Le jour où... (1987-2007, France Info 20 ans d'actualité)

Note: 3.86/5
(3.86/5 pour 7 avis)

Fidèle partenaire des rencontres, France Info fête ses 20 ans en 2007. Un anniversaire que la radio d’information continue marque par la publication d’une bande dessinée ambitieuse : « Le jour où… » aux éditions Futuropolis, 2007.


Collectif Documentaires Nouveau Futuropolis One-shots, le best-of

Fidèle partenaire des rencontres, France Info fête ses 20 ans en 2007. Un anniversaire que la radio d’information continue marque par la publication d’une bande dessinée ambitieuse : « Le jour où… » aux éditions Futuropolis, 2007. On y retrouve 20 événements qui ont marqué l’actualité et sur lesquels se sont penchés une trentaine d’auteurs dont les œuvres témoignent d’un vif intérêt pour la marche du monde. BD À BASTIA propose l’ensemble de ce travail au travers d’une grande exposition et y accueille Christophe Dabitch, Jean-Claude Denis, Jean-Denis Pendanx, David Prudhomme, Étienne Davodeau, Rabaté, David B., Jacques Ferrandez et Christin.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Mars 2007
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Le jour où... (1987-2007, France Info 20 ans d'actualité)
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

22/03/2007 | herve
Modifier


Par bb
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

20 ans pour la première édition, 25 ans pour la seconde d'actualités retracées par des auteurs de BD dessinée qui, chacun, décortique un événement. Si le dessin de tous les auteurs ne me plaît pas nécessairement, le choix de laisser chacun Enorme coup de coeur, par exemple, pour la manière dont Etienne Davodeau traite de la tempête du 26 décembre 1999. Insérée entre plusieurs événements très lourds pour lesquels j'attendais de lire avec impatience le rendu en BD (guerre du Kosovo, attentats du 11 septembre 2001 - j'aime tout particulièrement le travail de Pierre Christin et Guillaume Martinez pour ceux-ci), elle m'a surprise dans le bon sens : une BD courte, pleine de poésie, avec un décalage parfaitement maîtrisé entre un "poème amoureux" au vent narratif et la tempête dessinée. Fan de cet auteur, il m'a surprise par cette BD sur la tempête, une vraie réussite. D'autres coups de coeur parsèment la lecture. On retrouve le style de Joe Sacco dans son traitement de la torture pratiquée en Afghanistan et en Irak par l'armée étasunienne, ou celui de Guy Delisle pour le massacre de la place Tienanmen. On se surprend à découvrir d'autres facettes d'auteurs que l'on connaît bien (le duo Kris/Thierry Martin par exemple - je connais surtout les BD du premier - à propos de la libération de Mandela, qui fait un choix particulièrement plaisant de la répétition d'une case, qui rythme la BD ; ou Jacques Ferrandez qui a déjà traité de la Bosnie-Herzégovine par ses carnets dessinés - Les Tramways de Sarajevo -, mais qui s'empare ici de la ville de Sarajevo à la manière de ses Carnets d'Orient, mêlant ses deux types de production). On découvre, enfin, certains auteurs dont on se dit toujours "un jour, lui, je lirais ces BD", mais pour lesquels on ne prend pas le temps. Si j'ai moins, par goûts personnels, accroché avec certaines BD (je n'ai pas trop adhéré à la première lecture à la proposition de Blutch à propos de la mort de Lady Di, mais une relecture m'a rendue moins dure - cela n'en fait pas pour autant mon coup de coeur, mais c'est assez subjectif, comme toute lecture de BD !), le tout m'a séduit : je n'y cherchais pas une cohérence particulière. Au contraire, je trouve plaisant que plusieurs auteurs traitent à leur manière, avec leur dessin, avec leur manière de faire de la BD (de fiction ou de non-fiction) de ces différents événements. Le tout est très séduisant, un collectif qui me semble à mettre dans toutes les mains.

