Manhole

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 18 avis)

Un thriller biologique palpitant !


Les meilleurs mangas policiers Maladies et épidémies Seinen Square Enix

Un homme nu déambule hagard dans une allée marchande de la ville de Sasahara. Soudain, il s’écroule, terrassé par un virus aussi mystérieux que meurtrier : la filariose. C’est peut-être le début d’une contamination de grande envergure qui risque de décimer la population nippone. Mais derrière ce que tout le monde prend pour une épidémie naturelle se cache en réalité une terrible et impitoyable machination...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2006
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Manhole
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

25/07/2006 | Piehr
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un thriller qui se laisse lire et qui contient de bonnes idées, mais il manque quelque chose pour me le rendre intéressant. Il faut dire qu'à aucun moment je n'ai ressenti de tension. Les deux personnages principaux m'ont laissé indifférent donc je me foutais un peu de ce qui pourrait leur arriver. Tout ce que je voulais savoir, c'étaient les motivations du mystérieux méchant derrière l'épidémie et je dois dire que ses motivations sont plutôt bien trouvées. J'ai aussi trouvé que les inspecteurs trouvaient un peu trop facilement des indices. En gros, c'est le genre de thriller que je ne lis qu'une fois parce qu'après avoir vu comment ça se terminait il n'y a rien qui me donne envie de le relire un jour. Le dessin est efficace et le gore ne m'a pas trop dérangé quoique c'est pas une série que je lirais en mangeant !

06/06/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai beaucoup aimé car c'est un manga court et plutôt bien construit. Le dessin est de bonne facture avec un trait précis. On regrettera juste une édition qui n'a pas été franchement soigneuse. C'est d'ailleurs le gros défaut de ces mangas estampillés "années 2000". Le terrorisme biologique fait peur. C'est un aspect qui a été rarement abordé. L'atmosphère sera un peu froide et glauque. Cependant, on est très vite prisonnier de ce récit pour ne plus le lâcher. J'avoue que c'est une enquête plutôt passionnante. Au final, nous avons un manga de qualité qui ne faiblit pas au fil de ces trois tomes. C'est en tous cas plus abouti que Duds Hunt ou Reset du même auteur. Pour la petite histoire, on reverra l'un des héros de Reset pour filer un petit coup de main informatique à nos enquêteurs de la police.

12/02/2016 (modifier)

(3,5/5) Agréable surprise que ce thriller biologique, acheté à un prix tout à fait modique (moins de 10€ les 3 tomes). Ma grande crainte concernant les séries dans lesquelles on aborde des thématiques médicales et biologiques, c'est d'y trouver un amoncellement de conneries, de contre-vérités, de facilités en tous genres, qui renderaient la lecture incredible. Et bien, ça n'est pas le cas ici. Alors, évidemment, tout n'est pas parfait, et l'on retrouve quand même quelques invraisemblances, citons par exemple, notre coupable, à la fin, qui rentre dans la salle d'IRM avec son fauteuil roulant...Or, l'électro-aimant d'une IRM est si puissant, que tout objet métallique qui s'en approche à quelques mètres s'y retrouve obligatoire fixé de manière très forte ! Concernant la parasitose, il y a quelques anicroches, mais, globalement, c'est assez fiable, et crédible. La lecture est très fluide, rapide, agréable, le dessin est réussi et efficace. J'ai été tenu en haleine jusqu'au bout et ne regrette pas mon achat, le contrat a été rempli en ce qui concerne le divertissement. A lire ! (223)

