Longueurs et retranchements

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Mahler exploite le thème éculé de l'écrivain présentant son manuscrit à l'éditeur...


BD minimaliste Patte de Mouche Romanciers et Monde littéraire

Mahler exploite le thème éculé de l'écrivain présentant son manuscrit à l'éditeur... . .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Avril 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Longueurs et retranchements
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

24/07/2007 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, c’est sûr, on peut ne pas aimer et vouloir crier au scandale, à l’escroquerie, pour cet opuscule de Mahler que publie L’Association. En effet, ça se lit en une minute ! Il n’y a que très peu de – courts – dialogues, et au niveau graphisme, Mahler se « contente » de reproduire une centaine de fois le dessin (ultra minimaliste) déjà présent en couverture… Mais je suis prêt à laisser de côté tout cela, quand la collection Patte de mouche publie des plaquettes qui me touchent. Ce qui est le cas ici. Mahler réussit en effet, avec une économie de moyens et un bout d’idée à la limite de l’absurde, à rendre « intéressante » cette histoire d’auteur cherchant à convaincre un éditeur de le publier. Pas un chef d’œuvre, mais en tout cas une lecture que je vous recommande vraiment. C’est d’ailleurs le tour de force de rendre intéressante une histoire bâtie à partir de rien qui me fait attribuer à cette plaquette 4 étoiles (note réelle 3,5/5).

12/01/2014 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après un très décevant Planète Kratochvil, je retrouve le Mahler que j'apprécie. Au delà du dessin simpliste mais reconnaissable entre mille, ce one shot offre un excellent moment de lecture. Le scénario est réfléchi et l'auteur joue avec son média. L'histoire réunit deux personnages : l'auteur et l'éditeur. Ils discutent des évolutions à apporter à des projets : allonger et raccourcir les récits : d'où le titre. Le dialogue est fin et marrant. J'ai aimé l'utilisation à répétition de cases muettes identiques pour étayer le discours. Il y a un petit côté Oubapo dans cet exercice. Cette BD est idéale pour découvrir Mahler et s'habituer à ses codes graphiques.

07/07/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette Patte de Mouche est une agréable lecture tout simplement parce qu'elle est drôle. Graphiquement, Mahler use de la technique de l'itération iconique : la même image répétée 6 fois par page sur toutes les pages. Eh bien figurez-vous que ça marche tellement bien que je ne m'en suis rendu compte qu'au bout de plusieurs pages. Il faut dire que le contexte s'y prête assez facilement puisqu'il s'agit d'un dialogue de 2 personnes face à face et que le dessin est relativement minimaliste. Mais en début de lecture, j'ai vraiment eu l'impression que l'image était différente, que l'éditeur tournait les pages du livre, etc. Amusant et efficace. Quant au récit, c'est celui assez cliché de l'auteur qui présente son manuscrit à son éditeur. Mais à nouveau Mahler joue sur son itération iconique pour donner des notions de longueurs au dialogue, de longs silences, silences qui répondent bien évidemment au contenu du dialogue abordant les longueurs et la concision de l'oeuvre écrite. C'est drôle, bien vu, bien construit, efficace et je me suis plutôt bien marré à la lecture de ce sympathique album sans prétention.

24/07/2007 (modifier)