Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Perles de l'Amour

Note: 3/5
(3/5 pour 5 avis)

Les érotico-aventures d'un soldat de la compagnie des indes, d'un rajah et de leurs concubines.


Echo des Savanes Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Inde

Henry, un soldat de la compagnie des indes, vit avec sa fiancée une histoire d'amour heureuse en inde où il est en faction.Gladys Jusqu'à ce qu'il apprenne que Gladys, une ex, est retenue prisonnière d'un rahja local. Il se doit alors, pour tenir une promesse, de la secourir. Mais le Rahja se lance alors à leurs poursuite et s'empare de la fiancée de Henry, qu'il veut faire sienne, ce qui déchaine la jalousie de la maîtresse n°1 du Rahja... .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1985
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Perles de l'Amour

20/07/2006 | fonch001
Modifier


L'avatar du posteur bamiléké

Grand classique de la BD érotique des années 80, c'est avec plaisir que je retrouve cette série trente-cinq ans plus tard. Les amateurs des films X de l'âge d'or du cinéma de charme connaissent bien Francis Leroi. Il signe ici un scénario qui a beaucoup vieilli. La vision d'un Rajah démoniaque, tortionnaire et violeur, même si elle peut s'avérer juste, en contre-point de sujets anglais braves, courageux et dévoués a un petit accent post colonial, heureusement bien passé de mode. La surabondance de texte en voie off m'a donné l'impression de regarder un vieux film muet en noir et blanc des années 20. Je trouve que cela casse le rythme du récit. Je passe sur quelques raccourcis du scénario qui font partie de la loi du genre. Enfin il y a les dessins de G.Lévis qui sont excellents. En noir et blanc, Lévis dessine avec beaucoup de sensualité Virginia et Gladys nos deux pas si innocentes ladies. C'est plus un dessin érotique avec quelques "poussées" un peu plus hard de la brune Gladys. On aimerait avoir plus, mais justement c'est la frustration qui entretient le plaisir. Une lecture toujours agréable.

03/10/2021 (modifier)
Par Jetjet
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jetjet

Pour les plus vieux d'entre vous, il est possible de vous souvenir des nombreux romans photos publiés dans les revues de nos aïeux comme "Nous Deux" avant que le style ne tombe en déclin à juste titre dans les années 70. La particularité de ce style ? Fabriquer du roman à l'eau de rose principalement en noir et blanc narrant l'équivalent amoureux des "Feux de l'amour" dans un noir et blanc figé d'où un certain décalage entre le texte et les expressions souvent ridicules. Souvent parodié notamment récemment avec succès dans Et si l'amour c'était aimer ? de Fabcaro ou d'anciennes productions Fluide Glacial ou Hara Kiri, le style a également été décliné dans le style érotique. Ainsi a du être conçu "Les Perles de l'Amour" dont le seul titre et la couverture prêtent sans ambiguïté à la rigolade. Francis Leroi, davantage connu pour ses produtions de films pornos vintage bien frenchies se prête ici au rôle du scénariste pour cette histoire sans queues (vraiment ?) ni tête sur fond d'amourettes entre un jeune officier anglais et 2 naïades aux formes parfaites sur fond de colonialisme britannique et de vilain Maharaja ! L'ensemble serait parfaitement anecdotique sans le talent de Georges Levis aka Jean Sidobre. Si le dessinateur est anonymement connu de tous pour ses couvertures du Club des Cinq, il l'est également pour ses nombreuses contributions à la bd érotique. Mais le bougre n'aura jamais été aussi doué que pour la présente oeuvre. C'est bien simple, le dessin est absolument parfait avec un rendu sépia de toute beauté. Le découpage s'affranchit des vignettes statiques en un puzzle éclaté rendant justice aux décors chic et choc. Sensuel, sexy et rarement scabreux même si on peut déplorer l'usage systématique du viol comme stratagème érotique (méthode que je déplore souvent dans la bd de ce style), le dessin justifie à lui seul la lecture et l'acquisition de cette bd volontairement vintage au scénario ridicule (et un peu expédié). Voici une drôle d'expérience qui aurait pu prétendre à une note plus élevée si le scénario avait été un peu plus développé (ça reste malgré tout très drôle au second degré) et avec quelques scènes olé olé supplémentaires (ça n'aurait pas été un luxe). Diantre que c'est con mais diantre que c'est beau !

11/10/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Aventure et romance aux Indes mystérieuses, ou la rencontre en pleine jungle de Rudyard Kipling et du marquis de Sade, ainsi on pourrait qualifier ce roman-photo sans photos dont tout le contenu apparait dans son titre. C'est tout à fait le genre de Bd érotique qu'on voyait dans ces années 80, tout était fondé sur la volupté lascive et la passion enfiévrée, embellies par le décor exotique et le contexte d'époque bien restitué. Ce type de Bd faisait écho aux films érotiques de la même période, du genre Brigade Mondaine aux Caraïbes, ou Black Emmanuelle en Orient... où l'on rencontrait des situations très naïves qui n'arrivaient jamais dans la réalité. C'est exactement ce qu'on trouve ici, avec en plus des postures très suggestives, comme si les personnages prenaient la pose. Le dessin au lavis de G.Levis qui reste un des auteurs les plus doués en BD érotique, est magnifique, et très différent de ce qu'il faisait sur Liz et Beth, mais comme toujours, il sait mettre parfaitement en valeur la sensualité et les courbes féminines. De l'érotisme soft de qualité, au scénario correct écrit par Francis Leroi, connu aussi comme réalisateur de films du même genre.

23/06/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Passion, volupté et aventures sous le ciel brûlant des Indes : voilà pour le constat de cette bd érotique. J'aime bien quand il y a un cadre et surtout une histoire intéressante. Voilà un homme dont le coeur balance entre deux femmes : une brune et une blonde. Qui va gagner ? Le dessin en noir et blanc est de toute beauté. J'ai été plutôt impressionné par l'âge de cette bd qui a plus de 25 ans et qui aurait pu paraître aujourd'hui. L'ambiance coloniale des Indes alors sous le joug de l'empire britanique est très bien retranscrite. On passe un agréable moment même si parfois il y a de grosses ficelles au niveau du scénario.

23/04/2011 (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Cette BD est plus érotique que pornographique et j'ai surtout trouvé qu'elle était d'un humour ravageur. Pas d'un humour au premier degré, mais d'un humour de parodie. En effet cette oeuvre m'a en permanence fait penser à un roman photo. Cela en raison des positions des personnages, toujours en décalage avec l'action, comme figés dans d'invraisemblables positions. Par la qualité des graphismes également, qui, bien qu'en noir en blanc (enfin brun foncé et blanc), sont plus proches de la photographie que du dessin. Et surtout par les dialogues et textes off qui donnent une préciosité propre au roman photo. Cela agrémenté d'aventures de série B et d'érotisme donne un mélange que j'ai trouvé amusant et distrayant. Un bémol tout de même : le découpage est parfois étrange et l'ordre de lecture des textes n'est pas toujours clair. Une bonne BD érotique au final qui vous fera sans doute beaucoup rire par sa désuétude et son coté châtié et décalé.

20/07/2006 (modifier)