La Métaphore du Papillon

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 10 avis)

Et si on pouvait désormais contrôler le hasard?


Académie des Beaux-Arts de Tournai Anticipation Le Meilleur de Bamboo Les Maths

En heurtant malencontreusement un skateur poursuivi par la police, Chriss Michalska s’est attiré l’attention des cyndiniciens. Il faut dire que ces derniers sont les spécialistes des questions de chance et de malchance. Il faut dire aussi que, s’il n’avait pas récupéré cet agenda électronique un peu spécial lors de la collision, rien de fâcheux ne lui serait arrivé. source : Bamboo Editions

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2004
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série La Métaphore du Papillon
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

03/05/2006 | Pierig
Modifier


Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Les histoires où les mathématiques viennent résoudre tous les problèmes je n'accroche pas et ce genre de scénario a déjà été traité. Je n'ai peut-être pas l'esprit assez scientifique pour apprécier cette bd, mais le tout m'a paru exagéré et fort improbable. Même si c'est une fiction je ne suis pas réellement entrée dans l'histoire. Cela dit le scénario est bien mené avec pas mal d'action et aucun ralentissement, c'est la raison pour laquelle je veux bien lui accorder deux étoiles. Par contre je ferai l'impasse sur le deuxième cycle. D'autant plus que le dessin a tout pour me déplaire, je le trouve trop peu travaillé voire grossier et les couleurs informatisées ne sont vraiment pas belles à mon goût.

30/12/2008 (modifier)
Par Bedelisse
Note: 3/5

Un bon scénario qui est plutôt novateur dans « l’idée » de contrôler le hasard. J’ai bien aimé. Par contre, la fin est plutôt décevante et finalement gâche l’ensemble de l’histoire. Ce n’est pas une fin, mais un tremplin pour un second cycle. Quel dommage de rester sur sa faim ! Je ne poursuivrais pas cette bédé, je n’ai pas envie d’être encore déçu par une fin en eau de boudin.

21/12/2008 (modifier)
Par tolllo
Note: 2/5

Bon par où je commence… par la fin, puisque c’est là que ça coince pour moi, et oui à trop vouloir faire un deuxième cycle on rate la fin du premier… Des fois ça finit mal, ça, ok d’accord je comprends, ça sert l’histoire, mais quand la fin ruine complètement tout le reste, comment apprécier ? Pour moi c’est cela qu’il s’est passé, les 2 premiers tomes sont vraiment très bons (4/5). Bonne idée de base, dessins sympas, l’histoire est bien menée, le troisième pareil pour les 3/4 et à la fin tout fout le camp. On passe toute l’histoire à essayer que « quelque chose » n’arrive pas et … bin ça arrive, comme quand tu cours pour prendre un train, tu cours, tu te donnes du mal, tu espères, et à l’arrivée bin tu le loupes. Et là tu te dit « mince tout ça pour ça ». A zut ça aurait pu être génial. Achat conseillé : non. mais si cela vous intéresse quand même malgré mon avis vous les trouverez pour 12 euros les trois un peut partout dans les boutiques de déstockage BD au tiers de sa valeur… (4/20)

26/07/2008 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

La métaphore du papillon est une première oeuvre très réussie. Tout d'abord j'ai bien aimé le dessin, c'est tout à fait le style moderne qui me plait : un trait assez précis et des belles couleurs. Ensuite l'idée est originale et excellente : maîtriser le hasard. On suit les aventures (enfin surtout les mésaventures) de Chriss qui est entré en possession d'un palm un peu spécial. En effet, une équipe de scientifique semble contrôler son destin et influencer complètement ses décisions en partie grâce à cet agenda électronique. La sauce prends très bien, on sait dès le début qu'il va se passer quelque chose de spectaculaire et que c'est Chriss qui va déclencher tout ça. L'histoire est très prenante et les différents évènements s'enchaînent vraiment bien. Le seul reproche que je ferais pour l'instant c'est que j'ai parfois l'impression que contrôler le hasard se transforme un peu trop en prévoir (et modifier) l'avenir. En tout cas cette série est très prometteuse, il ne reste plus qu'à attendre le tome 3 qui va clôturer ce cycle. Après lecture du 3e tome : Les bonnes impressions de départ sont confirmées : La qualité de la série est constante et ce dernier tome est aussi bon que les précédents. J’ai également bien aimé le final…

