Death Note

Note: 3.34/5
(3.34/5 pour 38 avis)

Si vous aviez le pouvoir de tuer rien qu'en écrivant un nom, feriez-vous le bien ou le mal ?


BDs adaptées en film Jeux mortels La Mort Mind games Shonen Shueisha

Dans l'au-delà, Ryûk, un dieu de la mort, décide par jeu d'abandonner sur Terre son Death Note, carnet qu'il utilise pour mettre fin à la vie des simples mortels. Light, jeune lycéen surdoué, met la main sur ce carnet et va en découvrir les terribles pouvoirs : quiconque a son nom écrit dans le Death Note meurt presque instantanément. Pour ce fils d'inspecteur haïssant le monde corrompu contemporain, quel beau cadeau que celui-là ! Le destin est en marche ! Avec ce Death Note, Light va entamer un processus d'éradication du Mal et exécuter les criminels du pays. Alertés par ces trop nombreuses morts suspectes, les autorités sont aux abois et un jeu macabre débute entre Light et L, un mystérieux enquêteur de génie. Light perdra-t-il de vue son noble but ? Ou sa vie ? (texte : Kana)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2007
Statut histoire Série terminée (1er cycle : tomes 1 à 7; 2eme cycle : tomes 8 à 12) 13 tomes parus
Couverture de la série Death Note
Les notes (38)
Cliquez pour lire les avis

04/02/2007 | Spooky
Modifier


Par Gaendoul
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaendoul

MAJ : Je baisse la note d'une étoile car la série est tout de même nettement mieux en anime qu'en manga (beaucoup de dialogues et une mise en page relativement peu dynamique). Que dire? LE manga du moment, incontournable, et vraiment très bien mené... Le dessin est très bon, le design également et l'histoire est un quasi sans fautes (je dis quasi car il y a un ralentissement un peu gênant à un moment, mais ça repart ensuite de plus belle). Bref, à lire absolument, et à acheter pour pouvoir le relire à loisir ! Et pour ceux qui douteraient de la longueur de la série : croyez-moi, vous n'avez encore rien vu ;)

05/04/2007 (MAJ le 16/11/2018) (modifier)
Par Thobias
Note: 4/5

Un manga que j'adore même si je la préfère en anime. L'idée de départ est bien trouvée et est particulièrement développée. Même si je préfère la première partie avec L j'apprécie l'ensemble de cette série. Le personnage de L est particulièrement fascinant et on est pris jusqu'au bout dans son duel avec Kira. Certains personnages comme Misa Misa sont agaçants, c'est vrai, mais ça reste quand même supportable. Le dessin est de bonne qualité même si ce n'est pas du niveau de Berserk par exemple. Je conseille davantage la série animée qui est sublime ou le téléchargement de ce manga avec une traduction faite par une team de fan car la traduction française disponible dans le commerce est complètement nulle, archi-américanisée, un peu comme Yu-Gi-Oh ! (par exemple Raito s'appelle maintenant Light).

24/05/2014 (modifier)

Death note a été une bonne surprise pour moi. J'ai acheté le premier tome pour "tester" et en fin de compte je les ai tous chez moi. Thriller psychologique et machiavélisme morbide se jouent entre 2 intelligences estudiantines. L (et ses successeurs) et Light font une partie d'échec stressante, nerveuse et avec de multiples rebondissements. Tour à tour ils se manipulent et poussent leur réflexion dans leurs derniers retranchements. J'ai lu la "black" édition qui donne encore un peu plus de profondeur à la noirceur de l'histoire : qui a le droit de tuer qui sous prétexte de créer un monde idéal sans crime ? Kira et la police veulent la même chose mais les moyens pour y arriver sont différents, l'un tue manipule et abuse de la confiance des autres; tandis que l'autre reste dans les clous de la loi. Au moment où la partie va se terminer, un pat s'annonce clairement avec beaucoup de sang à la clef. Mais c'était sans oublier les dieux de la mort, leur instabilité psychologique et la fin de leur partie à eux. Cette fin, bien que logique et annoncée depuis le début du premier tome, a réussi à me surprendre et à me faire penser que la manipulation n'était pas qu'entre les personnages de l'histoire mais était celle du lecteur aussi. Bravo !

