Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Au Coeur de l'Empire - L'Héritage de Luther Arkwright (Heart of Empire: The Legacy of Luther Arkwright)

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Ecrite et dessinée plus de vingt ans aprés Les Aventures de Luther Arkwright, Au Coeur de l'Empire, en est sa digne suite.


Auteurs britanniques Dark Horse Comics Vatican

Luther Arkwright est devenu une légende. La reine Anne règne désormais sur l'Empire Britannique qu'elle gouverne d'une main gantée de fer. L'empire semble prospère et ne cesse de grandir. Mais des forces obscures s'agitent... Le Vatican aujourd'hui déchu de son pouvoir nourrit une rancoeur farouche vis-à vis de la reine et envoie un de ses plus dangereux agents, un émissaire chargé de la tuer. Dans le même temps les militaires complotent dans l'ombre, et les niveleurs, adeptes de la démocraties, veulent faire entendre leurs voix dans les rues. Au milieu de tout ces troubles, deux journalistes américains enquètent. Quand à la fille de la reine Anne, Victoria, fascinée par Luther Arkwright, elle tente de trouver quel rôle elle doit jouer dans ce monde

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Janvier 2007
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Au Coeur de l'Empire - L'Héritage de Luther Arkwright
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/06/2007 | JJJ
Modifier


Par JJJ
Note: 4/5

Bien qu'étant une nouvelle série, Au Coeur de l'Empire est la suite de Les Aventures de Luther Arkwright. Autant dire tout de suite qu'il est inutile d'espérer l'apprécier à sa juste valeur sans avoir lu Les Aventures de Luther Arkwright. Voilà un point important que je souhaitais très vite éclaircir avant d'entrer dans le vif du sujet. Et pour que l'on me comprenne mieux je vais un peu parler de Luther Arkwright, la BD originelle. Les Aventures de Luther Arkwright est un chef-d'oeuvre absolu que tout fan de SF se doit d'avoir lu au moins une fois. Avec son multivers riche, ses dessins en noir et blanc d'une beauté et d'une profondeur sans équivalent et son histoire d'un niveau d'intelligence rare - La liste n'est pas exhaustive - cette BD reste toujours aussi fascinante presque trente ans après sa parution. Et n'ayez pas peur d'être perdu durant les cinquante premières pages, le plaisir de lecture est parfois à ce prix. Pour conclure avec Les Aventures de Luther Arkwright, je précise que l'oeuvre est bien entendu totalement indépendante et complète, elle n'avait pas besoin d'un supplément ou d'une suite pour être totalement aboutie. Dans ces conditions, il est bien entendu tentant pour moi de dire que Au Coeur de l'Empire risque de ne pas être à la hauteur, que Bryan Talbot en réalisant cette suite a pris un risque... Et bien non, sans atteindre le niveau de son illustre prédécesseur Luther Arkwright, Au Coeur de l'Empire ne déçoit pas. Bryan Talbot est un excellent dessinateur, il n'y a qu'à voir un Batman illustré par ses soins pour très vite s'en convaincre. Les dessins de Au Coeur de l'Empire sont d'une beauté à la hauteur du talent de l'artiste, c'est élégant, très recherché, très détaillé. En ce qui concerne le style, c'est très proche de l'univers fantaisiste aux touches steampunk qu'avait créé Bryan Talbot pour Luther Arkwright. Il y a néanmoins une nouveauté majeure, c'est la couleur. Si la couleur apporte une certaine clarté à l'ensemble, le sens du détail de Bryan Talbot semble en revanche en pâtir un peu, l'effet vertigineux provoqué par le magnifique noir et blanc de Luther ne se fait pas sentir ici. Rien de grave cependant, on est bien loin d'une déception, certaines planches sont de purs délires de représentation baroque, un vrai bonheur. Quand à l'intrigue, elle avance déjà beaucoup dans ce premier tome, l'univers est déjà installé depuis Les Aventures de Luther Arkwright et si les règles régissant ce monde ont un peu changé, on reste tout de même en terrain connu. Le scénario s'annonce solide et parfaitement construit, inutile d'attendre un tome supplémentaire pour en être convaincu, de même manière qu'il est inutile d'espérer atteindre les sommets de la série des origines. L'histoire s'annonce, moins riche, moins fouillée, moins verbeuse aussi... Bryan Talbot laisse de côté certains de ses délires mystiques sans pour autant devenir complètement rationnel mais cela reste de haut niveau, la magie opère toujours. Au Coeur de l'Empire est une excellente BD, qui ne souffre de défauts que si l'on la compare à la série de laquelle elle découle. En même temps (j'insiste!) il est difficile l'aborder sans connaître Les Aventures de Luther Arkwright. Dans cet album vous aurez le plaisir de découvrir un bonus des plus agréables, une introduction totalement décalée et déjantée concoctée par l'éditeur et présentant l'auteur, l'exercice est assez réussi à mes yeux pour mériter d'être souligné. A lire. JJJ

09/06/2007 (modifier)