Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Conquérants de Troy

Note: 2.91/5
(2.91/5 pour 22 avis)

Les origines du monde de Troy, ou comment tout a commencé!


Christophe Arleston Lanfeust Mag Le monde de Troy Planet Fantasy

Le Monde de Troy vient d’être découvert : il appartient à la puissante compagnie transplanétaire du Consortium des Fleurs. Les colons y ont été déposés, par petits groupes… C’est le cas de Page-Blanche et de son jeune frère, Zuynn, arrachés de leur monde d’origine. À peine arrivés, ils n’hésiteront pas à mettre leur vie en péril pour retrouver la trace de leurs parents… Mais quel sera leur plus redoutable ennemi ? Un dragon femelle, une horde de gardes fleuris ou un dénommé Van Laack ? Pour répondre aux attentes des lecteurs, C. Arleston lève le voile sur la genèse de Troy et s’associe au talentueux C. Tota, afin de faire revivre les premiers exploits des aïeux de Lanfeust. Texte Soleil

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire Série en cours 4 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Les Conquérants de Troy
Les notes (22)
Cliquez pour lire les avis

25/05/2005 | Paradis
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

La genèse du monde de Troy toujours par Arleston. Page Blanche et son jeune frère Zuynn font les frais d’une expérience grandeur nature sur la planète de Troy récemment découverte. Comme bien d’autres individus aux quatre coins de l’univers, ils ont été enlevés et lâchés au hasard sur cette planète. Ces cobayes sont alors censés y développer des pouvoirs parapsychiques grâce à la présence du Magohamoth (animal mystérieux produisant de la magie) qu'exploitera le Consortium des Fleurs. Le but de cette nouvelle série est de faire la lumière sur les origines de cette planète incroyable. Nous suivons une lecture agréable mais sans surprise pour un début. Le scénario et les personnages principaux ne m’ont pas laissé jusqu’ici un souvenir de marbre. Je regrette un peu la surexploitation commerciale du monde de Troy par Arleston. En effet, c'est la quatrième série dérivée. Il faudrait quand même songer à arrêter les frais! Par contre, le dessin de Tota est réellement excellent car frais, précis et dynamique! C'est toujours un plaisir de découvrir les paysages du monde de Troy. Les scènes d'actions sont tout à fait lisibles. Il y a là un véritable travail de qualité sans oublier le talent du coloriste Sébastien Lamirand qui est tout à fait remarquable car il colle parfaitement au trait du dessinateur en sublimant chaque planche. Au second tome, on peut dire que l'aventure commence enfin après les longues présentations d'usage. Nous sommes embarqués dans un scénario beaucoup plus rythmé car riches en actions et en rebondissements divers. On y voit se dessiner l'univers de Lanfeust par de nombreux détails qui préfigurent du futur. Le troisième tome semble marquer la fin d'un cycle après la libération de Port-Fleuri. Il est dommage que les personnages soient si stéréotypés. Le méchant de service n'est même pas intéressant tant la psychologie semble basique. Il manque quelque chose d'important pour en faire une excellente série. L'humour est cependant un peu moins présent ce qui n'est pas forcément pour me déplaire. Nous avons là une nouvelle épopée qui arrive toujours à apporter un peu de fraîcheur dans le monde de l'héroïc fantasy pour notre plus grand bonheur de lecture. Je regrette cependant un rythme de parution plutôt très lent ce qui est inhabituelle pour ce genre de production. On dirait que les auteurs n'ont pas très envie de continuer l'aventure. Pour ma part, je me suis arrêté au bout du 3ème tome. C'est très rare que je ne complète pas une série par l'achat de la totalité des tomes. Je n'ai plus l'envie de poursuivre faute à une surexploitation presque outrancière du monde de Troy qui m'a jadis tant fasciné. Bref, je ne conseille plus l'achat. Et pour ma part, j'ai revendu les 3 tomes que je possédais. C'est dire !

14/02/2007 (MAJ le 13/09/2016) (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Les conquérants!, les grands parents des conquérants!, la grand mère des conquérants! Ok vous l'aurez compris je ne suis pas trop fan. Le premier qui me dit que derrière tout ça il y a un véritable projet artistique dans le sens novateur et qui propose une lecture radicalement différente de ce que nous connaissons déjà, et bien celui là je lui tire mon chapeau! Donc rien de bien nouveau sous le soleil de Troy, des péripéties maintes fois vues. Arleston a de l'imagination et je pense qu'il peut trouver une sortie honorable pour lâcher ce monde. Va t'on croiser l'aïeule de Lanfeust? Messieurs, cessez de traire la vache à lait.

