeur et leur singe gaffeur (qui remplace Milou), Mr et Mme Legrand leurs parents. Ces 2 gamins sont aussi intrépides que Tintin, ils auront peu de personnalité et la bande sera d'une plus grande naïveté. Hergé a avoué s'y être peu intéressée, mais il l'a réalisée seul, sauf pour la dernière conçue bien après la guerre, en 1954 avec la collaboration de Jacques Martin, la Vallée des Cobras; celle-ci est la plus réussie car la plus tintinesque. Les autres aventures (découpées en 2 diptyques lors de l'édition par Casterman) ont vieilli et ne sont plus adaptées à notre époque, parce qu'au contraire de Tintin, la série n'a pas fait l'objet de mises à jour et de modernisations. Sinon, la série est imaginative et possède un charme désuet qui touche aussi les nouvelles générations puisqu'elle est constamment rééditée par Casterman. Ma note tient compte surtout de la qualité de la Vallée des Cobras (qui est un de mes bons souvenirs d'enfant), les autres épisodes en 2 parties peuvent ne pas être achetés, mais agréables à lire.

20/06/2013 (modifier)
Par js
Note: 3/5

(2.5/5) Je suis tombé, par hasard, la semaine dernière, nez-à-nez avec les 5 tomes de Jo, Zette et Jocko bien rangés dans une étagère chez ma grand-mère. J'ai récupéré le tout et me suis mis à les lire doucement avec une certaine nostalgie car j'avais bien aimé ces BD étant jeune. Sans avoir commencé la lecture, la même question que quand j'étais petit : pourquoi Jo, Zette et Jocko ? Bizarre comme noms ? ... Mmmmh, Tintin et Milou, ce n'est pas mieux... Ok tant pis. Après ces réflexions fort intellectuelles, j'ai commencé ma lecture. Le dessin est agréable, un trait simple mais sympathique qui ressemble vraiment à celui de Tintin. Les personnages et les décors se laissent regarder et le tout donne un aspect 'BD enfant' à cette série. Les couleurs n'ont pas trop vieilli, je trouve. Les trois histoires (2 de 2 tomes et 1 d'1 tome -la meilleure des 3- ) se lisent vite (malgré une bonne dose de bulles) et agréablement. J'ai un peu retrouvé mon âme d'enfant en (re)découvrant ces récits : "Woah, ils sont trop forts ces gamins ! Pis, ils ont un singe fortiche !". Cependant, il faut reconnaître que les aventures sont molles et peu crédibles... Les gamins qui conduisent des machines qu'un bac+10 n'arriverait pas à démarrer, qui se baladent en short à -45°C, qui arrêtent des associations de malfaiteurs que la police n'arriverait pas à coincer.... C'est trop exagéré et ces 5 tomes sont plus adaptés pour des enfants (6-10 ans ?). Il faut reconnaître que les dialogues, les transitions au sein du scénario et le côté moral des récits sont parfois fades voire insupportables tellement cela peut être "cul-cul la praline". Jo, Zette et Jocko, une vieille série qui se redécouvre avec plaisir et dont la lecture se révèle être sympathique ; chose paradoxale car l'ensemble n'est pas crédible et les aventures sont plutôt molles, mais ont l'avantage de ne pas prendre la tête.

22/11/2011 (modifier)

