Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Guerres civiles

Note: 2.64/5
(2.64/5 pour 11 avis)

Ecrit et dessiné sur le vif, mettant en scène ses propres auteurs, Guerres Civiles nous bouscule dans nos certitudes et nous interroge : quel genre d'humains serions-nous en temps de guerre ?


Anticipation Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan

La guerre au quotidien Jean-David Morvan et sa compagne rejoignent Paris en voiture pour déposer un éditeur japonais à son ambassade. Là, ils rejoignent Sylvain Ricard, dont l’appartement a été pillé. Mais le pire reste à découvrir, l’armée qui boucle des quartiers, la violence et la peur qui règnent… Nos protagonistes sont confrontés à la mort. Plongés dans ce monde terrifiant, Jean-David Morvan, Sylvain Ricard et Christophe Gaultier n’hésitent pas à se montrer à nous avec leurs qualités comme avec leurs faiblesses. Texte : Futuropolis

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Mars 2007
Statut histoire Série abandonnée (Initialement prévue en 3 tomes) 2 tomes parus
Couverture de la série Guerres civiles

23/04/2006 | ArzaK
Modifier


Par BD63
Note: 2/5

Après lecture du tome 1. Un dessin pas terrible avec un bon scénario, ça passe, mais ici les deux ne sont pas terribles. Ça se lit facilement, ce n’est pas désagréable et pour cause: c’est bien creux , il ne se passe pas grand chose en 104 pages. De plus on a du mal à y croire : le sergent-chef pas vu depuis 15 ans mais qui devient en 5 minutes leur meilleur pote. La femme qui veut se battre pour ce sergent qu’elle ne connaît pas. Puis les balles qui ont l’air de s’arrêter on ne sait comment. Ensuite les protagonistes s’improvisent infirmiers à l’hôpital Pompidou. Pour finir notre héros est traumatisé parce qu’il a écrasé un jeune qui le braquait avec un revolver. Retour à la case départ. On dirait que le scénario est écrit au fur et à mesure. Ça sent l’amateurisme. Ce n’est donc pas dramatique que la série ne soit pas allée au bout.

19/07/2020 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Futuropolis fait du Soleil, entendez par là que cette trilogie, enfin à l'origine, est devenu un diptyque ???, oh rage et tutti quanti!! de qui se moque t’ont. Ben de nous pauvres lecteurs qui restons comme deux ronds de flanc avec un truc post apocalyptique sans zombies, se déroulant dans notre belle France, qui possédait donc un potentiel plus qu'évident à la lectures des deux premiers opus. Vite un autre avis mais même sans fin ces deux là méritent un petit coup d’œil, juste histoire de se faire un peu du mal!!

04/04/2016 (modifier)

Encore une série correcte honteusement abandonnée ! Quel gâchis !!! :(( Le postulat de départ m’a séduit d’emblée : un conflit armé à l’époque actuelle dans un Etat qui n’en a pas connu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale comme la France. L’histoire est rythmée. Le lecteur entre tout de suite au cœur du sujet et n’a pas le temps de s’ennuyer. Les auteurs ont pris le parti de ne pas essayer vainement de raconter au lecteur comment la crise a éclaté. Et c’est tant mieux : un laborieux effort d’explication se serait sans doute révélé lourd et préjudiciable en terme de crédibilité du thème. Mettre en scène les auteurs de la série ne m’a pas semblé particulièrement captivant dans le premier tome, dans la mesure où ceux-ci me sont totalement étrangers. Par contre, l’idée devient intéressante dans le second tome, dès qu’intervient le milicien fan de bd. J’ai trouvé ce dernier personnage incroyablement original et bien pensé. Le dessin ne m’a par contre pas du tout plu. J’évite de tenir ce genre de propos un peu facile, mais, en l’occurrence, il faut quand même que je le souligne : je crois que je serais quasiment capable de dessiner une bd aussi brouillonne ! :?) J’ai emprunté cette série sans savoir qu’elle avait été abandonnée. Le deuxième opus se termine en pleine action. Je voulais connaître ce que les auteurs avaient prévu pour la suite, moi ! Il ne restait qu’un malheureux tome pour conclure la série ! Merde aux éditeurs !!! :! En conclusion, je pense que je n’aurais pas manqué de conseiller cette série, si le graphisme avait été à la hauteur du scénario et, surtout, si elle avait eu une fin (mais je reconnais que ça fait beaucoup de « si » ;) ).

