Michel

Note: 1.67/5
(1.67/5 pour 3 avis)

Michel, son truc à lui, c'est le radio-documentaire.


Michel, son truc à lui, c'est le radio-documentaire. Mais alors qu'il est sur un reportage plutôt intéressant, on lui annonce qu'il est licencié. Commence alors la galère du chômage, des petits boulots à la con et des moments de doute. Et si finalement, il se remettait à sa passion ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2006
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Michel
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

10/11/2006 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Michel aborde la question d'un métier qu'on aborde peu en bande dessinée celui de reporter radio. Il se fait virer sans ménagement. Commence alors la galère de la recherche d'un nouvel emploi et des déceptions qu'y peuvent en découler. Michel est un vrai passionné de son métier. Il espère pouvoir trouver assez de temps pour exercer sa passion à côté de petits boulots. C'est un doux rêveur un peu paresseux. Cet ouvrage est une chronique sociale bien amère. Il y a toutefois une phrase qui a du mal à passer. On apprend qu'il refuse de travailler pour des mecs qui ont fait des écoles de commerce !!! C'est clair que dans ces conditions, c'est difficile de retrouver un emploi. Je crois que presque personne ne travaille pour un bienfaiteur de l'humanité. Il ne faut pas se voiler la face et grandir un peu... Cette oeuvre manque forcément de maturité.

04/10/2009 (modifier)
Par Chelmi
Note: 1/5

"Michel", Chelmi à l’envers... :S Tout d’abord cette BD est un cadeau qu’on m’a offert pour mon anniversaire connaissant mon addiction à la BD. Encore merci Laetitia, car même si je n’ai pas du tout aimé, l’idée était bonne et originale vu le titre de l’album :). Cette petite BD entièrement réalisé par Manuel me fait énormément penser à un blog autobiographique qu’on aurait publié par la suite. L’idée et le format ne me dérangent pas le moins du monde. Mais cette courte tranche de vie de Michel le radio-documentariste mou et déprimé m’a profondément ennuyé, il m’a juste à la rigueur donné envie de lui envoyer quelques baffes pour le réveiller et le faire avancer. C’est vraiment le genre d’histoires auxquelles je ne porte aucun intérêt. Les dessins noir et blanc sont minimalistes et un peu fouillis. Et là encore, l'album me fait penser à un blog intimiste sur lequel on griffonne plus ou moins rapidement une planche tous les jours. Comme vous l’aurez compris, rien non plus d’emballant de ce côté-là.

12/11/2007 (MAJ le 12/11/2007) (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Un peu vain, cet album. On suit les errements de Michel, qui exerce un métier un peu méconnu, le radio-reportage. Et ce qui l'intéresse, à Michel, c'est les bruits de la nature, la rencontre des gens, le temps qui passe... Bon d'accord, Michel est un rêveur. Et ensuite ? Quand il se retrouve au chômage, Michel se laisse carrément aller. Il accepte des boulots à la con, mais ne réagit pas. Et c'est crispant. On a très envie de le baffer, à Michel. Et puis non, on ne fait rien, parce que sa vie, elle est chiante, à Michel. Le même auteur avait déjà commis Buck, une histoire surprenante autour d'une bière. Et c'était nettement plus sympa. Là l'intérêt avoisine le zéro absolu. Son dessin est un peu hésitant, un peu enfantin, et même s'il est assez expressif, ça ne suffit pas pour que "Michel" retienne l'attention.

10/11/2006 (modifier)