13/06/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Manhole propose un bon thriller basé sur une menace biologique. On retrouve quelques éléments classiques dans le genre : - une menace plutôt terrifiante (avec des passages gores à la clé) ; - un duo d’enquêteurs composé d’un ancien très expérimenté et d’une stagiaire un peu cruche (du moins au début) ; - une recherche de plausibilité dans l’intrigue et dans la menace (ce que j’apprécie grandement) ; - un crescendo dans l’angoisse qui trouve son apogée à sa conclusion. Et moi qui ne suis, d’ordinaire, pas grand fan de mangas, j’avoue avoir lu ces trois tomes avec plaisir. L’intrigue est bien pensée et bien construite, et j’ai beaucoup apprécié tant le souci de l’auteur de créer quelque chose de « croyable » que la façon dont celui-ci fait évoluer sa « petite stagiaire » (franchement cruche au départ, elle gagne progressivement en maturité au fil du récit). Restent quelques défauts pour tempérer mon enthousiasme : - tout d’abord, et même si cela permet de lire rapidement ce manga, je trouve que l’auteur étale son récit sur un nombre de planches très élevé… dont beaucoup ne servent pas à grand-chose tant je n’ai fait que les survoler durant ma lecture (dessin peu accrocheur et narration quasi absente, ou redites). Je pense donc que la série aurait pu sans souci être amputée d’un tiers de ses pages (et par voie de conséquence, son prix aurait lui aussi pu être réduit d’un tiers) ; - ensuite, j’ai été un peu déçu par la facilité avec laquelle le « terroriste » est finalement localisé. Il y a là une grosse entourloupe scénaristique qui fait perdre au récit une bonne part de sa plausibilité. Deux, trois autres petites erreurs se glissent de ci de là mais elles sont très fréquentes dans ce genre (l’héroïne qui se met un masque sur la tête pour se protéger des moustiques… mais qui porte un short, pour exemple) ; - enfin, mais cela se limite au premier tome, il y a deux, trois passages burlesques que je trouve étranges dans ce type de récit. Ils ont cependant l’avantage d’humaniser certains personnages, en nous les montrant un peu maladroits ou un peu lourds. En résumé, j’ai bien aimé cette courte série et ne peux qu’en recommander la lecture, voire l’achat, à tout amateur du genre… même si comme moi il n’est pas friand de manga.

14/01/2013 (modifier)
Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Une belle petite série que nous avons là. Dans le genre enquête rapide, c'est pas mal du tout. Cette série a plusieurs avantages : le nombre de tomes (3) qui évite de se ruiner quand on veut l'acheter, le dessin qui est pas mal du tout, l'histoire qui est tout de même prenante. On lit avec un grand plaisir cette série qui se conclut d'une bonne façon, l'enquête est bien menée et nous avons une construction qui est très cinématographique mais qui passe à merveille. On peut peut-être reprocher certains détails, notamment niveau sanglant (à la relecture on remarque que parfois c'est un peu violent tout de même). Mais ca reste une très bonne série. 3/5, à lire.

02/10/2008 (MAJ le 23/06/2012) (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Petite déception pour moi. J'ai beaucoup aimé Duds Hunt du même auteur mais Manhole est vraiment un cran en dessous. Certes, le manga se lit agréablement mais l'auteur ne réussit pas à instaurer une ambiance suffisamment pesante et angoissante. De même, le scénario est solide mais manque de dynamisme et de surprise. Enfin, j'ai trouvé les personnages un peu trop classiques. Bref, Manhole est un thriller horrifique correct mais loin des meilleurs du genre.

24/04/2012 (modifier)

Cette série est une bonne surprise. Les "Editions Ki-oon" sont à surveiller de ce côté là. L'histoire se déroule sur trois tomes et l'enquête est bien ficelée. Ce thriller est conduit par deux enquêteurs, une jeune policière et un commissaire expérimenté. L'évolution de la relation entre ces deux personnages est assez intéressante. Même si on nous explique rapidement ce qui se passe, cela n'enlève en rien au suspense : il nous reste tout de même de quoi être intrigué par le déroulement de l'enquête et ses aboutissants. Les dessins ont les traits fins. Certains passages sont dessinés de manière crue et c'est parfois un peu gore. D'ailleurs le début de l'histoire annonce la couleur : si c'est déjà trop pour vous, n'allez pas plus loin ! Une série assez courte dans l'ensemble mais suffisamment fournie pour maintenir le lecteur en haleine. A découvrir...