06/06/2010 (modifier)
Par JJJ
Note: 2/5

Que se passerait-il si la France était en guerre ? Le contexte est brillamment établi : Anarchie, chars dans les rues, pillards et casseurs distillant la peur. Cette BD ne se contente pas de créer une ambiance crédible, elle s'attache particulièrement aux gens et à leurs comportements face à une telle situation. Ces gens redécouvrant brutalement la nécessité de faire appel à leur instinct de survie, vont se dévoiler à travers leurs actes, paraissant parfois lâches face à une terreur légitime, parfois héroïques, par de petits gestes accomplis qui demandent un certain courage. Les auteurs se mettent en scène dans cette histoire et assument la contrainte d'une telle situation, ils ne se montrent pas toujours sous leur meilleur jour et ne s'épargnent pas. C'est un beau parti-pris et personnellement je salue ce choix avec beaucoup de respect. Les dessins de Christophe Gautier, dont le trait est assez rêche, sont plaisant. Hélas cette série n'aura jamais de fin et dans le cas présent c'est simplement intolérable. Inaboutie, incomplète, cette série n'a plus que peu d'intérêt. JJJ

31/08/2006 (MAJ le 20/09/2009) (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5
L'avatar du posteur Miranda

Ce sera un juste un petit avis vu que la série a été abandonnée, elle ne m'a pas plu et le premier tome m'a amplement suffi. J'ai trouvé le scénario long, lent et fort peu intéressant. Les auteurs sont trop impliqués puisqu'ils se mettent eux-mêmes en scène, ils manquent peut-être de recul pour rendre cette histoire vraiment prenante ; pourtant je suis une grande fan des scénarii de Morvan. Le dessin est plutôt quelconque et n'a pas non plus aidé à me faire accrocher à l'histoire. Une série malheureusement abandonnée pour laquelle je n'aurai heureusement aucun regret.

08/01/2009 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

MAJ : Comment ? Suite à des ventes trop faibles, l’éditeur décide de ne pas publier le dernier tome ? De qui se moque-t-on ? J’en fais quoi de mes deux tomes ? Escrocs ! :! Je laisse la note à 4, mais déconseille bien entendu l’achat.


C’est vrai que le concept est original : de la SF d’anticipation autofictive, ou comment des auteurs de BDs s’imaginent en temps de crise, de guerre civile. Et pour nous, lecteurs, suivre des gens normaux (enfin tout est relatif, ils sont auteurs de BD quand même ;)) et épier leurs réactions face au danger et à la violence est fascinant ! Surtout que la narration est bien faite, et que l’histoire est super réaliste ! C’est bien simple, par moment on a l’impression de suivre une histoire vraie ou un reportage. Le tome 2 se termine sur un cliffhanger insoutenable, vivement la suite ! Malgré le côté très sérieux de l’oeuvre, de nombreuses touches d’humour viennent égayer l’ensemble (ah, la première rencontre entre JDM et le milicien fan de Sillage). Juste une toute petite remarque, que je fais souvent à propos des œuvres de JDM : il greffe des sujets intéressants à ses histoires, mais pas toujours de façon bien amenée (à mon humble avis). Par exemple la conversation sur les journalistes du tome 2. Ca fait un peu « pièce rapportée » pas très subtile. Enfin bon, ça n’est que mon avis, et je le partage :) Je fais partie de ces gens qui n’accordent pas tant d’importance au côté graphique d’un album. Non pas que ça ne m’intéresse pas (sinon je ne lirais que des romans, ça coûte moins cher !), mais disons que je suis très ouvert, et qu’il est rare qu’un dessin me rebute au point d’affecter mon plaisir de lecture. Le dessin de "Guerres civiles" m’a donc plu. Mais j’imagine que les amateurs de dessins chiadés, précis, remplis de détails etc… risquent d’être un peu refroidis par le coté « esquisse » du trait de Christophe Gaultier. A vous de voir… Voila, une bonne BD SF d’anticipation… pas la meilleure que j’ai lue, mais je suis bien content de l’avoir dans ma BDTheque. Vivement la suite !