25/03/2014 (modifier)
Par PomPom
Note: 2/5

Le thème de Death Note et l'idée de départ sont vraiment excellents. La sanction du « juste », le sujet souvent tabou de la sentence/peine de mort... Maintenant, on est dans les archétypes du Shonen. L'ado de 17ans beau-gosse et surdoué, le génie qui commande la CIA derrière son ordinateur, la petite amie en mini-jupe amoureuse avant même le premier, tout se passe évidemment au Japon dans une périphérie de 10km... J'ai personnellement abandonné après la phase de « prison volontaire », clôturée par « j'ai fait construire un building pour l'enquête en 1 mois ». Dommage.

18/07/2013 (modifier)
Par zébu
Note: 3/5

Après la lecture de l'intégralité de la série. Ce manga démarre sur une idée de base assez sympa ; celle d'un étudiant surdoué qui trouve par hasard un cahier ayant le pouvoir de tuer n'importe qui simplement en écrivant son nom sur une page de ce cahier. Bientôt il se sent investi d'une mission, celle de tuer tous les criminels de façon à créer un monde sans crime ni violence. Pour se faire il prend le pseudonyme de Kira et commence ses exécutions arbitraires ; mais ce nouveau pouvoir le pousse de plus en plus à se prendre pour un dieu. Évidemment la police qui le considère comme un fou dangereux ne l'entend pas de cette oreille et tente par tous les moyens de l’arrêter ; elle est aidée dans cette tâche par le plus grand détective du monde dénommé L. Commence alors une partie d'échec mortelle entre les deux principaux protagonistes qui vont rivaliser d'ingéniosité afin de démasquer l'identité secrète de leur adversaire respectif. C'est une série fantastique doublée d'un thriller psychologique haletant avec un scénario très bien écrit comportant beaucoup de rebondissements et de retournements de situation ; du moins cette affirmation est valable pour le premier cycle. De plus elle comporte deux personnages principaux très intelligents, manipulateurs, machiavéliques, charismatiques et possédant un sens de l'analyse poussé à l’extrême ; surtout concernant le héros, le genre de personnage que l'on aime détester. Puis arrive le second cycle, bien moins bon que le premier ; le héros perd de son charisme pour devenir une sorte de psychopathe s'enfonçant de plus en plus dans la folie, le personnage de Missa est encore plus énervant et les adversaires de Kira ne sont qu'une pâle copie de L. De plus le scénario reprend à peu près les même ficelles que celles du premier cycle, d'où l'impression de déjà vu et d'une série qui se prolonge uniquement dans un but commercial, mais surtout la dérive de l'histoire casse presque complètement tout ce qui a été mis en place avant. Enfin cette série pose aussi une question d'éthique évidente qui entraîne inexorablement le lecteur à choisir un camp. Imaginez un monde débarrassé de toute violence grâce à un seul homme à la fois juge et bourreau. Cautionneriez vous cette utopie pacifiste à la merci de la folie d'une seule et même personne ? Bref, globalement je me range du coté de l'avis général ; à savoir que cette série est un thriller psychologique haletant qui ne vaut le coup d'oeil que pour son premier cycle, le second étant plus que dispensable.

