Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Aventures de Néron et Cie (Les Aventures de Nero)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les aventures comiques d'un héros typiquement belge.


Ligne Claire Séries fleuves

Au départ, Néron est l'assistant d'un détective... Néron ?... un bonhomme rondouillard, et surtout gaffeur... Mais son caractère va en faire très vite une vedette. Il va supplanter son supérieur et gérer seul des intrigues policières conventionnelles. Au fil du temps, Néron vivra des aventures un peu plus fantastiques, devenant un entreprenant globe-trotter. Mais il n'en délaisse pour autant pas sa famille. C'est ainsi qu'il se fait accompagner par son fils Adhémar lors de ses pérégrinations.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 1951
Statut histoire Série terminée 142 tomes parus
Couverture de la série Les Aventures de Néron et Cie (Les Aventures de Nero)
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

09/01/2007 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Néron est une véritable vedette en Flandres. Un peu plus caustique que Bob et Bobette, il est le héros d’histoires burlesques aux scénarios improbables mais aux rebondissements prévisibles. La dérision est souvent présente dans ces histoires, n’épargnant rien ni personne et allant même jusqu’à l’autodérision. Mais tout cela est traité avec finalement beaucoup de gentillesse. Le ton est moqueur, certes mais rarement irrévérencieux. Le dessin en ligne claire et à gros nez de Marc Sleen est vraiment typique de l’école belge en général et flamande en particulier (Bob et Bobette, Jérôme, Gil et Jo). Limpide, très caricatural et expressif, il convient bien à ce type d’aventure humoristique. Malgré tout, le personnage a beau être sympathique, ses aventures ne m’emballeront jamais, faute d’une réelle profondeur dans ses scénarios. Pas mal, sans plus.

25/05/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Néron ?... une institution en Belgique ! Il débute dans le quotidien flamand "De Nieuwe Gids" du 3 Octobre 1947. Au début, il n'est que le faire-valoir du détective Van Zwam. Mais sa loufoquerie va le faire apprécier -très vite- du lectorat. Néron s'accapare alors la vedette et, dès le 5ème épisode, a sa propre série. Hormis un épisode en 1965, Néron sera toujours scénarisé et dessiné par le même auteur. Néron (nom francisé de Nero sous lequel il paraît en langue flamande) est un héros typiquement belgo-belge. De l'humour gentillet, mais parfois plus mordant que celui utilisé pour Bob et Bobette. Néron, d'ailleurs, s'engagera dans le World Wildlife Fund et -au fil des épisodes- deviendra un très habile défenseur de la nature. Ses premiers albums en français paraissent dès 1951. Il en existe des dizaines !... Et quand j'écris "albums", il s'agit d'opus agrafés. Ceux que je préfère ?... les anciens grands formats, noir et blanc, parus chez Samedi-Jeunesse. Très connu en Belgique, "Néron" n'a fait l'objet que d'une faible et timide diffusion en France. "Néron" ?... C'est de l'humour gentillet, aux intrigues simples. Un héros "populaire", dans le bon sens du terme. Une longue série faite de fantaisie, et qui bénéficie du graphisme tout en rondeur de Sleen. Les albums : Edition de la Cité : 2 opus brochés en 1951. Ed. Samedi : 37 brochés, grand format, en noir et blanc. Ed. Erasme : (les plus trouvables) : 100 brochés, de 1967 à 1987. Format plus petit qu'une BD "normale".

09/01/2007 (modifier)