19/06/2006 (MAJ le 24/10/2007) (modifier)
Par ManuB
Note: 4/5

Lorsque j'ai commencé à lire cette série, je suis tombé sur un contenu auquel je ne m'attendais pas. J'étais plus dans l'optique d'un scénario banal mais on se retrouve devant quelque chose d'assez original. Cette série est basée sur la maîtrise du hasard et du destin par le biais de calculs complexes (c'est un faible mot). On a un peu de mal à y croire, mais les talents du scénariste nous font oublier tout ça. Tout est traité avec énormément de vitalité, tout va à 100 à l'heure, on n'a pas le temps de s'ennuyer. On vit l'histoire comme la vit le personnage principal, avec la même paranoïa. De plus, la fin est du même niveau que le reste. Pour le dessin, il n'y a pas grand chose à dire, il est assez classique, pas extraordinaire mais il sert bien l'aventure. Cette série est pour moi une très bonne surprise que je conseille.

31/08/2007 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Une BD de SF sympa, basée sur une idée de départ plutôt alléchante : la possibilité de prévoir, voire même de contrôler le hasard grâce à de complexes calculs mathématiques. La pilule paraît un peu difficile à avaler, mais ce détail s’estompe une fois l’histoire commencée, tellement cette dernière est bien écrite et bourrée d’action. Le scénario de Christophe est très cohérent et finalement assez facile à suivre, ce qui est remarquable vu la complexité de l’intrigue. La fin m’a beaucoup plu (mais chut). Bon, le style du dessin et la quantité d’action fait que cette BD n’est pas forcément le genre de BD que je préfère généralement. Elle est selon moi à ranger parmi les nombreuses BD polar/action/sf de Morvan par exemple. Mais malgré cela j’ai quand même passé un très bon moment de lecture, grâce à une intrigue bien construite et passionnante. A découvrir. Si le 2eme cycle sort (voir interview de l’auteur), je compte bien le lire :)

22/07/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Ma note est plutôt de 3,5/5. J'ai été fortement alerté par la diaspora grenobloise de BDThèque sur la qualité de cette série. Au bout de plusieurs mois de recherches compliquées (la série n'était plus disponible dans la plupart des librairies de mon secteur), j'ai pu réunir les trois tomes du premier cycle de cette série très intéressante. Et si l'on pouvait prévoir l'avenir grâce à de simples calculs mathématiques ? cette question, Coco Pernoud, le scénariste, n'est pas le premier à se la poser, comme en témoigne le cycle de science-fiction d'Isaac Asimov, Fondation. Un cycle ambitieux, qui a marqué de son empreinte l'histoire de la science-fiction. Si l'ambition de "La Métaphore du Papillon" est plus humble, son écriture n'en est pas moins intéressante. En effet Pernoud a bien verrouillé son histoire, qui est très efficace, très dynamique, comportant même quelques passages informatifs du meilleur effet. Le dessin de Toshy, qui n'est pas exceptionnel, n'en est pas moins efficace lui aussi. Oh, bien sûr, on peut ergoter un moment sur les proportions des membres, sur les visages un peu bâclés des personnages, il n'en reste pas moins que ce premier cycle ce lit sans déplaisir, amenant le lecteur à se poser des questions sur la façon dont les auteurs vont pouvoir retomber sur leurs pattes, mais aussi l'implication de telles possibilités, et c'est là tout le but de la série. La série ne marquera sans doute pas l'histoire du genre, même en BD, mais elle est tout de même d'un niveau plus qu'honorable.