04/05/2013 (modifier)
Par yatz
Note: 3/5

Death Note ou "Le Manga du moment" selon beaucoup. J'ai été totalement conquis par le premier arc. Les premiers tomes s’enchaînent à une vitesse folle, l'histoire se lisant très bien et le dessin magnifique (j'admire beaucoup Obata que ce soit ici, dans Hikaru no Go ou dans Bakuman). Le suspense est vraiment là tout le long jusqu’à la fin du tome 7 qui est tout de même assez étrange. Le deuxième arc est inutile, c'est la même chose avec des héros encore plus jeunes et encore plus intelligents mais moins charismatiques. Pour finir le 13e tome est complètement inutile, surtout ne l'achetez pas, il n'y a rien de réellement intéressant dedans. Je vous conseille l'achat des tomes 1 à 7 pour le reste... Yatz

10/09/2012 (modifier)
Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Death Note, c'est un manga qui réussi à se perdre en douze tomes .... A la base, Death Note a pas mal de bons atouts, déjà avec le dessin, qui est plaisant à regarder, même si il faut apprécier le look de certains personnages (les dieux de la mort notamment), ainsi que l'idée du Death Note, les premières réflexions de Light ... D'ailleurs le premier tome est vraiment bien fait et met l'eau à la bouche pour le reste. Et c'est là que le bat blesse grandement en fait. Car au fil des tomes, l'histoire perd de la qualité je trouve : l'apparition de Misa, avec son look et sa ... "stupidité", de Rem, de Matsuda qui ne sert à rien les trois quarts du temps ... Et puis des ficelles parfois grosses, comme la voleuse (Wedy) qui rentre partout sans problème. C'est un détail, mais à la relecture ça coince. Pour moi, le gros souci vient surtout du tome 7 et du second cycle : on reprend la même sauce avec des personnages plus du tout charismatiques (Light devient vraiment insupportable et Mello/Near sont des pâles copies de L), des passages parfois inutiles, des rebondissements qui ralentissent, et surtout une accumulation des règles d'utilisation du Death note qui finalement deviennent chiantes et compliquent tout. Il faut parfois plusieurs relectures en arrière pour comprendre comment ça fonctionne. Dans l'ensemble, le départ était excellent, et promettait beaucoup, mais la suite ne confirme pas le premier tome, avec finalement un dénouement certes bien vu mais qu'on sent venir de loin. Pour moi l'achat n'est pas conseillé, mais je pense que ca peut se lire. 2,5/5

14/01/2012 (modifier)
Par Pacman
Note: 2/5

Death note, c'est une idée originale déjà un peu tirée par les cheveux, à savoir un dieu de la mort (?) qui confie à un humain le pouvoir de tuer en connaissant le nom et le visage de la victime. Ensuite, ce n'est que variation sur le thème : que faire d'un tel pouvoir ? On retrouve également les principales caractéristiques du manga/shonen : héros au dessus de la masse, invraisemblances, répétitions, pages remplies de textes hors bulles, lycéenne en petite culotte, expressions exagérées, etc. Malgré ces quelques lourdeurs, la lecture reste prenante quoiqu'un peu fastidieuse par moment. Ce qui m'a le plus lassé, c'est l'aspect "je sais que tu sais que je pourrais penser que tu sais ce que je pense, je vais donc faire le contraire de ce que je pensais faire, à moins que etc". Sinon, au final, ce n'est pas déplaisant, à lire pour se divertir.

