Biotope

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 24 avis)

Biotope, c’est un peu comme si Shaft partait résoudre les problèmes de la station Solaris.


Coupés du monde... Environnement et écologie Les prix lecteurs BDTheque 2007 Planet Fantasy Poisson Pilote

Trois flics noirs, deux hommes et une femme sont envoyés sur Biotope, une planète écologiquement protégée pour enquêter sur un assassinat. Une fois arrivés à la base, ils sont accueillis par des scientifiques particulièrement peu coopératifs et ont interdiction de sortir pour ne pas risquer de modifier l'écosystème. Commence alors une enquête difficile au milieu d'une base hostile dans une ambiance seventies extrêmement jouissive. . texte : Dargaud

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2007
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Biotope
Les notes (24)
Cliquez pour lire les avis

19/01/2007 | ArzaK
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Mais dites moi c'est que c'est pas mal du tout ce diptyque de Mr Brunö et Mr Appollo. Moi aussi je l'avoue la première fois que j'ai découvert le dessin, j'ai eu un peu de mal, c'est clairement pas mon truc, plus adepte des trucs à la Lauffray, Parnotte et consorts. Mais est ce un trace de génie ? Il se trouve que l'on s'y fait, enfin moi! ce dessin qui peut paraitre simpliste est au final vraiment sympa et plutôt chiadé. Autre chose plaisante c'est que nous sommes ici dans une SF qui ne se prend pas la tête, je veux dire par là qu'il ni a pas besoin ici de faire des références à je ne sais quels grands anciens ou je ne sais quel Deus Ex Machina sorti d'on ne sait ou. Simple vous dis je, le boss a faim, le lichen très peu pour lui et il voudrait fumer sa clope!! Au final un diptyque vraiment sympa et comme l'on dit d'autres posteurs nous aurions aimé passer un peu plus de temps avec cette planète et ces personnages. A lire

13/03/2016 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Pour qui apprécie le coup de crayon de Brunö et son talent pour dégoter des scénarios originaux, alors Biotope scénarisé par son comparse Apollo est également un indispensable. Bien sûr, on retrouve dans ce dyptique tout le charme des productions du duo : un gout pour l’aventure et le dépaysement totale (ici une planète inconnue inhospitalière et végétale), des aventuriers d’ethnies différentes (là une influence policière blacksploitation ) et un humour fin et discret au cœur d’un drame résolument humain dans un environnement de science-fiction). Le premier tome est tout simplement remarquable avec une enquête atypique sur une colonie lointaine. Les interrogations sur les différents suspects garnissent de façon agréable et non linéaire un récit donc l’ambiance reste pesante. Apollo décrit de façon très aisée un quotidien plausible et on s’attache rapidement au Commissaire Toussaint qui dispose du caractère idéal pour évoluer en sa compagnie dans un environnement hostile. Bougon et un rien désabusé, il possède le physique rondouillard d’un bureaucrate mais se révèle plutôt malin et incisif. Il demeure le seul guide d’une époque désormais révolue et se retrouve tel le héros de « Lost in Translation » dans une société qu’il ne comprend plus et dont il doit s’adapter. En filigrane on pourrait presque s’imaginer que Biotope est l’ébauche de ce qui deviendra Commando Colonial dans un tout autre contexte mais il n’en est rien. Il y a suffisamment de personnalité et d’originalité dans ce récit pour passer de la résolution d’un meurtre, début de l’intrigue vers un dépaysement total et une remise en question de tous les enjeux d’origine. Le second tome nous amène complètement hagard vers une autre face de la planète Biotope dont il vaut mieux taire ici les caractéristiques pour préserver un maximum de surprise même s’il reste en deça de son introduction. Comme l’ont déjà signalé mes petits camarades, la fin est abrupte et aurait mérité un troisième tome. On est certes loin de la fin sèche de Inner City Blues mais j’avoue que l’ensemble est si passionnant qu’un peu de rab n’aurait surement pas été de trop. Malgré tout cela, je tiens à signaler le travail encore une fois incroyable de Laurence Croix sur des couleurs, à croire qu’elle est indissociable des planches de Brunö en créant des ambiances artificielles pour des nightclubs galactiques avec couleurs agressives comme un plaidoyer à l’écologie pour la chlorophylle de la planète Biotope. Au final, il subsiste certes beaucoup de mystères ouverts à l’issue de cette aventure que j’aurais aimé prolonger mais aucune frustration ou déception : Biotope est unique et mérite amplement le coup d’œil pour le dépaysement comme le divertissement qu’il procure.

