Contes macabres du Japon

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Les fantômes errent dans le Japon médiéval. La vie de ceux qui les ont rencontrés a totalement changé. Des contes traditionnels asiatiques qui nous plongent dans un imaginaire fascinant.


Folklore asiatique

Le samouraï s'apprête à exécuter la sentence. Le meurtrier mérite son sort et quand on tue, on ne peut qu'être tué en retour. L'assassin est ligoté et à genoux devant son bourreau. Il parle alors et explique qu'il n'y est pour rien dans cette affaire. Il est simplement stupide et ne pouvait donc faire autrement. Il ne se rendait pas compte de l'horreur de son acte. Pour lui, si on tue quelqu'un parce qu'il est stupide, c'est un acte mauvais et également un crime. Il promet donc qu'il n'aura de cesse de se venger après sa mort. Son fantôme hantera tous ses tortionnaires. Les serviteurs sont inquiets car ils savent que le meurtrier dit vrai. Le samouraï lui répond alors de façon étonnante. Il feint de ne pas y croire et que tout cela n'est que de la superstition. Selon lui, sa victime doit lui donner une preuve qu'elle peut vivre après la mort. S'il parvient à mordre la pierre, il pourra réussir à se venger. Le samouraï lui tranche la tête et tout le monde remarque un phénomène incroyable : en roulant, la tête atterrit sur la pierre, bouche ouverte comme si le mort avait mordu le tout. Dès lors, cet événement suscite l'inquiétude et la crainte dans la maison. Tout est prétexte à prendre peur : le bruissement des arbres, l'apparition d'un chat noir... Pour les serviteurs, cela ne fait pas de doute : le fantôme du meurtrier est revenu se venger...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mars 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Contes macabres du Japon
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

23/03/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a de cela une centaine d'année, un écrivain Lafciano Hearn a réunit une selection de contes fantastiques tirés de la tradition japonaise. Les mangakas ont repris six de ces histoires dans une adaptation assez réussie. Il faut dire que cette présente oeuvre a été nominé au Will Eisner Award et a reçu le prix indépendant Publisher Book Awards en 2016. Je dois dire après lecture que c'est plutôt mérité. Certains de ces contes sont très prenants et la chute est vraiment étonnante (notamment pour la première nouvelle intitulée "de la diplomatie"). Ces contes ne sont d'ailleurs pas si macabres que cela mais ils demeurent fantastiques. Je trouve également que la couverture n'est guère représentative mais c'est pour mieux illustrer le masque traditionnel japonais. Au final, des contes exotiques et fascinant qui nous font découvrir tout l'imaginaire de cette merveilleuse culture japonaise. (Avis dédicacé pour mon fils actuellement à Tokyo ;) ).

23/03/2019 (modifier)