27/12/2006 (modifier)
Par crispies
Note: 4/5

Suite à la lecture des avis disponibles sur le site, je me suis décidé à acheter les trois volumes. Et croyez-moi l'achat vaut le coup ; en effet l'histoire plutôt originale démarre dès les premières planches et s'enchaîne sans temps mort jusqu'à la révélation finale (et quelle révélation...). Niveau dessin les cases sont très réussies et la mise en scène des planches suit l'intensité de l'action qui va en s'accélérant... Bref que du bon, en espérant que les ventes de ce 1er cycle permettent la mise en chantier d'un 2eme que j'attends déjà avec une grande impatience.

25/09/2006 (modifier)
Par biglolo
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ca y est ! Le tome 3 est sorti… le 1er cycle est terminé… je peux enfin aviser ! La Métaphore du Papillon est une série qui m’a procuré un plaisir fou à sa lecture. Tout d’abord grâce l’originalité de l’histoire : le fondateur de la cyndinique, la science de la gestion du risque et du hasard, parvient à élaborer des algorithmes de calculs de statistiques permettant de prévoir les événements futurs. Ce scientifique machiavélique, pour prouver la véracité de son travail au consortium qui lui fournit les super-calculateurs, va monter une machination diabolique : fondée sur le concept de la métaphore du papillon qui dit qu’un battement d’ailes de papillon à Tokyo peut provoquer un ouragan sur l’Atlantique (petites causes, grands effets), il attrape dans ses filets Chriss Michalska, un gars tout à fait ordinaire, et va donner de petits coups de pouce au hasard pour en faire l’élément central de sa machination… je m’arrête là, car j’ai peur d’en avoir déjà trop dit… je vous le dis, c'est du costaud. Les personnages ne sont pas en reste et sont assez bien développés au cours de ces 3 tomes. Le scientifique est machiavélique à souhait, prêt à tout, sans scrupule. Le héros malgré lui, Chriss, subit tout au long de l’histoire la destinée qu’on lui fabrique. Fabiola, jeune fille au caractère bien trempé, qui sait ce qu’elle veut, accompagne Chriss et lui sert souvent de bouée de sauvetage. Le dessin, le découpage et la mise en couleur, au début hésitants, s’améliorent de planche en planche. Ne jugez pas le travail du dessinateur et du coloriste à partir de la planche de la galerie, à mon avis, elle n’est pas du tout représentative… N’hésitez pas à aller feuilleter un tome chez votre libraire. Ca donne envie, hein ? (dites oui, s’il vous plait, merci :o). Bref vous avez compris mon enthousiasme pour cette série. Pour finir, je vous conseille d’aller lire l’interview du scénariste, Christophe Pernoud (grand merci à Alix et à Pol), dans lequel on apprend que le 2nd cycle ne verra le jour que si le 1er cycle marche. Alors qu’attendez-vous pour devenir papillon ! Acheter cette série et vous obtiendrez un second cycle prometteur :o)

17/08/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

Maîtriser le temps qui s’égraine, sujet passionnant s’il en est et déjà traité en bd avec plus ou moins de réussite (Phenomenum, Les mesures du temps). Mais n’existerait-il pas une autre utopie qui susciterait une égale convoitise... comme prévoir les événements les plus improbables, voire même interférer avec le hasard et prendre son contrôle ? C’est dans cette dernière voie que nous emmène "la métaphore du papillon". Mais un bon sujet ne suffit pas pour faire une bonne bd, faut-il encore qu’il soit traité efficacement... ce qui semble être le cas pour le moment. En effet, la trame originale du récit est appuyée par une narration rythmée qui garde le lecteur en haleine. Malheureusement, le découpage dynamique du récit est gâché par un graphisme assez moyen.

03/05/2006 (modifier)