05/11/2011 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Après Reset, que j'avais lu pour me faire une idée du style Tsutui, je me suis donc lancée dans la lecture de "Manhole". J'avais déjà ressenti dans son one-shot un certain talent pour la construction "cinématographique" du scénario. "Manhole" est tout à fait dans le même style : l'auteur nous livre un thriller biologique assez prenant dans les 2 premiers tomes, mais qui pèche par excès de facilité sur la fin malheureusement. La psychologie des personnages est sympathique bien qu'assez classique : le duo composé d'un "vieux" flic expérimenté avec ses méthodes pas toujours autorisées par la hiérarchie, et d'une bleue dévouée fonctionne plutôt bien. Les trois tomes sont rythmés par des rebondissements bien distillés, avec une montée en puissance jusqu'à la fin du T2. Le T3, apporte un peu d'originalité avec le thème de la vengeance mais comme je le disais plus haut, il manque un peu de crédibilité quant aux capacités des enquêteurs à rapprocher à vitesse grand V des faits complètements indépendants à première vue. A noter qu'on retrouve à un moment donné un personnage d'une autre série de l'auteur, c'est amusant. Le trait est propre, précis, dynamique quand c'est nécessaire : il fait bien son office sans être pour autant exceptionnel sauf peut-être dans les scènes vraiment glauques. A lire pour se détendre à l'occasion, comme on regarderait une série policière par exemple, l'achat n'est pas indispensable.

18/05/2009 (MAJ le 17/07/2010) (modifier)

Ce truc est sans intérêt. Pire : c'est ultra mal réalisé. En gros, Tsutsui traite en 1 tome ce qu'un Urasawa peut vous amener en 20. En fait au bout de 20 pages je trouvais déjà ça nul mais le fait d'aller au bout de ce premier tome m'a permis de confirmer définitivement mon avis sur l'auteur. En gros il y a des types qui meurent et c'est super gore. Les 2 flics stéréotypés (un vieux bougon, une jeune débutante ... ) progressent de façon linéaire sur un chemin qui n'a rien d'une enquête mais ressemble plutôt à un parcours fléché. Ils mènent des réflexions stratosphériques du type : " Et si c'était quelqu'un de très très méchant qui était derrière tout ça ?!! mmm ?!! " Et le premier tome ne vous laissera de toute façon aucun suspense parce qu'on vous révèle tout de suite le pourquoi du comment. ... et là non seulement c'est pathétique mais c'est en plus tellement mal amené qu'on est presque heureux que cette purge s'arrête vite. Apparemment c'est une constante chez cet auteur car j'avais lu Reset il y a quelque temps, pour lequel je n'avais même pas rédigé d'avis tellement ça n'en valait pas la peine. Ce n'est pas la série qui est mauvaise, c'est l'auteur ... vous êtes prévenus.

08/07/2010 (modifier)
Par zbah
Note: 3/5

Seconde étape dans ma découverte (très tardive) des Mangas, après Ikigami - Préavis de mort. Ces 3 volumes aux couvertures glauquissimes, se lisent en un clin d'œil, soutenu par un rythme très cinématographique, voire trop, on sort de cette histoire comme on y est rentrés, rapidement. Tous les ingrédients du glauque forment ici un bon thriller, qui laisse présager quelque chose de plus grand et bien mieux fichu, que la fin, plutôt décevante que l'auteur nous a servi. Le dessin est plutôt bon, les personnages, n'évitent pas les poncifs du genre, mais restent crédible, a part une propension a la sur-exagération de certains comportements, voire même des aberrations émotives (la relation de la jeune enquêtrice avec l'inspecteur) L'histoire en elle même est plutôt bien fichue, tout le premier tome, est vraiment prenant, intriguant, et terrifiant, c'est lors des dénouements des mystères que l'ouvrage accuse des faiblesses - Peut-être que notre imagination nous avait emmené plus loin que ce que l'auteur nous propose, avec sa sombre histoire de vengeance rédemptrice. On pourra aussi reprocher la surenchère malsaine propre à notre époque, qui veut à chaque fois essayer de nous faire participer à un choix de raison, pour tenter de justifier des crimes ou des atrocités, en rapport à d'autres crimes encore plus atroces. Il y a une certaine complaisance morbide dans tout cela, mais bon passons, ce registre-là est courant. Mais bon, une lecture plutôt correcte dans l'ensemble, servi par un bon découpage très cinématographique, on aurait tort de s'en priver tout de même.

15/02/2010 (modifier)