Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Sang du Dragon

Note: 3.08/5
(3.08/5 pour 24 avis)

Les pirates ne craignent ni Dieu, ni le Malin. Leur seule croyance ? Celle de l'or. Pourtant, le terrible capitaine Meriadec croit en l'existence d'une mystérieuse carte des mondes cachés. Il pénètre donc, avec ses hommes, dans la légendaire forêt de Scissy pour tenter d'y soudoyer la dame Eloam, guide du peuple elfe.. Mais quitter ce lieu ne sera pas aisé, et multiples seront les dangers. Pourquoi Meriadec a-t-il décidé de prendre de tels risques ? Et que recherche-t-il vraiment ?


Mythologie celtique Pirates Soleil Celtic

Les pirates ne craignent ni Dieu, ni le Malin. Leur seule croyance ? Celle de l'or. Pourtant, le terrible capitaine Meriadec croit en l'existence d'une mystérieuse carte des mondes cachés. Il pénètre donc, avec ses hommes, dans la légendaire forêt de Scissy pour tenter d'y soudoyer la dame Eloam, guide du peuple elfe.. Mais quitter ce lieu ne sera pas aisé, et multiples seront les dangers. Pourquoi Meriadec a-t-il décidé de prendre de tels risques ? Et que recherche-t-il vraiment ?

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2005
Statut histoire Série terminée (à vérifier) 12 tomes parus
Couverture de la série Le Sang du Dragon
Les notes (24)
Cliquez pour lire les avis

08/09/2005 | didier
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je trouve que les 5 premiers tomes de cette série sont efficaces. Les auteurs mélangent les pirates, l'histoire et les légendes celtiques pour donner un truc efficace. Il y a beaucoup de clichés et plusieurs que je trouve souvent insupportables comme le héros invincible capable de tout faire, mais cela ne m'a pas dérangé car le scénario est prenant et j'ai eu du plaisir à lire ces tomes. J'ajoute que les auteurs utilisent bien le flashback. J'aime particulièrement le coté fantastique du scénario. Puis vient le tome 6 qui commence bien, mais cela dérape au milieu lorsque l'intrigue se termine abruptement et qu'ensuite cela tourne au n'importe quoi. Le septième tome continue dans le n'importe quoi durant sa première partie et ensuite on a droit à une nouvelle intrigue qui ne m'a pas du tout intéressé. Il aurait mieux fallu que les auteurs terminent leur histoire sur le tome 6 quoique je trouve que le huitième tome remonte le niveau. Je lirai la suite si je tombe dessus à la bibliothèque, mais je suis déçu que cela ne soit pas déjà terminé.

03/04/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Le sang du dragon est un mélange d'héroïc fantasy imprégné des légendes bretonnes avec la piraterie dans le style des Caraïbes. On sent l'empreinte de Jean-Luc Istin. Par ailleurs, les différentes couvertures sont magnifiques à l'image d'un dessin plus que convenable car précis et efficace. Que dire de ces doubles planches réellement magiques ! On va suivre avec un certain plaisir les aventures du capitaine Hannibal Meriadec dans cette ambiance de piraterie chère à notre enfance. L'originalité tient dans le fait qu'on peut faire disparaître un navire avec ses occupants dans un monde semi-féerique. Et puis, les motivations du capitaine vont au-delà d'une simple chasse aux trésors. Par ailleurs, sur la tenue des 9 tomes, la série va gagner en efficacité. Bref, cela démarre fort pour ne jamais perdre le niveau et progresser encore dans la qualité.