31/07/2008 (MAJ le 26/10/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Qui... ou que serions-nous en temps de guerre ?... Curieuse question, non ?... Morvan et Ricard y répondent, à leur façon, dans le présent tome. Ils se mettent ainsi en scène dans une France dévastée, abandonnée aux bandes armées (un peu comme les "Grandes Compagnies" lors de la Guerre de Cent Ans) ainsi qu'à diverses insurrections. Un quatuor forme ainsi le "groupe de base". Un quatuor qui va essayer de (sur)vivre entre une armée délaissée, un gouvernement absent, des franges de population qui hésitent entre la panique et la chance qui leur est ainsi laissée de piller à volonté. Un graphisme curieux aussi, qui paraît "sale" tout comme l'est cette guerre, mais au trait qui retient l'attention et inquiète aussi parfois. Histoire d'aventure(s) ?... oui... mais de cauchemars également. Tant que l'on ne trouve pas les premiers cadavres qui jonchent une rue, on peut toujours croire que tout cela n'est -peut-être- qu'une sorte de rêve, que l'Humanité vit toujours au coeur des hommes... Il est toujours permis de croire...

06/11/2007 (modifier)
Par klechko
Note: 2/5

Guerres civiles est la série de la collection 32 qui m’a le moins plu. Au départ, je ne suis pas un grand fan du style de Christophe Gauthier. Ce n’est souvent pas pour moi un handicap car j’ai bien aimé Clichés Beyrouth 1990 et beaucoup apprécié Kuklos où j’ai trouvé le style de dessin très approprié à l’histoire de cet excellent one shot. Ceci dit, j’ai beaucoup plus de mal lorsque, comme c’est le cas ici (et malgré une mise en scène des auteurs intéressante), avec l'histoire qui ne m’a pas du tout accroché. Je ne poursuivrai pas l’aventure avec cette série.

08/12/2006 (modifier)
Par okilebo
Note: 3/5

J'ai bien aimé cet album. Cette version moderne de Paris sous les bombes est plutôt efficace. Au niveau du scénario, l'histoire présentée, ici, est écrite avec une certaine crédibilité, cela donne de la densité au récit. L'émotion des personnages, face aux événements, est palpable à chaque instant et je demande vraiment où va nous conduire cette histoire. A noter : que les auteurs se mettent en scène est une initiative plutôt originale. Si ceux-ci mènent bien leur barque, la suite peut se révéler intéressante. A suivre !

26/06/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

L'idée de base de cette BD est bonne et intéressante : imaginer la France, la France d'aujourd'hui, celle où l'on vit, qui sombre du jour au lendemain dans la Guerre Civile, avec l'armée qui envahit Paris pour contrer des bandes armées et organisées, et presque tout le monde qui tire sur tout le monde et pille magasins et habitations. Je suppose que l'idée de cette BD date d'avant la crise des banlieues de cette année mais on pourrait imaginer facilement que la France aurait pu tourner ainsi si les choses avaient empiré au-delà du raisonnable. Bref, sujet crédible et très intéressant dans son développement, même si ce premier tome ne nous apprend pas encore ce qui a vraiment déclenché ces évènements qui nous sont présentés là. Récit intéressant donc, mais par contre, je trouve le dessin très médiocre. On dirait qu'il a été dessiné rapidement, sans corriger certaines erreurs. La narration visuelle pêche à pas mal de moments, comme par exemple quand il faut s'y prendre à plusieurs fois pour comprendre ce moment où le motard fait tomber son portable parce que, semble-t-il, son casque allait tomber. Dans l'ensemble, les décors ne sont pas mauvais, mais je n'aime tout simplement pas les personnages, changeants et moches. Et c'est presque insultant pour les auteurs ce que je dis, puisque cette BD a la grosse originalité de prendre ses auteurs pour personnages principaux. Ca surprend de reconnaître Morvan dès la seconde planche. Et donc les autres auteurs/personnages sont Sylvain Ricard et Christophe Gaultier qui, par leur travail sur Clichés Beyrouth 1990, sont assez dans leur élément en matière de représentation de la guerre civile. Même si, je le répête, je n'aime hélas pas ce dessin. Ceci dit, je lirai la suite avec une vraie curiosité. Après lecture du tome 2, le récit reste intéressant et assez prenant. Je ne sais pas peser le pour et le contre entre ce qui parait réaliste ou pas dans les conditions si particulières qui sont présentées dans ce scénario mais l'histoire tient la route et d'y voir les auteurs et leurs proches eux-mêmes se mettre en scène, ça donne une ambiance assez particulière et plutôt captivante par moment.

26/05/2006 (modifier)