Aëla

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Fille aînée d'un roi viking sans héritier, Aela prend les rênes d'un royaume convoité de toutes parts. Dans un monde où le pouvoir doit tout à la force, Aela parviendra-t-elle à imposer sa raison de femme à la raison guerrière ? Hissez les voilez et laissez-vous porter par le souffle de la saga d'Aela !


476 - 986 : Moyen-Âge, Francs, Mérovingiens, Carolingiens... Collection Repérages Guerrières Pays scandinaves Vikings

Le roi Gudruun est arrivé au crépuscule de sa vie. Il est temps pour lui de se trouver un successeur. Si elle n'était née femme, il aurait sans hésitation remis les clés de son royaume à Aëla, sa fille ainée. Mais la loi viking est inflexible : il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais de reine à Helluland. N'ayant que des filles pour descendance, Gudruun se voit contraint d'organiser un tournoi pour se trouver un fils. À l'insu de son propre père, et masquée pour l'occasion, Aëla va y participer...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Juin 2006
Statut histoire Série abandonnée (premier cycle de 2 tomes terminé) 3 tomes parus
Couverture de la série Aëla
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

13/06/2006 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Il a beau être très lisible, le dessin est quand même assez limite et je n’aurais, à titre personnel, jamais acheté ces albums suite à un simple feuilletage en librairie. C’est donc via un emprunt que j’ai découvert la série… et c’est bien mieux ainsi, car après lecture de ces trois tomes, je n’ai pas spécialement envie de les posséder. Ceci dit, ça se laisse lire. Les deux premiers tomes forment un diptyque et le troisième nous offre une histoire indépendante qui vient bien dans la continuité de celui-ci. L’histoire est riche en rebondissement mais les personnages manquent de charisme à mes yeux. Le tout m’est apparu un peu mou du genou et trop classique dans son déroulement. Pas révolutionnaire mais j’ai déjà vu pire. J’aurais dit « pas mal » si le dessin m’avait plu mais comme ce n’est pas le cas...

15/01/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Une bonne reconstitution d'un univers viking, aux éléments de décor reproduits avec soin, mais le dessin me chiffonne un peu sur les personnages. Je lis dans les commentaires précédents que la série rappelle un peu Thorgal et Aria, oui peut-être, mais moi, elle me rappelle plus une série pas du tout connue, ou seulement de quelques lecteurs du journal Tintin, il s'agit de "Rorika", éphémère série qui ne connut que 4 épisodes formant 2 récits entre 1976 et 1977, et qui aurait mérité une parution en album ; dessinée par Eric (qui venait d'arrêter Wen) sur des textes de J. Stoquart, elle montrait la veuve d'un chef viking qui s'imposait dans un monde d'homme réputé pour sa rudesse. "Aëla" est néanmoins intéressante par sa vision d'un monde gouverné par une femme, qui n'a de cesse d'imposer sa raison de femme à la raison guerrière, dans un univers où les femmes ont pratiquement toujours été soumises ou effacées. Mais il aurait fallu un graphisme plus réaliste et plus percutant pour donner plus de poids à cette histoire.

25/12/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Généralement, j'aime les histoires de vikings, je partais donc sur un bon à-priori à la découverte de cette BD, notamment grâce à sa couverture qui me plaisait bien. Par contre, le feuilletage me rebutait. Je n'aime pas vraiment le dessin. Je trouve que le manque de détails de son trait lui donne un aspect légèrement jeunesse qui ne colle pas avec le scénario. Il reste efficace et j'ai pu passer outre les défauts que je lui trouvais mais je ne suis pas convaincu. En outre, j'ai du mal avec la colorisation : elle est tout à fait correcte par moments mais l'harmonie des couleurs pêche complètement à d'autres moments. Dans ces moments-là, les décors paraissent moches et sans réalisme aucun. Le scénario, pour sa part, est assez classique pour une histoire de viking. Conflit pour la succession à un trône, jeune princesse guerrière qui doit prouver sa valeur, complot de la nation voisine pour envahir le pays par la fourberie, etc. Seule l'introduction de mercenaires tartares apporte une vraie originalité et c'est justement vers ce peuple que semble se diriger la suite de l'histoire (un seul tome paru actuellement). J'ai trouvé la lecture plaisante, comme un bon divertissement suffisamment réaliste pour ne pas me décevoir. J'attends la suite.

12/03/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Dubitatif je suis !.. La couverture?... elle m'a fait directement penser à Aria. Même le prénom de cette nouvelle héroïne y ressemble ! Ca commence plutôt pas très bien... "Aëla" ?... C'est une histoire de Vikings -période pas trop "visitée" en BD. De bonne facture mais sans plus. Le scénario ?... simple. Avant de tourner une page on devine quasi ce qu'on va y trouver. Le dessin ?... Raide, trait pas trop "dégrossi", peu de fluidité dans le mouvement, personnages trop "propres". Le découpage des planches ?.. Là, c'est plutôt pas mal. Ca pourrait être utilisé comme synopsis par un réalisateur de télé ou de ciné. Les couleurs ?.. Fades, parfois confondues, pas ou peu de relief dans les ombres. Les décors et arrière-plans ?.. Parfois minimalistes. C'est vrai qu'à l'époque, on vivait dans des cabanes, et qu'une cité se composait de peu de maisons entourées de palissades. En résumé : un premier album -qui se laisse lire volontiers- d'une série qui -je pense- ne restera pas dans la mémoire collective... si elle est continuée ! C'est -un peu- dommage, ça pouvait être bien. J'attends néanmoins la suite (y en aura-t-il une ?...) pour me faire une idée plus précise. Coté "3"... en attendant !

09/01/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

La relève de Thorgal ? C'est en tout cas l'impression que veut faire passer l'éditeur puisqu'"Aëla" prend place dans le même univers, celui des vikings, mais avec des éléments qui empruntent moins à la fantasy qu'à une certaine réalité historique. L'histoire ? Celle d'une jeune femme intrépide qui aspire à devenir souveraine, alors que les traditions de son peuple l'interdisent formellement... Pas tout à fait original, mais peu traité jusqu'à présent (du moins en BD, et pour ce que j'en sais). La couverture est plutôt réussie, le dessin dans l'album est un peu en-deça de ce que l'on pourrait en attendre. Les personnages souffrent tous de problèmes de proportions, de manque de rigueur au niveau des visages. Par contre, le style de Duval marche plutôt pas mal dans le design des constructions vikings, les paysages, pour peu qu'on ne fasse pas la comparaison avec Thorgal, du moins. L'intrigue, à défaut d'être réellement prenante, se laisse lire sans déplaisir, car les ennuis commencent avec ce premier tome. Suite à lire...

20/06/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

On pense à Thorgal et à Aria, le côté fantasy en moins... un peu plus réaliste donc, même si on est plus dans une logique de bd d'aventure que dans la bd historique pure. Le dessin et les couleurs sont une vraie réussite, le découpage est très bon (on sent nettement l'aide de Taduc derrière). Et l'intrigue s'avère prenante... A découvrir...

13/06/2006 (modifier)