Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Oscar

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Oscar n'est pas un menteur, son imagination déborde malgré lui ! Oscar n'est pas orphelin, ses parents sont partis loin en mission secrète ! Oscar n'est pas en fuite, il n'aime pas l'orphelinat et préfère fausser compagnie à Mlle Élise, son éducatrice ! Oscar n'est pas tout seul, Karthoum, le S.D.F., et Roquet, son chien, sont là pour veiller sur lui ! Ensemble, ils transforment chaque jour en une grande aventure !


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Denis Lapière Journal Spirou

Oscar n'est pas un menteur, son imagination déborde malgré lui ! Oscar n'est pas orphelin, ses parents sont partis loin en mission secrète ! Oscar n'est pas en fuite, il n'aime pas l'orphelinat et préfère fausser compagnie à Mlle Élise, son éducatrice ! Oscar n'est pas tout seul, Karthoum, le S.D.F., et Roquet, son chien, sont là pour veiller sur lui ! Ensemble, ils transforment chaque jour en une grande aventure !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2001
Statut histoire Une histoire par tome 7 tomes parus
Couverture de la série Oscar
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

04/09/2007 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Une série jeunesse simple, mais tellement rafraîchissante ! J'ai passé un bon moment de lecture et c'est vraiment une série que je conseille aux jeunes. Le dessin est simple et est facilement lisible pour enfants ce qui le rend très efficace. Les histoires m'ont beaucoup plu avec une bonne dose de sérieux, de tendresse et d'humour. Les personnages récurrents sont attachants et j'aime particulièrement Oscar et l'agent de police qui essaie de l’attraper. Je crois que les meilleurs moments sont ceux où Oscar fait preuve d'imagination en racontant des mensonges incroyables.

12/01/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Voici une très chouette série pour les jeunes. Oscar est un petit héros bien sympathique auquel les enfants n’auront aucune difficulté à s’identifier. Les scénarios de Lapière, s’ils nous livrent des histoires sommes toutes très prévisibles, sont cependant très intéressants du fait que l’auteur n’hésite pas à aborder des thèmes d’actualité, dont, principalement celui de l’immigration. Baigné dans la tolérance et l’humour, cette série, j’en suis sûr, accrochera le jeune lecteur aux baskets de ce petit héros aussi débrouillard que menteur. Le dessin de Christian Durieux se prête bien à la collection. Très lisible et assez rond (surtout dans les premiers tomes), il est facile d’accès et ne devrait rebuter aucun jeune lecteur. La colorisation, sans faire preuve d’originalité, séduira les plus jeunes par sa luminosité. En définitive, si la série peut paraître très naïve à un lecteur expérimenté, elle séduira à coup sûr le lectorat visé. Dans sa catégorie, Oscar, c’est franchement bien ! A offrir à vos enfants.

09/06/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Oscar est une série sympathique à l'image de ce petit garçon fuguard qui embobine son monde en s'inventant des histoires. On s'attache assez rapidement à ce personnage à l'imagination débordante et on suit avec plaisir ses aventures quand il tente d'échapper à son éducatrice Mlle Elise ou encore au gendarme à sa solde. La relation du garçonnet avec un SDF est touchante. La série aborde au fond des problèmes de société tel que le travail clandestin ou encore les sans-papiers pour sensibiliser les jeunes lecteurs. Cette absence de niaiserie est un bon point. Le graphisme est un peu sommaire surtout au niveau des personnages, c'est dommage. Mise à part cela, cette série mérite lecture bien que l'achat ne soit pas indispensable.

18/10/2008 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Oscar ?... c'est un ch'tit gamin des rues déluré, à l'imagination débordante. Ne lui dites pas qu'il n'a pas de parents : son papa est en mission permanente dans l'espace, où il surveille notre planète de son satellite. Sa maman ?... elle fait le tour du monde en 4x4 pour rester en contact avec lui. Un bien brave p'tit gars, bien dans l'air du temps, avec sa casquette de "Yo" mise à l'envers. C'est qu'il y croit, au monde qu'il s'est fabriqué pour fuir son état d'orphelin. Ben oui, car il n'a plus ses parents, notre brave petit... Tout va bien pour lui... enfin, c'est ce qu'il aime se faire croire. Une série qui allie fraîcheur et dynamisme. C'est tout simple et ça se lit sans (trop) se poser de questions. On aimerait bien parfois être à ses côtés pour lui dire "fais pas ci" ou "fais cela". Mais, de toute façon, Oscar n'écouterait pas. Il est libre, lui. De chouettes histoires, un dessin clair, attachant, le tout pour une série (un peu comme celle de Jojo) dans un style qui change un peu des Titeuf et autres Kid Paddle (que j'aime beaucoup aussi). Joli. Vraiment.

09/11/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Profitant de la parution du tome 6, Dupuis a décidé de reclasser la série Oscar dans sa nouvelle collection Punaise destinée aux lecteurs de 6 à 9 ans et de rééditer les tomes plus anciens. Grand bien leur en fasse car Oscar est une série sympathique qui y trouve tout à fait sa place. Christian Durieux est au dessin. Son trait va évoluer au fil des tomes. D'un style au départ très approchant de celui de Dupuy-Berbérian -qui est devenu un classique désormais-, il va prendre de la personnalité, s'arrondir et l'encrage s'épaissir au fil des albums. J'avoue garder une meilleure sensibilité pour les premiers albums et leurs personnages aux aspects un petit peu moins caricaturaux et plus différenciés. Mais le dessin reste maîtrisé et sympathique de bout en bout. Le scénario m'a surtout plu par l'originalité et le tempérament des personnages. Le couple Karthoum-Oscar est rafraîchissant et plaisant. Oscar est un gosse des rues volontaire, ayant fugué son internat, gentil mais menteur, disposant d'une imagination débordante lui permettant d'inventer de nouveaux bobards et de nouvelles histoires en permanence. Quant à Karthoum, c'est un SDF d'origine probablement Algérienne, doux et débrouillard, bien décidé à aider son jeune ami et protégé. Les autres personnages sont également souvent bien trouvés et attachants. Je regrette cependant l'aspect caricatural et superficiel que prennent certains personnages comme Mlle Elise dans les tomes plus récents. Les aventures qu'ils vivent ne sont pas très originales mais elles sont suffisamment bien construites et avec juste ce qu'il faut de complexité et de réalisme pour intéresser aussi bien le lecteur adulte qu'enfantin. En outre, chaque album permet de découvrir quelques-unes des nouvelles histoires rocambolesques imaginées par Oscar pour se sortir de tel ou tel mauvais pas. Sympathique et parfois touchante, voilà ce que je pense de cette série qui plaira peut-être un peu plus aux enfants qu'aux adultes mais qui se lit tout de même avec plaisir.

04/09/2007 (modifier)