Voici des aventures de deux enfants et d’un singe : le tout en 5 tomes répartis en deux diptyques et le tome 5 la vallée des cobras seul. Le dessin montre la plus pure tradition Hergé, vous connaissez Tintin, vous ne serez pas dépaysés ! une ligne claire coloriée de manière simple. Les décors simples donnent un écrin pour des personnages stylisés à l’extrême. A noter l’environnement de la vallée des cobras plus travaillée que les autres récits. Question scénario, les deux diptyques donnent dans le même registre : deux enfants et un singe dans de trépidantes aventures contre des gros méchants au final pas bien malins. Je me souviens avoir aimé ces récits dans mon adolescence sans plus, mais aujourd’hui ils ne m’intéressent plus, le récit trop simpliste ne colle plus à l’univers social qui nous entoure. Cependant il y a une exception : ce tome 5 la vallée des cobras. Ce tome aujourd’hui encore me parait réussi. Mieux que nombre de Tintin, nous trouvons une aventure juste accompagné d’un humour certes un peu potache mais qui détend. Evidemment il ne faut pas chercher crédibilité dans ce récit comme dans toutes les histories où les enfants font les héros, mais ce tome dégage une fraîcheur et un rythme que nombre de BD contemporaines n’ont pas. Un conseil donc lisez la vallée des cobras qui vaut un bon . La série en elle-même ne vaut plus le coup : sans être catastrophique les deux diptyques sont bof. L’achat me parait facultatif, mais je pense que je ferai lire ce tome 5 à mes enfants. Entendons nous : cet avis n’est pas fait avec les yeux d’un lecteur de l’époque : car dans les années où ces tomes sont sortis, ça aurait valu un bon 4 voire 5 pour les cobras ! C’est bien avec les yeux d’un lecteur actuel que je mets 3 sans achat. Il me parait trop délicat de noter une BD en essayant de se mettre dans le contexte de sortie. Oui aujourd’hui les tomes 1 à 4 sentent le vieux, oui il y a bien mieux pour des pré-adolescents, est-ce une raison pour massacrer la BD à posteriori ? Brûler les idoles du passé pour affirmer un présent en manque de reconnaissance ? C’est un peu les impressions en lisant les avis de cette série sur ce site… Au final ces albums ne sont pas si mauvais que ça, et surtout le 5 vaut vraiment la lecture.

07/12/2009 (modifier)
Par Lubaner
Note: 2/5

A savoir tout de même : Hergé n'a jamais accroché à cette série de commande et il l'a abandonnée assez vite, laissant le soin à l'un de ses collaborateurs (Jacques Martin je crois) le soin de la réaliser, même s'il ne la signait pas. Il ne s'agit donc pas vraiment d'une oeuvre d'Hergé, mais plutôt "à la manière de", avec la même technique de dessin, certes, mais sans son génie. Même si les collaborateurs d'Hergé avaient un certain talent, ils n'avaient pas cette façon de transcender la ligne claire (il suffit de regarder la qualité médiocre des tous derniers Tintin où Hergé se fait "déborder" par ses collaborateurs...). Malgré tout, je trouve que "La Vallée des Cobras" n'est pas désagréable à lire.

03/12/2009 (MAJ le 04/12/2009) (modifier)

Une série assez chouette qui mélange aventure, action, et humour à la Hergé. C'est très bon enfant et premier degré. Mais ça se lit assez bien. On garde toujours ce regard amusé devant la candeur des dialogues et des situations, alors qu'arrivé à l'âge adulte, on a laissé notre innocence au pas de la porte et on se souvient comment petit on aurait aimé aussi monter dans cette avion... Un bon souvenir.

13/11/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Dur dur de noter ce genre de bd. Face à la pléthore de la production actuelle, elle ne fait pas le poids. Mais comment seront jugées les bds actuelles dans 60 ans ? Cette bd, je l’ai lue et relue étant enfant. J’avais alors beaucoup apprécié les aventures de Jo, Zette et Jocko. Leurs aventures apportaient un réel dépaysement. Evidemment, à cet âge, je ne me posais pas la question de savoir si ce genre d’aventures était plausible pour des gamins. Un enfant ne s’embarrasse pas de ce genre de considérations et ce n’est pas plus mal. Ca fait longtemps que je n’ai plus ouvert un album de cette série. Mais remise dans son contexte et en souvenir de bons moments passés à me plonger dans ces aventures, je ne peux qu’en conseiller sa lecture aux enfants.

13/11/2009 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Ouh la la la la, mais quelle vendetta sur cette série d'Hergé ! Je veux bien croire que pour des yeux d'adulte du XXIème siècle elle paraisse un peu désuète mais moi, personnellement, j'en garde un bien meilleur souvenir que la majorité de mes lectures de Tintin de la même époque. Je m'identifiais quand même beaucoup mieux à ces enfants qu'au célèbre reporter à la houpette il faut dire… Je l'ai lue enfant sans me préoccuper nullement d'un quelconque aspect "commande d'éditeur" et j'en garde un très bon souvenir. J'hésite à les relire maintenant, de peur d'être déçue mais franchement, et même si on est en face de la bonne vieille famille à l'ancienne, bien caricaturale des années 50 et si, du coup, on peut se demander comment des enfants de cet âge peuvent bien se retrouver mêlés à de pareilles aventures, le cœur-d'enfant-qui-se-cache-dans-le-dedans-de-moi est tout affecté par cette avalanche d'avis négatifs :((

17/02/2009 (modifier)