22/03/2015 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Les couvertures de cette série avaient depuis longtemps attiré mon œil mais il a fallu attendre une rencontre dédicace avec Guy Michel pour que je me décide à les acheter. J'avais un peu peur que l'histoire ne soit pas à la hauteur comme c'est parfois le cas. Au final je suis très contente de mon acquisition : j'aime beaucoup ce mélange des genres entre piraterie, légendes celtes et fantastique. Le dessin de Guy Michel est très bon et la mise en couleurs de Sandrine Cordurié est très réussie. Le scénario Jean-Luc Istin peut parfois sembler un peu tiré par les cheveux mais les personnages tels que Hannibal Meriadec, Mr Puck, Mr Thorn, Mael ou encore le vieux Maclaw forment une équipe de choc, avec des caractères bien trempés. Chaque tome, en plus de faire progresser l'intrigue, nous en apprend un peu plus sur leur histoire personnelle et cela contribue grandement à l'attachement que l'on finit par éprouver pour tout ce petit monde. A priori, la série devrait se terminer en 6 tomes, j'attends la suite avec impatience. Ca me donne également envie de m'intéresser au spin off Hannibal Meriadec et les Larmes d'Odin. Une très bonne série, en ce qui me concerne. Après lecture du T6 La première chose qui me vient à l'esprit c'est "punaise, c'est pas encore fini ???!!!"... Ce T6 que je pensais être le dernier se termine par un magnifique "à suivre" pour le moins gonflant car ça sent la rallonge commerciale à plein nez... Il y avait de quoi terminer cette série de manière correcte, avec la boucle bouclée sur le sang du dragon et la vengeance d'Hannibal Meriadec, mais non, une nouvelle idée a germé dans la tête du scénariste et c'est reparti pour un tour... Graphiquement j'ai trouvé ce tome un poil en dessous du reste, par moments. Du coup je baisse ma note d'un point... Après lecture du T7 La première chose qui me vient à l'esprit c'est "Hannibal Meriadec - Martine, même combat ? "... Après Hannibal Meriadec à Versailles, les auteurs nous préparent Hannibal Meriadec au Japon... (ça c'est a priori pour le T8, parce que oui, ça va continuer). Bon, moi franchement, des pirates à pieds qui attaquent le château de Versailles, franchement, j'accroche pas... Le cycle qui s'annonce dans ce tome charnière n'est pourtant pas inintéressant avec cet individu mystérieux qui part à la recherche des hommes de Meriadec pour les tuer de bien étrange façon... mais bon, ce changement de cycle en milieu de tome, ça sent quand même le tirage sur la corde... Je me serais bien contentée des 6 tomes annoncés au départ, avec une histoire qui se finit en haute mer plutôt que ça. On avait déjà perdu le dessinateur, le scénariste va-t-il réussir à se perdre lui-même ? Je ne peux même pas conseiller l'achat des 6 premiers tomes car la chute du premier cycle ne me convient absolument pas... et en plus elle arrive au milieu du T7... Grrr. Les tomes se suivent et ne se ressemblent pas, le T8 m'a énormément plu, ce qui est un exploit après le fiasco des deux tomes précédents en ce qui me concerne... Nous revoilà en mer, ce qui est quand même mieux adapté à des pirates et à destination de l'Amérique du Sud pour porter secours au peuple Elfe malmené par les conquistadors espagnols. La quête est séduisante, toujours mêlant piraterie, magie et légendes, l'aventure est passionnante et le dessin est magnifique : j'ai hâte de lire la suite. Je redonne donc un conseil d'achat positif pour la série (sachant qu'il y a un gros creux à subir pour le lecteur au T7), comme quoi, tout n'est pas perdu ;)

02/11/2009 (MAJ le 07/09/2014) (modifier)
Par yOyO
Note: 3/5

Après lecture des 7 tomes. Dans l'avis précédent de Pasukare tout est dit. Malheureusement après un bon départ durant 4 tomes (Guy Michel aux commandes ???), la série va s'essouffler et perdre de son intérêt pour d'évidentes raisons commerciales... Et ça tombe un peu à l'eau. Il est dommage de voir apparaitre un 7ème tome après les 6 de départ annoncé, d'autant plus qu'il marque la fin du 1er cycle (en remplissant les pages) et entame le 2ème (en remplissant les pages)... et c'est bien dommage ... Pour ce qui est du dessin, les planches présentées par Michel sont sublimes. Justes dans la construction, dans les visages et d'une dynamique impeccable pour ce type d'aventure. Créty prend le relais pour les 3 derniers tomes. Bien que le trait soit techniquement très bons, je le trouve plus lisse et plus statique. De même, les textes hachent un peu la lecture. Mériadec perd un peu de charisme, mais cela est mon avis. Dans l'ensemble une bonne histoire, qui se lit très bien malgré quelques facilités scénaristiques, mais qui a tendance à tirer sur la longueur, c'est un peu dommage...

21/07/2014 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5
L'avatar du posteur Miranda

Je n’ai absolument pas aimé cette série, pire elle m'a vraiment agacée. J’ai lu les deux premiers tomes et je me suis arrêtée au début du troisième, j’ai trouvé ça niais et tellement bourré de facilités scénaristiques que je ne pensais pas ça possible, il y a toujours un bon tour de magie qui va sortir tout le monde de la mouise. Les personnages sont cons-cons et pas du tout attachants. Les dialogues sont aussi niais que le reste. Ce n'est à mes yeux ni de la fantasy, ni du fantastique, ni de la piraterie, ni de l'aventure, mais un mélange totalement indigeste de tous ces genres. SPOILER. Mériadec et sa bande se retrouvent sur un île, entourés de centaines si ce n’est de milliers de petites bêtes agressives et prêtes à les tuer. Mériadec dit à sa troupe de se sauver, (étonnant déjà qu’ils y arrivent avec tout ce petit monde à leur trousse), et lui reste seul entouré de ces créatures. Pom, pom, pom…, alors que les autres arrivent au bateau, lui les talonne, mais comment a-t-il fait pour s'en sortir ? Ah, ah ! Quel suspense !… Après ça ils se font prendre et s’échappent les doigts dans le nez grâce à la petite elfe qui arrive seins nus pour les libérer, pourquoi seins nus ? Ça… m’est avis que c’est pour faire plaisir au lecteur mâle. Pom, pom, pom, un peu plus loin. Quelque part dans l’histoire, la troupe se retrouve devant un précipice infranchissable, ah ah ! Mais… comment vont-ils faire ? La petite elfe avec sa magie va sauter de l’autre côté et leur jeter une planche… tant d’imagination me laisse perplexe. Un peu plus loin… ils trouvent enfin le caillou tant convoité et encore une fois arrivent à se l’approprier à coups d’incantations à la con. Et... surpriiiise... ! c'est là qu'on apprend comment Mériadec s'en est tiré avec les petits monstres du début, avec une incantation... ! mais c'est bien sûr... ! FIN SPOILER Graphiquement ? C’est joli, les décors les costumes et les couleurs sont très réussis, par contre les corps nus ou très légèrement vêtus sont plus approximatifs et plus raides.