19/11/2013 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Brüno a un coup de crayon unique que j’affectionne particulièrement. Son trait dépouillé résulte d’un mélange habile de représentations picturales empruntées au cubisme et d’idéogrammes. Concernant le scénario, mon avis sera plus réservé. Il ne m’a pas déplu, même si la fin reste ouverte (chose que j’apprécie moyennement d’ordinaire). C’est plutôt la transition entre les deux tomes qui est à l’origine de ma légère amertume. Le premier est très prenant avec cette enquête sur des meurtres commis sur "biotope", une planète riche d’une faune et d’une flore encore préservées de toute spéculation. Le second dévie sur des propos écologistes primaires et sans grosses nuances. Ca vient comme un gros pavé dans la soupe : ça éclabousse beaucoup et après on n’a plus rien dans l’assiette. Bref, on reste un peu sur sa faim. Une série qui se laisse lire mais dont l’achat ne me parait pas justifié.

19/03/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Sans les avis positifs (pour ne pas dire enthousiastes) d’autres lecteurs, jamais je n’aurais lu cette série. Le dessin, en effet, n’est pas de ceux qui m’attirent. Trop minimaliste, trop simpliste, trop « mou » aurais je envie de dire. Mais comme je sais que, chez moi, un bon scénario peut effacer les faiblesses d’un dessin ou mon manque d’attirance pour un style graphique, je me suis lancé dans l’aventure avec enthousiasme. Et c’est un fait que j’ai trouvé le premier tome plutôt convainquant. Une narration à la première personne nerveuse et vivante. Un huis-clos qui n’a rien d’original mais bien mené. Un univers SF basique mais cohérent. Le tout donne un premier tome agréable à lire, si je fais abstraction du dessin, vraiment pas à mon goût. Vient alors le second tome. Très moyen, celui-ci. L’histoire se traîne. L’univers SF perd de son charme et de sa cohérence. Beaucoup de questions restent en suspens. Certaines idées graphiques me paraissent absurdes (à commencer par une tête de cerf). L’ensemble reste facile à lire. Faut dire que je ne m’attarde pas sur le dessin et que la narration est tout sauf envahissante. Au total : un petit « pas mal » sans plus. Après un bon début, le soufflé retombe mais l’ensemble demeure aisé à lire (sans déclencher les passions).

22/03/2011 (modifier)
Par pewi
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

J'ai tout de suite été happé par les premières pages de cette bd aux personnages très secs, sans nuance mais pas caricaturaux. Le rythme de la narration est très plaisant ; l'auteur va droit au but tout en prenant le soin de construire un bon scénario autour du thème de la tyrannie. Le dessin et la couleur sont stupéfiants : je ne comprends comment autant de simplicité peut être aussi efficace. Un grand merci à Appolo et Brüno qui n'ont pas hésité à mettre une tonne de bonnes idées dans deux tomes, ne succombant pas à la tentation de "faire tirer l'histoire" (comme... (en fait j'ai une tripotée d'affreux qui sont candidats) savent si bien le faire).