25/12/2014 (modifier)
Par dut
Note: 3/5

J’avais très très peur avant de lire "Les Conquérants de Troy". Je me disais : Arleston surfe sur le succès de Lanfeust De Troy, je le sens pas ce truc... Le 1er tome ne m'a clairement pas rassuré, le dessin de Tota était trop anguleux, trop approximatif (je trouvais par exemple que l’héroïne n'avait pas toujours la même tête à chaque cas). Je ne voyais pas trop où Arleston voulait en venir, Page-Blanche et son frère n’étaient pas vraiment charismatiques, bref, ça s’annonçait mal me concernant... Mais à partir du tome 2, ça devient bien meilleur ! Le trait de Tota s'améliore aussi (on dirait qu'il cherchait son style dans le tome 1 pour coller un peu plus au style Tarquin/Mourier), l'histoire prend enfin tournure, les Trolls font leur apparition (enfin !), on en apprend plus sur le Magohamoth. Le Tome 3 confirme le tome 2, sa lecture est très plaisante ! C'est sympa de découvrir les origines du monde de Troy, Arleston tire toujours un peu les mêmes ficelles, mais qu'importe, ça marche ! Je reste sur un 3/5 à cause du tome 1, mais si la suite me plait, je reverrai ma note à la hausse...

13/01/2013 (modifier)
Par js
Note: 3/5

(2.5/5) Je me suis laissé tenter par cette série en me disant que j'allais me faire plaisir avec un peu d'heroic-fantasy retraçant les origines du monde de Troy (culte il faut le reconnaître). Le scénario reste bien dans le genre : filles jolies peu frileuses, un type pas très dégourdi, des monstres, des pièges, des méchants, des héros qui partent à l'aventure sans savoir ce qui les attend etc...etc... On est bien dans de l'heroic-fantasy et j'avoue que j'aime bien cet univers. L'histoire n'est pas passionnante et on s'attend plus ou moins à ce qui va se passer avec parfois des impressions de déjà-vu. Le trait est agréable. Les personnages ne sont pas vraiment beaux, mais les décors et les monstres en jettent pas mal. Les couleurs collent bien à ce genre de récit. Une BD sans grande originalité qui se laisse lire facilement sans être réellement prenante.

13/09/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

1.5 Une autre série de Troy sans intérêt. Ça ressemble à plein de récits de fantasy que j'ai déjà lus. Or, à la base, je ne suis pas un grand fan de ce genre et je décroche généralement quand j'ai l'impression que le récit n'a rien de nouveau à m'offrir. C'est le cas. Pourtant, voir la conquête de Troy aurait pu être intéressant. J'aurais aimé voir, par exemple, la réaction des explorateurs en voyant les merveilles de Troy. Au lieu de ça, on a droit à une énième histoire de quête avec une femme aux gros seins qui parcourt le monde à la recherche de sa famille. Bien sûr, elle va croiser sur sa route un méchant au pouvoir tyrannique et des rebelles qui sont contre le tyran et etc.... Ne comptez pas sur moi pour lire la suite.

07/07/2011 (modifier)
Par AqME
Note: 2/5

Le vaste monde de Troy est une terre de légendes et il était quasiment indispensable pour son inventeur d'en écrire les origines. Cette fois-ci, c'est Tota qui se colle aux dessins, et je n'apprécie pas vraiment son coup de crayon. Les personnages sont un peu trop carrés, les personnages féminins ne sont pas très sexys (contrairement à Cixi ou C'ian) et la grande méchante est vraiment moche (ce dessin lorsqu'elle mord dans une pomme est totalement raté...). Coté scénario, on reste dans du conventionnel et du déjà vu. Néanmoins, il est agréable de voir Eckmul le bucheron, qui restera dans la légende par la suite. Enfin, le début de l'histoire me fait énormément penser aux Naufragés d'Ythaq qui fait partie des séries du même scénariste...

23/05/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

On est en terre connue. Le monde de Troy se décline et, fort logiquement, une série dérivée sur ses origines se devait de voir le jour. C’est maintenant chose faite avec ce premier opus qui pourtant en dévoile peu sur les origines de Troy et ses habitants. En effet, y a rien de neuf à se mettre sous la dent pour celui qui a lu Lanfeust De Troy et Lanfeust Des Etoiles. Reste que l’histoire se suit sans ennui. Bref, Arleston assure un minimum avec ce récit essentiellement orienté "aventure", l’humour étant fort peu présent (normal, il manque les Trolls). J’imagine qu’on en saura plus avec les tomes suivants, notamment sur le personnage d’Eckmül qui a un rôle secondaire dans cet opus et qui pourtant donnera son nom à la grande cité. Bref, voici un honnête tome d’introduction qui présente l’avantage de se lire indépendamment de la série mère. Côté dessins, c’est Tota qui s’y colle. J’apprécie globalement son trait bien que je trouve les filles qu’il dessine bien moins sensuelles que celles de Tarquin. Enfin, ça reste du bon niveau ! Dans l’attente d’un hypothétique tome 2, je ne conseille pas l’achat de ce tome.