22/09/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Très bonne série mariant histoires de piraterie et légendes bretonnes ! Chaque tome apporte son lot d’aventures et de révélations. Les différents personnages ne manquent pas de charisme et nombreux sont ceux qui nous offrent une part d’ombre… qui ne fait qu’attiser notre curiosité. L’utilisation du monde féerie est bien pensée et si cet univers est fort présent, nous restons pourtant dans une aventure de pirates. Enfin, le dessin est lisible et expressif. Le trait est net, bien tranché, garantissant une lecture aussi aisée qu’agréable. La colorisation n’est pas en reste et, sans tomber dans l’excès, illumine agréablement les planches. Enfin, les couvertures ont un style reconnaissable qui permet au lecteur d’identifier tant la série que son contenu. Que du positif, donc, pour une série qui, je l’espère, ne s’éternisera pas et nous offrira jusqu’à son terme des tomes riches et utiles à la construction de l’histoire, comme c’est le cas des cinq premiers. A conseiller à tous les amateurs du genre… et même aux autres.

05/09/2011 (modifier)
Par klaodius
Note: 3/5

Une série palpitante qui mérite qu'on s’y attarde. Le dessin de Guy Michel est vraiment magnifique et s'affirme au fur et à mesure des albums. On attend la petite prouesse scénaristique qui fera de cette série un incontournable. Pour le tome 5 peut-être ?

20/11/2010 (modifier)
Par js
Note: 3/5

La couverture... Enfin, les couvertures... Ce sont elles qui m'ont poussées à l'achat ! Un coup de pinceau remarquable ! Le dessin des planches n'égale pas celui de la couverture, mais il reste dans un style propre et soucieux du détail. Les décors sont particulièrement bien réalisés et captivent le lecteur (j'adore la cité des elfes et le Mont Saint-Michel, pour ne citer que ceux-là). Le scénario mêle magie et piraterie avec brio ! Meriadec fascine à la fois par son côté vieux capitaine respecté et également par son côté mystique (en ce qui concerne la magie). Le duo Meriadec-dame Elween aide fortement à la réussite de part son côté : "haine-amour" ... ce qui marque bien les deux idées du scénario : pirate et magie / trésor et rancœur. Le tome 4 dévoile la 'vérité' sur certains personnages, et cela contribue à vouloir continuer la série qui est pour le moment vraiment réussie !

05/09/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Pas mal cette série... pas mal du tout même. Certes, elle n'est pas exempte de défauts. Des ruptures un peu bizarres dans le rythme. Des cases un peu moins soignées par moments... Mais l'idée de départ est pas mal : associer les pirates, les légendes arthuriennes et la fantasy de manière plus globale, c'est un peu casse-gueule, mais pour une fois Istin s'en sort pas trop mal. Après la lecture des quatre premiers tomes la mayonnaise prend plutôt pas mal et c'est assez convaincant, à défaut d'être pleinement cohérent. L'avantage, comme le scénariste est aussi le directeur de la collection, c'est qu'il y a des clins d'oeils pour les autres auteurs de la collection : noms des personnages, participations aux couvertures, au story-board... Les couvertures d'ailleurs, sont vraiment réussies, elles accrochent bien l'oeil et sont vraiment chouettes. Guy Michel est une vraie découverte pour moi, et son trait est vraiment agréable, bien aidé il est vrai par Sandrine Cordurié... Une bonne série. Un bon 3,5/5.

13/11/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Pour ce démarquer de ses consœurs cette série de piraterie tire sur le fantastique, les légendes celtiques et l’heroic fantasy. Elfes, carte au trésor magique, et tout le tremblement habituel au genre sont légion dans cette histoire de pirates. Moi, c’est bien le côté piraterie que je cherchais dans cette série, et finalement j’ai été servi, n’étant pas un fervent adepte de l’heroic fantasy, j’ai été un peu déçu en le voyant arriver ne m’attendant qu’a voir une classique course au trésors. J’ai néanmoins apprécié cette démarcation, et finalement elle sied bien à l’histoire, le tout reste vraiment trop classique et les quelques touches nouvelles ne sont pas assez importantes pour m’embarquer complètement dans cette aventure. D'autant que j’ai commencé par lire Long John Silver et cette série là m’a du coup beaucoup moins emballé : il faut bien le dire, elle ne fait pas le poids même si elle est déjà très bien… Ajoutons à cela un équipage très hétéroclite, intéressant bien développé, des dessins plus que soignés et on obtient une honnête histoire de pirates, malhonnêtes, bien évidemment. Une bonne aventure, distraction et dépaysement garantis ! 13/20

01/04/2009 (modifier)