13/06/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

La question de fond que pose « Death Note » est vraiment très intéressante : a-t-on le droit de tuer les criminels ? En tant que praticien du droit pénal, entre autres, cette question me concerne tout particulièrement. En effet, depuis maintenant plusieurs dizaines d'années, les spécialistes du droit pénal se demandent comment faire pour empêcher la récidive. Faut-il punir fortement et faire des exemples ou au contraire être plus souple et ne plus couper les criminels de la société ? Très vaste question qui divise toutes les personnes à qui on la pose. Avec « Death Note », vous pouvez choisir votre camp : celui de Light qui décide de tuer systématiquement tous les auteurs de crimes graves (viols, meurtres, etc.) où celui de L et de la police qui veulent l'empêcher d'agir puisqu'en tuant les criminels, Light en devient un également. Décider de la mort de son prochain est un pouvoir immense qui rapproche l'homme de Dieu. Light a-t-il raison de se prendre pour un Dieu ? Quels sont les risques de dérives ? Quand j’ai découvert « Death Note » avec les trois premiers tomes, cela a été une vraie claque. Le dessin tout d'abord est vraiment très bon et plus fin que d’habitude. Les personnages ont tous des caractéristiques physiques bien distinctes et sont tous très réussis. Le scénario est absolument génial. Tout va à une vitesse d'enfer avec des rebondissements imprévisibles et un très gros suspense. Le bras de fer entre Light, propriétaire du Death Note, et L le détective de génie est haletant. Les auteurs font preuve d'une intelligence scénaristique incroyable : certaines situations se terminent de façon originale, ce qui donne une grande sensation de fraîcheur et de nouveauté par rapport aux mangas et aux thrillers habituels (cf. la scène du bus ou celle entre Light et la fiancée de Raye Penber). Les personnages principaux sont assez peu nombreux, ce qui permet de mieux s'y retrouver et d'avoir un développement de leur psychologie beaucoup plus approfondi. Light et L sont extrêmement bien pensés. Chacun a sa part de lumière et d'ombre et une intelligence extrême. A mon avis l'un des meilleurs bras de fer de toute la bande dessinée tant il est intense et bien posé. Seulement voilà... passé les quatre premiers tomes, « Death Note » s’essouffle beaucoup, et encore d’avantage dès le second cycle qui démarre au tome 8. L’histoire commence à tourner en rond et les rebondissements ne sont là que pour rallonger un scénario qui m’aurait conquis à 100% s’il avait été limité à cinq tomes. Le scénariste nous embourbe dans des raisonnements sans fin d’enquêteurs peu crédible, par leur jeune âge ainsi que par leur irréelle perspicacité. Si le second cycle ne tourne pas à la mascarade, cela ne passe pas loin. Cette partie de l’aventure est totalement inutile et n’apporte rien de neuf par rapport à la thématique abordée et traitée exhaustivement (selon moi) dans les quelques premiers tomes. Après les trois premiers tomes, j’avais sans hésité mis la note maximale... La suite n’a malheureusement pas su me convaincre autant. La lecture reste sympathique et l’achat peu être conseillé, en tout cas jusqu’au tome sept, grâce à un nombre de tome restreint. Si « Death Note » est une série à découvrir, elle ne se révèle malheureusement pas aussi incroyable que ce que son introduction avait laissé envisager.

17/04/2007 (MAJ le 12/02/2011) (modifier)

Avis après lecture des deux premiers volumes. La nouvelle série du dessinateur de Hikaru no Go ne pouvait que me titiller. Le public visé n'est certainement pas le même : plus adulte, plus noir, Death Note est un thriller qui commence sur les chapeaux de roue. Un jeune homme qui découvre un cahier spécial lui permettant de tuer à loisir toute personne dont il écrit le nom à l'intérieur. Se voulant justicier, il se fait traquer par un autre jeune homme à l'intelligence supérieure désireux d'arrêter cette vague de meurtres. Un redoutable jeu du chat et de la souris s'engage alors, le justicier basculant petit à petit dans le meurtre facile pour échapper au traqueur. L'intrigue avance vite, très vite, les rebondissements sont nombreux et rapportés brillamment. La série complète comportant 12 volumes, on se demande bien comment les auteurs vont faire évoluer l'histoire qui avance déjà à très grande vitesse... Vivement la suite ! Mise à jour du 22/12/2010, après lecture complète de la série. J'avoue que j'ai aimé ma première lecture de l'intégralité. Aussi bien la première partie que la seconde (souvent décriée pour des raisons obscures à mes yeux). Malgré ce plaisir ressenti, chaque fois que je croise du regard la série sur les rangées de ma bibliothèque, je me demande si je la relirai un jour : j'ai souvenir de ma lecture, mais n'éprouve pas d'envie particulière de reprendre les tomes en main. Pour cette raison (annonciatrice d'une certaine lassitude chez moi), je passe ma note de 4/5 à 3/5.

05/02/2007 (MAJ le 22/12/2010) (modifier)