22/08/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je n'étais pas pressé de lire cette série car d'une part j'attendais la sortie d'autres tomes mais elle tarde un peu, et d'autre part je la confondais souvent avec Les Naufragés d'Ythaq du même scénariste. Ces deux séries partagent en effet une même trame initiale, une planète fantasy dans laquelle débarque des personnages venus d'un univers Space-opera. Je dois cependant dire après lecture que je préfère nettement Les Naufragés d'Ythaq pour le moment. Car j'ai trouvé le premier tome des Conquérants de Troy extrêmement prévisible, tellement semblable à plusieurs autres scénarios précédents d'Arleston que j'ai eu l'impression de relire une nouvelle version d'une histoire déjà connue. Je ne suis pas très fan du dessin de Tota. J'aime bien ses décors et ses créatures mais je trouve ses personnages, et surtout son héroïne, un peu trop anguleux. Quant aux couleurs, on dirait que toutes les séries d'Arleston partage le même studio de colorisation : plutôt un bon travail mais assez formaté dans le fond. Au final, il ne ressort donc rien de marquant dans le graphisme. Quant au scénario, comme dit plus haut, je ne suis pas convaincu. J'étais curieux de découvrir les origines du monde de Troy mais l'intrigue se révèle être une énième refonte de l'intrigue des méchants soldats autoritaires qui briment une population, avec à leur tête un chef dangereux et ses ambitions démesurées et bien sûr inhumaines. Et bien sûr, voilà les rebelles qui pointent le bout de leur nez et vont gagner à la fin. Trop cliché et sans surprise pour éveiller en moi un véritable intérêt. On est juste satisfait de voir la construction de ce qui deviendra la capitale Eckmül, curieux de savoir comment le personnage éponyme deviendra célèbre au point de lui donner son nom et intrigué à l'idée que tous ces personnages qui savent qu'ils viennent d'une civilisation intergalactique vont engendrer bien des années plus tard une population heroic-fantasy ayant tout oublié de son passé ailleurs que sur le monde de Troy. Mais ça ne suffit pas à motiver mon achat.

23/05/2008 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Avis pour le premier tome « Exil à port-fleuri » Ciro Tota ? C’est l’ancien dessinateur attitré de la série Aquablue (du tome 5 au 9) et franchement, j’apprécie son style. On le retrouve donc dans l’univers impitoyable de Troy où il démarre une énième variation de la série chère à Scotch Arleston : l’origine du monde de Troy ! Trois ans ! C’est exactement le nombre d’années que l’on attend le deuxième tome des "Conquérants de Troy"… c’est long… c’est même étonnant pour une bd de chez les éditions Soleil (et de surcroît issue de « Troy ») ! C’est à se demander s’ils ont –encore une fois chez cet éditeur- abandonné cette série ! Bon, en attendant, jugeons ce premier album (« Exil à port-fleuri ») de ce jeune duo : le résultat donne une bd qui est sympa à lire et qui n’est pas si inoubliable que ça. En fait, l’originalité des "Conquérants de Troy" vient de l’apparition de nouveaux personnages. Pour le reste, le lecteur ne sera pas dépaysé par rapport à « Lanfeust de Troy » et aux autres bd du même genre (héroïc-fantasy) : c'est-à-dire que les monstres aux fortes gueules qui crachent du feu, les belles barbares hyper canons, les guerriers hyper méchants et d’autres hyper gentils, le héros niais, et j’en passe y sont largement représentés. Humour, action, aventure jalonnent la bd, ce qui fait que dans l’ensemble, ce premier tome des "Conquérants de Troy" se laisse lire sans déplaisir. Quant au dessin, le bédéphile (re)découvrira le coup de crayon assez personnel et dynamique de Ciro Tota. A juste titre, de nombreux lecteurs n’apprécient pas sa représentation de la gente féminine. En dehors de ça, je ne vois pas trop ce qu’il y a à reprocher chez Ciro Tota : sa mise en page, ses choix de cadrage me sont apparus classiques donc très corrects. Finalement, ce premier tome « Exil à port-fleuri » est à mon avis un album très agréable à lire. Cet album devrait contenter facilement les fans d’héroïc-fantasy et ceux qui aiment « Lanfeust de Troy » dont il reprend les ingrédients. Quant à moi, malgré ses qualités indéniables (notamment le dessin de Ciro Tota dont j’apprécie le style), je ne me lancerai pas dans la lecture de cette nouvelle série car je trouve qu’elle manque d’originalité. Note finale : 3/5

06/04/2008 (MAJ le 06/04/2008) (modifier)
Par Bedelisse
Note: 4/5

Super, nous voilà revenus sur le monde de Troy avec de nouvelles têtes ! Enfin nous allons savoir comment Troy a été colonisée par des hommes et des femmes aux facultés psychiques hors du commun ! Les personnages sont sympathiques et découvrent leurs pouvoirs au gré des circonstances. C'est très drôle et ça change de Lanfeust ! J'ai passé un bon moment de lecture. Vivement le 2ème tome.

04/04/2008 (modifier)