23/08/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il y a quelque chose de réellement original dans ce récit qui m'a bien plu. C'est à la fois une ambiance de vieux polar avec un commissaire à la recherche du coupable d'un crime et de la science-fiction pure puisque l'action se passe au milieu d'une station scientifique perdue dans l'océan vert d'une planète. Oui, ce mélange de genres entre l'enquête policière et une science-fiction écologique m'a paru très intéressant. On se prend très vite de sympathie pour le personnage principal le commissaire Toussaint. Il évolue dans un milieu où la claustrophobie vous saisit rapidement. Il y a interdiction de sortir pour ne pas modifier l'écosystème d'une lointaine planète végétale qu'étudient des scientifiques. Par ailleurs, les communications avec la lointaine planète Terre sont coupées. On arrive à se demander si l'intrusion de ce flic au milieu de ce vase clos renvoie à la vraie problématique de ce récit. Le tout est vraiment traité intelligemment avec un dessin simple et efficace. Oui, il existe deux types d'œuvres : celle qui ont un message et qui le font passer de manière claire et les autres... Le second tome sera moins bon que le premier qui avait élevé la barre très haut. Je n'aime pas les fins ouvertes. Les explications aux mystères posés au départ seront données malheureusement de manière trop abruptes et non amenées. Pour autant, l'ensemble demeure réellement divertissant avec une ambiance oppressante très bien reconstituée. Une bonne surprise !

01/11/2009 (modifier)
Par kalish
Note: 2/5

Premiers pas dans la collection Poisson pilote. Je suis pas trop branché dessin minimaliste donc faut vraiment que le scénario m’accroche pour que ça me fasse de l’effet. C’était le cas pendant le premier et une partie du deuxième tome, mais au final, je suis déçu. L’idée de départ et le caractère cynique du commissaire auraient pu donner quelque chose de divertissant et de surprenant. Malheureusement, le divertissement est là au début mais les surprises ; bof.

16/04/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Petite série sympathique qui se lit vite et bien. Un graphisme qui va à l'essentiel et très agréable à regarder, grâce à ses belles couleurs chaudes et ses personnages aux trognes vraiment parlantes ; sans oublier l'ambiance seventies qui donne une note d'originalité à ce récit futuriste. J'ai moins aimé le ton un peu moralisateur que prend le second tome et en même temps j'ai trouvé la fin assez inattendue et intéressante, quoiqu'un peu frustrante tout de même. J'aurais bien aimé savoir ce qui arrive par la suite aux personnages, un tome de plus n'aurait pas été superflu.

01/01/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

En lisant les autres avis, je me demande si j'ai lu la même série que tout le monde. Personnellement, je n'ai vu qu'une suite de clichés sans intérêt. SPOILER : Par exemple, lorsque les inspecteurs arrivent à la base, les commandants disent que ce n'est qu'un crime passionnel. J'ai tout de suite compris qu'ils avaient quelque chose à cacher parce que j'ai vu plein de fois des coupables dire « ce n'est pas important. C'est juste une mort banale ». Ça gâche beaucoup le pseudo-mystère de l'histoire. FIN DU SPOILER De plus, j'ai trouvé que le scénario mettait longtemps à démarrer. Dans les 3/4 de l'album, on fait juste voir le gros policier réfléchir et il se passe deux ou trois trucs avant la fin précipitée. Certains ont peut-être aimé ce procédé, mais pas moi. Néanmoins, je ne me suis pas vraiment ennuyé et j'aurais mis 3 étoiles si le deuxième album n'était pas aussi nul. SPOILER : Pendant 10 pages, on voit le gros policier qui essaie de survivre dans la jungle. Puis, il rencontre un gars qui lui dit toute l'histoire. Ensuite, il y a une scission dans le groupe de scientifiques (cliché !) et ils se font la guerre. FIN DU SPOILER. C'est vraiment ennuyant et puis la fin est vraiment bâclée.

31/10/2008 (modifier)
Par godzy022
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Mais que voila une bonne surprise ! Ca faisait un moment que je n'étais pas tombé par hasard sur une BD de ce calibre. Enfin, par hasard... Apollo est Réunionnais, et les libraires de l'île sont trop heureux de présenter un auteur qui a enfin réussi à s'imposer dans le milieu, d'autant plus quand l'oeuvre s'avère riche et aboutie. Difficile d'y échapper ici ! Mais c'est parfaitement justifié, pour un tel petit bijou. Car c'est bien de cela qu'il s'agit : 2 tomes de fantaisie, d'humour, une (bonne) pincée de cynisme, un peu d'action, ponctuant une histoire intéressante, le tout servi par un dessin personnel, tout en rondeur et en simplicité, mais expressif, et une colorisation très réussie qui le met bien en valeur. Ouf. Que demander de plus !?

03/09/2008 (modifier)