Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Robert et Bertrand

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Les aventures extraordinaires de deux cheminots clochards du XIXe siècle poursuivis par l'agent n° 17.


Les SDF Ligne Claire

Ce sont de sympathiques bohèmes du XIXe siècle. Alors qu'ils travaillent comme indicateur pour le chef de la police, Monsieur Mangin, ils sont poursuivis par l'agent n°17 qui les aidera à la fin oubliant un peu sa mission de force de l'ordre et pour lequel nos deux héros n'hésitent pas l'assister dans sa lutte contre la criminalité. Ils protègent Joeki de Moldavie qu'ils ont pris sous leurs ailes. Celui-ci porte un regard critique sur la misère et la noirceur de l'époque mais c'est toujours une satire souriante de la société d'alors. Ils protègent Joeki de Moldavie qu'ils ont pris sous leurs ailes. Celui-ci porte un regard critique sur la misère et la noirceur de l'époque mais c'est toujours une satire souriante de la société d'alors. Robert et Bertrand, l'un symbolise la réflexion et l'autre, l'action, se complètent idéalement. Ils incarnent aussi la sincérité et la fidélité en amitié.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1975
Statut histoire Une histoire par tome 47 tomes parus
Couverture de la série Robert et Bertrand © Erasme 1975

L'avatar du posteur Agecanonix

J'embraye sur l'avis précédent qui indique que cette bande est "totalement inconnue du public français", en fait c'est ni faux ni vrai car en séjour dernièrement chez l'oncle miracle qui possède des BD anciennes, j'ai pu lire 5 albums Erasme sur la dizaine qu'il possède, ça prouve que ces albums ont bien été édités en France, mais il serait plus juste de dire que la bande est très méconnue du public français parce qu'elle fut publiée en 1975 en album chez Erasme, comme Bob et Bobette. L'ennui, c'est que le public français n'a pas accroché, c'est trop Belge, ou devrais-je dire, c'est trop Flamand, cet humour et cet esprit n'ont jamais pu percer nos frontières latines ; c'est un esprit flamand plus accentué que dans Quick et Flupke de Hergé qui eux étaient d'inspiration bruxelloise, donc ça passait mieux. "Robert et Bertrand" est inspiré au départ par les personnages de Robert Macaire et son comparse Bertrand, 2 vagabonds issus du théâtre français populaire crée par Frédérick Lemaître, Vandersteen ne fait qu'adapter à un monde plus moderne ces personnages en leur donnant une bonne dose de bonne humeur, et crée la série en 1972 dans un périodique flamand De Standaard, en double strip quotidien, où elle sera très populaire en Flandre et aux Pays-Bas. Très vite, Vandersteen reste peu fidèle à ses modèles d'origine puisqu'il fait de ses héros des justiciers, de même qu'il fait ce qu'il a souvent fait : une fois lancée et écrite par lui, la bande est confiée à son studio, où des collaborateurs comme Edouard De Rop, Anne Van de Velde ou Eugen Goossens (pour les plus connus) continuent en dessinant dans le style graphique de Vandersteen. J'ai donc lu 5 albums, ça m'a suffi car au bout d'un moment j'en avais un peu assez, je me suis un peu forcé vers la fin. Ces aventures sont certes distrayantes, mais d'un autre âge, avec des situations très répétitives et obsolètes, donc quand on en a lu 4 ou 5, on a vite fait le tour. Parfois c'est amusant, mais c'est plutôt daté, je doute que ça plaise à de jeunes enfants aujourd'hui, ça s'adresse plus à un public de collectionneurs. Les héros sont de vrais baroudeurs, ils sont sans cesse poursuivis par la police à l'aube du 20ème siècle, ça permet de découvrir la vie quotidienne de ce temps, ils rencontrent des personnages pittoresques, participent à des événements historiques, et parfois ça dévie vers le fantastique lorsqu'ils sont en contact avec des extraterrestres... bref c'est quasiment comme dans Bob et Bobette où des situations analogues sont traitées, mais c'est moins passionnant, déjà que Bob et Bobette, ça va bien un moment aussi... Voilà donc une Bd que je suis content d'avoir découverte parce que j'en avais entendu parler, mais je n'y reviendrai pas.

31/07/2017 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une bien bonne série, réalisée dans la tradition du "roman populaire" du 19ème siècle. Nos deux comparses débutent leurs aventures dans le quotidien belge de langue flamande "De Standaard" du 30 Novembre 1972. Je possède pas mal d'albums de la série. J'ai pris un vrai plaisir à suivre les pérégrinations de ces deux vagabonds qui parcourent les routes le sourire aux lèvres. Et même s'ils affrontent souvent les problèmes dus à leur humble condition sociale, ils le font toujours dans la bonne humeur. Très vite, nos "héros" vont devenir des justiciers et même rencontrer des extraterrestres. Là, j'ai -beaucoup- moins aimé. Comme souvent, Vandersteen, après les débuts de la série -et celle-ci lancée dans la presse (Belgique/Hollande)- délaisse ses "pouvoirs" à plusieurs collaborateurs. Ceux-ci continuent néanmoins dans le style graphique et l'esprit de leur créateur. Ca ressemble à du Bob et Bobette, mais ça n'en est pas. Robert et Bertrand sont pour ainsi dire totalement inconnus en France. BD trop typiquement "belge" d'esprit ?... mauvaise distribution?... C'est vrai que l'ensemble a un côté "terroir", régional même. Mais c'est ce qui fait son charme.

29/10/2006 (modifier)

De très chouettes histoires, une ambiance un peu steampunk parfois, inspirées parfois de faits réels ou historiques. Plaisant mais très rare à trouver actuellement. Récompensé du meilleur scénario "Les briseurs de grève" en '77 au festival d'Angoulême par un Alfred de bronze. Ils s'expriment en vers lorsqu'il y a un grave danger. Leurs aventures se terminent en 1993.

30/01/2005 (modifier)