05/05/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Etant un fidèle auditeur de France Info, je trouvais que le concept était très intéressant que celui de demander à un auteur différent de commenter les 20 faits marquants de ces 20 dernières années. Les sujets choisis reflètent bien les principaux évènements: je ne conteste pas le choix. Cependant, il y a dans le traitement de ces faits d'actualité un profond décalage ce qui est normal direz-vous puisque différents dessinateurs se succèdent avec leur propre style. Pourtant, au final, cette lecture s'est révélée un peu décevante. Le manque d'homogénéisation et le loupage de sujets de la part de certains auteurs auront emporté ma conviction. Le tout se révèle être une somme incompréhensible résultant d'un postulat tout à fait artificiel. Dommage car cela avait pourtant très bien commencé car la première histoire est tout à fait exceptionnelle. Cependant, une relecture de cet ouvrage me permet désormais de rehausser ma note bénéficiant d'une certaine expérience en la matière. Pourquoi ce changement soudain ? L'ensemble demeure tout de même passable donc avec une note moyenne. Il faut bien marquer une différence avec des autres oeuvres "bôf bôf". Et puis, à l'époque de l'écriture de cet avis, je n'étais pas encore habitué au collectif d'auteurs. J'ai vu qu'on pouvait faire beaucoup moins bien ce qui relativise. Pour l'achat, il ne faudra tout de même pas trop m'en demander !

28/07/2007 (MAJ le 21/08/2010) (modifier)
Par Aramantes
Note: 4/5

Intéressant, et d'une fluidité très agréable, la lecture est facile. J’ai beaucoup aimé ce rappel des actualités qui ont marqué cette période ; la variété des dessinateurs permet d'ajouter à la lecture des événements. Chacun aborde l'actualité choisie selon un angle qui lui est propre et on a d'agréables surprises. La gravité de certains faits est respectée et nous sensibilise sans moraliser. Le lecteur est devant une actualité et chacun aura un événement qui le touche plus que ce soit léger comme la victoire des bleus en 1998, triste comme la tempête de 99, avec une "happy end" pour l'élection de Nelson Mandela, grave comme Tienanmen, carrément horrible comme les charniers au Kosovo. Ce dernier reportage est traité en photos, et montre réellement des horreurs pas toujours faciles à voir. Des histoires courtes mais parfois pleines de souvenirs…

21/09/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Difficile de juger cet ouvrage qui ressemble à un catalogue Futuropolis. J'aime beaucoup cet éditeur mais l'exercice, ambitieux au demeurant, manque un peu de cohésion. Mis à part l'idée de base, il y a 20 faits d'actualité traités par 20 auteurs ou duos d'auteurs tous différents. Le rendu est inégal car chaque approche scénaristique plait ou non, et le dessin reste une affaire de goûts. C'est intéressant à lire mais je n'investirai pas personnellement sur cette BD conceptuelle de plus de 200 pages et donc avec un prix en conséquence : 25 euros. J'ai découvert certains auteurs auxquels je prêterai mon attention dans l'avenir. Je salue tout de même l'initiative qui touchera certainement d'autres personnes. 21/9/2009 : ayant moi-même investi, je ne peux que la conseiller :) J'ai évolué dans mes goûts et aujourd'hui je plébiscite ces ouvrages riches et intelligents. Je passe également la note à 4/5 car elle correspond au nouveau ressenti.

