Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Avec Karine (Karine to)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Un shônen assez léger relevé d'une pointe de fantastique et d'humour "ecchi" dans le plus pur style manga.


Akita Shoten Jumeaux, jumelles Otaku Pantsu ou Shonen Harem Shonen

Junpei, une jeune lycéen un peu otaku, est secrètement amoureux de sa camarade de classe, Karine. Seulement, celle-ci est très courtisée par ses autres camarades, et surtout, jalousement protégée par Shûichi, son frère jumeau. Ce dernier est la coqueluche du lycée car il est doué pour tout. Mais là où ça se complique, c'est que lui aussi est attiré...par Karine ! Un jour, Aki, une mystérieuse jeune fille, propose à Shûichi d'échanger sa personnalité avec Junpei durant une journée, afin qu'il puisse approcher Karine autrement qu'en tant que frère... Tandis que Junpei, lui, se retrouve malgré lui dans le corps de son rival ! .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2005
Statut histoire Série terminée 7 tomes parus
Couverture de la série Avec Karine

02/05/2006 | fonch001
Modifier


Par fonch001
Note: 3/5

Voila un bon shonen qui, sans omettre aucun des codes du genre, ne se noie pas dans la masse. On trouve ici un jeune étudiant, simplet en apparence et pas doué avec les filles, une héroïne coqueluche du lycée, gentille, timorée et à forte poitrine et un peu d'humour "petite culotte" sans abus. En quoi cette série se démarque-t-elle ? Par une pointe de mysticisme et de fantastique d'abord, puisque Junpei se retrouve dès le premier tome dans le corps du frère de Karine et inversement. Ce qui nous vaut de l'humour de situation évidemment et du mystère sur les raisons et le comment de cet échange de corps. Cette œuvre se démarque ensuite par des seconds couteaux bien moins lisses et politiquement corrects que les héros et tout à fait délicieux dans leurs rôles... Du moins dans les premiers tomes car ils deviennent ensuite des personnages insipides et aussi creux que les autres. Le graphisme mignon est sympathique bien qu'assez quelconque. Malheureusement, passé les 2-3 premiers tomes, franchement originaux, l'histoire devient assez conventionnelle et perd pas mal de son charme. Une série que j'avais espéré bien meilleure et qui aurait pu l'être si les auteurs n'avait pas été brimés dans leur liberté créatrice (qui a parlé de censure?)...

02/05/2006 (MAJ le 11/04/2008) (modifier)