03/03/2008 (modifier)
Par Marie M
Note: 4/5

France info fête ses 20 ans et pour ce si bel âge, la station de radio s’offre un livre anniversaire sur mesure, réalisé par une multitude d’auteurs de renom, eux mêmes traitant un fait de société marquant s’étant produit durant ces 20 dernières années. L’idée est intéressante et dans cette période folle de course à l’info où tout et n’importe quoi se dit, on est heureux de pouvoir se poser et lire, tranquillement, une partie de notre Histoire, sans polémique et sans conflit. Là, il s’agit de rester bien calé au fond d’un fauteuil (le livre est gros et lourd) et de se laisser envahir par les différentes émotions si bien partagées par les auteurs. Au cœur de ce team, les auteurs accueillent quelques petits nouveaux au talent déjà reconnu tels que Simon Hureau découvert par Ego comme X avec la publication de son « Palace » - extraordinaire pavé sur son voyage au Cambodge – ou encore des jeunes auteurs tout récemment propulsés par Futuropolis dans le sillage d’un scénariste ayant déjà publié. Les récits sont courts, clairs et très significatifs d’un monde en difficulté. L’un d’entre eux, réalisé par le photographe décédé depuis Didier Lefèvre, est pour ainsi dire insoutenable. E. Guibert, l’introduit avec un dessin le mettant en scène et conclut sur un dessin vidé de sa présence. Les photos de Didier sont terribles voire insoutenables et la présence de cet homme dans ce livre n’a rien d’anecdotique. C’est avec un grand malaise, et une vraie douleur que je termine ce « Ljubeniq ». Ceci dit, tous les récits ont une puissance assez étonnante alors pour balayer rapidement de façon totalement sélective et forcément injuste, je dirais que certaines cases sont plus glaciales encore que d’autres comme celle de la page 146 (Martinez), la 4ème case de la page 156 (Rabaté), que des auteurs comme Stassen et Masson vont à l’essentiel, que Blutch laisse encore une fois libre cours à une interprétation de haut vol à couper le souffle, mais finalement tous ont royalement servi la cause de l’information et ajoutent au médium avec beaucoup de naturel et de spontanéité. Ce qu’il ressort de cet exercice collectif est que la bande dessinée n’a jamais été aussi bien reconnue qu’en cette période alors, trêve de réflexion lisons, regardons et remplissons nous de cet art qui nous est si joliment offert. Un mot ? : Essentiel, pour autant qu'on se sente concerné par notre environnement.

06/06/2007 (modifier)

J'écoute France Info depuis près de 20 ans (cela m'aidait à m'endormir plus vite quand j'étais lycéen et je me réveille encore toujours aujourd'hui avec). Ma passion pour la BD a fait que je l'ai acquise dès son annonce sur les ondes. Si je trouve certaines des histoires totalement anecdotiques et sans grand intérêt, la plupart restent quand même très bien racontées et permettent de se replonger dans une époque qui nous paraît parfois bien lointaine (oui, le temps passe vite...). La vision très personnelle des auteurs et l'intensité avec laquelle ils racontent ces événements marquants sont tantôt touchantes, parfois juste amères, ou tout simplement belles. Je ne suis pas un fan de tous les dessinateurs présents (loin de là), mais le côté touchant de l'ensemble m'a vraiment plu. Par contre, je dois reconnaître que si je n'avais pas été un assidu de la radio concernée, je n'aurais sans doute pas jeté le moindre coup d'oeil à ce livre. Ce n'est pas vraiment un coup de coeur en ce qui me concerne, juste une oeuvre qui m'a replongé quelques temps dans le passé, via une de mes plus fortes passions, la BD.

27/03/2007 (modifier)
Par herve
Note: 4/5
L'avatar du posteur herve

C'est sur une idée assez originale que Futuropolis associé à l'occasion à France Info que repose cette bande dessinée : mettre en image les grands évènements depuis 1987. Si le choix est forcément discutable, les auteurs s'en sortent très bien. J'ai même eu l'agréable surprise de comprendre enfin, une histoire illustrée par Blutch. :) Plus sérieusement, l'aventure de la Fatwa lancée sur Salman Rushdie, illustrée par David B. m'a vraiment bluffé ! Il est vraiment fort. Autres moments particulièrement réussis : le 11 septembre, la canicule, et la place Tienanmen. Par contre, j'ai été un peu moins réceptif au récit sur Florence Aubenas ou encore sur Maud Fontenoy. Habituellement, j'évite les bd de compilations d'auteurs différents (genre les chansons de Truc illustrées par X auteurs), mais là, c'est vraiment une façon originale de revisiter l'info. J'ajoute que cette bande dessinée comprend un CD retraçant 20 ans d'actualité.

22/03/2007 (modifier)